Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

«UN AIR DE LIBERTE »

«UN AIR DE LIBERTE »

Colette VLERICK

Editions CALMANN-LEVY

Roman littérature Française/littérature Régionale

France de Toujours et d'Aujourd'hui

Date de publication: 5 avril 2017

272 pages

 

RESUME :

1875 – De retour d'une année de service militaire à Brest, Jean-Marie Le Guen reprend son poste de chauffeur mécanicien à la société linière du Finistère, grande usine de filature et de tissage employant des milliers d'ouvriers à Landerneau. Orphelin de père et de mère, il y a commencé comme apprenti quand il avait douze ans.

Le travail est exténuant. Jean-Marie, qui a des racines paysannes, supporte mal le bruit, la crasse, la poussière, les horaires interminables, les risques d'accident. Il rêve de devenir ingénieur et étudie d'arrache-pied quand il en a le temps. Mais sans argent, sans expérience, sans appuis, quitter la Linière pour tenter l'aventure serait un pari risqué. D'autant qu' il est passionnément épris de Mary, la fille du contremaître en chef, l'intimidant David Mac Leod. Celui-ci acceptera-t-il de laisser la jeune Écossaise suivre dans ses projets fous un Breton avide de liberté ?

 

L'AUTEURE :

Colette VLERICK a connu d'emblée un immense succès avec La Fille du goémonier publié en 1998 par Jeannine Balland. Elle s'attache dans ses romans à faire revivre l'existence des petites gens qui ont façonné la Bretagne au cours des siècles passés. Elle réside à Landéda dans le Finistère.

 

MON AVIS :

 

Merci aux Editions CALMANN-LEVY de m'avoir permis de lire, en service de presse, ce roman de Colette VLERICK, auteure que je connaissais ayant lu plusieurs de ses romans dont « L'enfant sur le pont », que j'avais beaucoup aimé.

L'auteure nous emporte en 1875 à Landerneau, en Bretagne et nous conte la vie de Jean-Marie, ce jeune paysan, orphelin de père et mère, intelligent, courageux et volontaire qui, depuis l'âge de 12 ans travaille à la Société Linière du Finistère.

 

Jean-Marie s'est lié d'amitié avec les techniciens Écossais et aspire à évoluer au sein de l'entreprise, à occuper les fonctions de contre-maître puis d'épouser Mary la fille du chef mécanicien Écossais.

 

Son rêve va-y-il pouvoir se réaliser ?

 

Colette VLERICK reconstitue à merveille , dans ce roman émouvant et extrêmement bien documenté sur le plan historique, le destin d'une des figures exemplaires et méconnues qui peuplent la mémoire de la Bretagne, mais aussi les conditions de vie difficiles des ouvriers des entreprises linières à la fin du XIXème siècle. Au fil des pages nous découvrons également avec plaisir les coutumes et une époque à présent révolues.

 

J'ai été captivée par cette histoire puissante et touchante que j'ai lue en seulement deux soirées ! Les personnages sont attachants et chaleureux. L’écriture est limpide, claire et très agréable à lire.

 

Je recommande vivement ce très bon roman sur la quête de liberté qui fleure bon le terroir !

 

Bonne lecture.

 

Voir les commentaires

Bonjour à tous et bon dimanche! Je vais vous parler aujourd'hui de ce roman : « LES MAUVAISES HERBES »

« LES MAUVAISES HERBES »

Thierry BARDOT

Date de publication : 20 avril 2017
Editions De Borée
Terre de poche
Roman régional et terroir
480 pages
 
 
RESUME :
 

Pour redonner un sens à sa vie, Thibault veut se lancer dans l'élevage de chèvres.
Contre l'avis de sa femme et de sa fille, il achète alors le domaine des Tailles à Gaspard, un vieux paysan rustre et odieux. Mais ce dernier regrette soudain sa vente et souhaite récupérer ses biens. Thibault ne s'explique pas ce revirement jusqu'à ce qu'il découvre un corps enterré dans sa propriété...

 

L'AUTEUR :

Né à Moulins en 1958, Thierry Bardot s'est finalement installé dans le Limousin. Il publie en 1983 un conte dans une revue de bandes dessinées ainsi que dans l'édition dominicale d'un journal régional.
Jusqu'en 2000, 35 nouvelles pour jeunes et adultes seront ainsi proposées aux lecteurs. Un premier roman verra le jour en 1988 aux éditions des Monédières.


Le deuxième ouvrage paraîtra en 2005, aux éditions Publi book puis, à compter de 2008, c'est aux éditions De Borée qu'il prendra son rythme de croisière dans son univers "psycho-terroir" qu'il affectionne et modèle à sa manière. 


Fin observateur du quotidien qu'il retranscrit dans ses histoires, Thierry Bardot a déjà une bibliographie bien fournie. La Rumeur du vent, son sixième roman aux éditions De Borée, a confirmé avec brio ses talents d'écrivain. 

 

AVIS :

Merci aux Editions De Borée de m'avoir permis de lire, en service de presse, ce roman de Thierry BARDOT, auteur que je ne connaissais pas.

 

L'auteur nous emmène dans un hameau de l'Allier où nous faisons connaissance avec Thiebault qui vient d'acquérir le Domaine des Tailles à Gaspard ainsi que le fils de ce dernier et sa famille.

La découverte d'un cadavre sur le domaine va contrarier les projets de Thiebault et de ses proches..... Ce retour aux sources se révèle infiniment plus pénible qu'il ne l'eût imaginé..

 

Nous partageons le quotidien de ses pauvres paysans perturbés par des drames familiaux et de nombreux secrets, souhaitant survivre coûte que coûte et à la quête d'un peu de bonheur. Nous découvrons au fil des pages une intrigue très bien menée dont nous attendons avec impatience le dénouement.

 

Les personnages, très bien décrits par l'auteur, sont tristes mais redoutables. Certains sont attachants d'autres vraiment très antipathiques comme Gaspard et Gilbert !!!

 

Il plane une ambiance lugubre, pesante et sombre de sorcellerie, de superstitions et de vengeance.... dans cette campagne du Bourbonnais que dépeint si bien Thierry BARDOT, nous permettant ainsi aisément d'imaginer les transformations de la nature au rythme des saisons..

 

J'ai bien aimé ce mystérieux roman du terroir très bien écrit mais à mon avis personnel un peu immoral.... qui m'a fait passer un très bon moment de lecture.

 


 



 

Voir les commentaires

Bonsoir à tous aujourd'hui jeudi je vais vous faire découvrir ce roman :« LE TRESOR DU PAPILLON DE FER »

« LE TRESOR DU PAPILLON DE FER »

Le Livre de raison Londres 1666

 

David GLOMOT

Editions De Borée

Roman historique

Collection Vents d'Histoire

Parution : 6 avril 2017

304 pages

 

RESUME :

 

« Sorcellerie et piraterie en 1666 ! »

 

Padraig, géant roux Irlandais, est un jeune contrebandier qui croupit dans une prison Anglaise. Auprès de Tull, son geôlier, ancien corsaire, il découvre l'existence d'un fabuleux butin de pirates. Ce trésor, en plus d'une belle quantité de métal précieux, recèlerait un mystérieux livre écrit par un conquistador, ancêtre de Padraig.

 

Suivez les aventures du contrebandier et de ses complices Jethro l’affranchi, Lizzy la prostituée et Salamander le forban sur la piste du papillon de fer. Rodez sur le port de Bristol, traversez l'Atlantique, affrontez les jungles des Caraïbes et les forêts du Canada, espionnez des sorcières sur la lande galloise et échappez aux chasseurs de primes et aux corsaires. Découvrez, en fin Londres en plein cataclysme, en cette terrible année 1666 où la ville s'est embrasée...

 

Aurez-vous le courage de vous embarquer à la recherche du fameux Livre de raison ?

 

L'AUTEUR :

Né en 1976, David GLOMOT est professeur agrégé et docteur en histoire. Ce passionné de jeux de rôles et d'imaginaire géographique aime lier le temps et l'espace en explorant des époques et des lieux hors du commun, ou en étudiant les contrés de fiction qui peuplent la littérature, comme L'Ile au trésor de Stevenson ou l'Arkham de Lovecraft.

Musicien, il ne se sépare pas facilement de sa guitare électrique. Il n'est donc pas étonnant qu'il aime à cacher dans ses textes des allusions à ses jeux de simulation et à ses groupes de rock préférés....

AVIS :

Merci aux Editions DE BOREE de m'avoir permis de lire, en service de presse, ce roman de David GLOMOT et de découvrir la plume enlevée de cet auteur que je ne connaissais pas.

 

David GLOMOT nous emporte au XVIIème siècle dans une prison Anglaise où croupit, Padraig un jeune contrebandier Irlandais et où Tull, son gardien, un ancien corsaire, lui dévoile l'existence d'un fabuleux butin et d'un mystérieux livre écrit par un de ses ancêtres, un conquistador Espagnol... C'est alors le début d'une grande aventure !

Embarquement immédiat pour un voyage à la recherche du fameux « Livre de Raison ».....

 

Au fil des pages l'auteur nous invite effectivement à un voyage intense entre Londres et le Nouveau Monde et nous fait découvrir la vie des pirates, des esclaves noirs, des sorcières, des grands aventuriers et des prostituées, la misère des uns face à la richesse des autres, dans le monde sombre de l'époque où il ne faisait, apparemment pas bon vivre...

 

J'ai lu avec plaisir ce thriller historique assourdissant et noir sur la quête d'un trésor certes mais aussi de liberté, d'évasion et de savoir... J'ai bien aimé cette histoire de pirates et d'amitié, très divertissante et bien documentée sur le plan historique qui m'a tenue en haleine jusqu'au dénouement auquel je ne m'attendais pas du tout !!

 

Si comme moi vous êtes fans de romans historiques, de STEVENSON et d'Alexandre DUMAS, ce livre très dense et fort prenant ne pourra que vous séduire et pour ma part j'attends la suite avec impatience !

 

Voir les commentaires

aujourd'hui mardi j'ai décidé de vous parler de ce roman :« LA MAISON DE LOU »

« LA MAISON DE LOU »

Josette WOUTERS

Editions De Borée

Parution : 6 avril 2017

288 pages

 

RESUME :

« Une histoire d'amour contrarié par les réalités économiques au cœur des années trente ».

 

Promise à Alfred Dethys, futur héritier d'une riche famille possédant la plupart des terres du village, la jolie Lou hésite pourtant à se donner à lui. Lorsqu'en 1916 elle croise Alexander Van Driès, jeune architecte au service de l'armée Belge, ses dernières hésitations s'envolent. 'est certain, elle n'épousera pas Alfred Dethys mais ce bel officier qui la demande en mariage. Malgré les menaces de son père, qui ne se résout pas à voir partir sa fille avec un inconnu, Lou va suivre l'homme qu'elle aime et prendre à bras-le-corps cette nouvelle vie qui l'attend. Une vie parfaitement heureuse, jusqu'au jour où la crise de 1929 fait voler en éclats toutes les belles promesses d'un avenir radieux.

 

L'AUTEURE :

Après avoir été professeur de lettres en collège puis en lycée, Josette WOUTERS arrive tardivement à l'écriture. Ce qu'elle affectionne par dessus tout, c'est écrire des histoires destinées aux enfants qu'elle observe avec tendresse et lucidité. Mais avec ce deuxième roman aux Editions de Borée, elle confirme son talent de romancière pour adultes.

 

AVIS :

Merci aux Editions DE BOREE de m'avoir permis de lire, en service de presse, ce roman de Josette WOUTERS, auteure que je connaissais pas et dont le résumé et la très jolie couverture, m'ont de suite interpellée.

 

Josette WOUTERS nous emmène à Gravelines en 1916, petit bourg de pêcheurs où vit Marie-Louise Caron, dite Lou, fille d'un modeste maréchal ferrant, passionnée par les chevaux. Au fil des pages, nous découvrons le destin de Lou qui après avoir repoussé Alfred, son promis, rencontre Alexander un jeune architecte Belge dont elle tombe follement amoureuse.

 

Quelle sera la vie de Lou qui, après la guerre, quittera sa famille pour suivre son futur mari à Caen ??

 

L'écriture est belle, simple et fort agréable à lire. L'auteure dépeint avec finesse et poésie les plages de dune et invite le lecteur, par ses mots, à une jolie balade.

 

Le personnage de Lou est très attachant : cette femme amoureuse et très courageuse, mère aimante prête à tout pour le bonheur et la réussite de son enfant mais aussi pour sa liberté, m'a beaucoup émue. Par contre j'ai détesté Alfred toutefois je vous laisse en découvrir les raisons....

J'ai bien aimé ce roman touchant, captivant, très bien documenté sur la période historique des « années folles » et également sur la crise de 1929, que j'ai lu avec grand plaisir.

 

Je le recommande vivement à ceux qui ne l'ont pas encore lu !


 

Voir les commentaires

bonjour à tous aujourd'hui samedi je vous parlerai de ce roman : « LA MELODIE DES ROSES »

« LA MELODIE DES ROSES »

Judith RAPET

Editions DE BOREE

Roman

Date de publication: 6 AVRIL 2017

304 pages

 

RESUME :

Alors que sa petite-fille s'apprête à lancer sa carrière en donnant un concert avec un pianiste mondialement connu, Eva reçoit un bouquet de quatre-vingts roses rouges pour son anniversaire. Ce cadeau mystérieux la replonge dans son passé, depuis son enfance tourmentée par un père tyrannique jusqu'à son mariage de raison qui la fera voyager en Indochine, avant de rencontrer le grand amour de sa vie sur le bateau la ramenant en France. Un grand amour fugace guidé par la musique, comme toute l'existence d'Eva, et qui demeurera longtemps dans son cœur.....

L'AUTEUR :

Très investie dans la vie culturelle de sa région, Judith RAPET conjugue la passion de l'histoire, de l'écriture et de la musique. En parallèle à l'enseignement du piano, elle s'intéresse à l'histoire de sa famille qui la mène à écrire plusieurs livres toujours fondés sur des faits réels. Elle publie ici son second roman aux Editions De Borée.

 

MON AVIS :

Merci aux Editions DE BOREE de m'avoir permis de lire, en service de presse, ce roman de Judith RAPET, auteure dont j'avais pu apprécier la très belle plume lors de la lecture de deux de ses romans : « le disparu des bois de la Caillette » et « la divine servante ».

 

J'ai donc découvert avec grand plaisir « La mélodie des roses » par lequel l'auteure nous emporte en Charente et nous conte la vie d'Eva, cette dame de 80 ans qui depuis sa prime enfance est passionnée par le piano et ressent de vives émotions dès qu'elle entend de la musique classique. A l'âge de 20 ans, le père d'Eva, un homme tyrannique et pervers, l'éloigne de son village natal et d'Edouard, l'ami d'enfance qu'elle souhaite épouser.

 

Après un mariage forcé et arrangé, Eva va-t-elle enfin trouver le bonheur ? Mona, la petite-fille d'Eva, va-t-elle réconcilier son aïeul avec son passé ?

 

J'ai vraiment adoré ce magnifique roman sur l'amour filial ou passionnel, sur l'amitié et sur la transmission des dons artistiques. Les personnages sont attachants et Eva, femme courageuse qui malgré une vie difficile a élevé seule son enfant, m'a beaucoup émue.

Ce livre est très bien écrit et extrêmement bien documenté tant sur le patrimoine des villes de Cognac, Bordeaux et Paris que sur le plan historique de l'Indochine à cette période entre deux guerres jusqu'à la prise du pouvoir par Ho Chi Minh.

Au fil des mots, j'ai voyagé et rêvé « en musique », avec l'héroïne, ne pouvant me résoudre à lâcher ce petit bijou d'écriture que j'ai lu d'une traite.

 

Je vous laisse donc le découvrir ! Bonne lecture !

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Bonjour à tous aujourd'hui vendredi je vais vous parler de ce roman que j'ai acheté récemment : « LES CARNETS D'ESTHER »

« LES CARNETS D'ESTHER »

FLORENCE ROCHE

FRANCE LOISIRS

Mars 2014

394 pages

 

RESUME :

Juillet 1942, deux petites filles dorment dans un berceau. L'une sera raflée, l'autre pas. Vingt ans plus tard, une jeune femme en quête de vérité remonte le cours du temps...

 

1961. Esther, jeune femme impétueuse est une créatrice de mode et une femme d'affaires brillante. Elle dirige avec Bertrand, son père, leur société familiale de confection. Jusqu'au jour où Bertrand est assassiné. Brisée par le chagrin, Esther décide de rechercher la vérité.


Quel rôle ont joué les frères d'Esther, violemment opposés à leur père ? Et qui est Gladys la mystérieuse fiancée du fils aîné, débarquée dans le domaine familial juste avant le drame ? A moins que la mort de Bertrand ne soit liée aux terrifiants secrets de son passé durant la guerre ?
Esther, qui ira jusqu’à New York pour trouver des réponses risquera d’y perdre toutes ses certitudes...

 

AVIS :

J'ai acheté récemment ce roman de Florence ROCHE et comme pour tous les livres de l'auteure, je me suis laissée emporter par cette très belle histoire, triste certes mais qui m'a happée dès les premières lignes. L'histoire, certes romancée, est extrêmement bien documentée sur le plan historique de l'époque. L'écriture est très agréable à lire, poétique, pudique.

Florence ROCHE nous fait vivre la traque haletante d'Esther, personnage très attachant, à travers les continents afin de découvrir la vérité sur la mort de son père mais aussi pour connaître ses origines.

Au fil des pages, nous voyageons entre le passé et le présent et prenons connaissance, avec Esther, des écrits laissés par Elzear, un ami de Bertrand qui a été déporté et qui a relaté sur des carnets son quotidien dans les camps de concentration. J'ai été très touchée par ses révélations. Le suspense m'a tenue en haleine du début jusqu'à la fin et j'ai lu ce roman en deux soirées !!!

J'ai beaucoup aimé ce livre très émouvant sur les relations père-fille, la seconde guerre mondiale, les rafles, la déportation et sur les lourds secrets de famille mais je vous laisse découvrir le dénouement auquel je ne m'attendais pas du tout.....

Bonne lecture !

Voir les commentaires

« HAGEN » 1 – Amours perdus

« HAGEN »

1 – Amours perdus

Jadhe HAMILTON

genre fantastique érotique

442 pages

 

RESUME :

 

Tara est une consultante ambitieuse et intelligente qui dirige son destin d'une main de fer… jusqu’au jour où elle rencontre Nina. Sa vie bascule alors totalement : elle apprend qu'elle est un ange, l'incarnation sur Terre de la grande séraphine Diane qui a fui le royaume des anges et son armée de six-cents légionnaires il y a deux-cents ans, pour des raisons mystérieuses. 

Dans le même temps, Tara tombe sous le charme de Victor, un bel inconnu qui semble absolument parfait. Elle est alors tiraillée entre son désir de s’abandonner aux délices de l’amour charnel avec lui et celui de faire face à son destin : retrouver Hagen pour lutter contre les démons et récupérer sa place à la tête de son armée. 

 

AVIS :

 

Merci à Jadhe HAMILTON, auteure partenaire de Mille et Une Pages LM de m'avoir donné la chance de lire son roman « Hagen – 1 Amours perdus.

 

J'ai ainsi pu découvrir un genre littéraire que je connais peu et ai été agréablement surprise par cette histoire, certes étrange et irréelle, alliant action, romantisme, érotisme et se déroulant dans un monde où anges et démons évoluent, avec les humains, dans différentes dimensions, avec des retours dans le passé.

 

J'ai découvert TARA, une très jolie jeune femme, ambitieuse, sûre d'elle, acharnée de travail qui connaît déception et colère lorsque ses plans de carrière ne se déroulent pas comme elle le souhaitait.

Sa rencontre avec NINA va transformer soudain sa vie : elle découvre qu'elle est un ange. TARA se sent tiraillée entre une vie normale avec VICTOR, un très bel homme qu'elle vient de rencontrer et une existence jonchée de violents combats afin d'assurer les missions qui lui sont confiées en sa qualité d'ange-guerrier...

 

J'ai beaucoup aimé ce roman, agréable et très bien écrit, que j'ai lu en 3 jours. L'auteure a réussi à me faire rêver, voyager et partager les émotions de TARA/DIANE...

 

Je recommande ce livre qui tient vraiment le lecteur en haleine et dont la couverture est superbe. J'ai bien envie de connaître la suite !!!!

Voir les commentaires

Bonjour à tous aujourd'hui mercredi je vais vous parler de ce roman

J'ai lu ce roman pour VERSION FEMINA FNAC « coup de cœur des lectrices »

« REVENIR DU SILENCE »

Michelle SARDE

1er septembre 2016

JULLIARD

416 pages

L'AUTEURE :

Née en Bretagne au seuil de la Seconde Guerre mondiale, Michèle Sarde a longtemps tu ses origines. À travers le récit tardif de sa mère, Jenny, elle reconstitue le parcours de sa famille, de l'exil de Salonique et de l'installation à Paris, en 1921, à l'assimilation réussie dans la France des années trente. Mais les persécutions de l'occupation nazie contraignent Jenny et les siens à se cacher et à dissimuler leur identité. Jenny luttera alors de toutes ses forces pour survivre et protéger sa fille. Un traumatisme qui perdurera dans l'après-guerre et finira par les réduire toutes deux au silence.

 

RESUME :

C’est l’histoire d’une famille qui vit à Salonique, la Jérusalem des Balkans au temps de l’empire ottoman, à l’ombre de la célèbre Tour Blanche. Quand celui-ci s’achève, les Amon, séfarades déjà chassés d’Espagne par Isabelle la Catholique, doivent reprendre le chemin de l’exil . Comme ils sont francophiles, ce sera la France et la petite Jenny, la mère de l’auteur, s’épanouit à Paris. Bien sûr, elle regrette le jardin de chèvrefeuille, l’accent rocailleux de là bas et les délicieuses pâtisseries turques, mais le clan se reconstitue dans le 7ème arrondissement et mène une vie bourgeoise. Etudes, thé dansant, rencontre avec Jacques Benveniste : la mère de l’écrivain Michèle Sarde, s’intègre tout en notant « on devient en apparence comme les autres, tout en restant entre soi ».

Mais la guerre arrive et les judéo-espagnols se découvrent exclus de cette France qu’ils aiment tant . Il faut changer d’identité, se cacher, voir le magasin familial « aryanisé » tandis que les rafles se multiplient. Jenny et les siens, qui rêvaient de terre promise vont se découvrir des parias dont les nationalités chaotiques obtenues dans les années 20 après le départ de Salonique vont déterminer l’identité, donc l’existence. Tout un réseau de solidarité sera nécessaire pour sauver des nazis la petite Michèle, née en 1939, la fille de Jenny et de Jacques, nommée ainsi à cause de Michèle Morgan. A Nice, l’espoir renaît un temps pour les « musiciens » comme les Benveniste s’appellent entre eux, espérant ainsi passer inaperçus mais la nasse finit par se refermer. La famille dispersée, les copains connaîtront l‘horreur des déportations.


Saga hors norme d'une tribu méconnue, les Séfarades de l'Empire ottoman qui, chassés d'Espagne par les Rois catholiques, s'étaient installés quatre siècles durant en terre musulmane avec leur religion et leur langue, ce livre est le fruit d'une démarche littéraire à la fois ambitieuse et originale. Michèle Sarde y entrecroise une enquête fouillée, un témoignage authentique et un roman haletant, poignant, et parfois drôle, sur le destin d'une famille prise dans la tourmente du sombre XXe siècle. Il soulève en même temps des questionnements contemporains sur la migration, l'intégration, la transmission et la résilience.

 

AVIS :

Par ce roman autobiographique quelque peu romancé mais poignant, Michelle SARDE fait la lumière sur plusieurs périodes dramatiques de l'histoire et tient le lecteur en haleine. Nous ne pouvons rester insensibles aux sentiments ressentis par ses parents, traumatisés, réduits au silence qui ont du se cacher, changer d'identité pour survivre et éviter la déportation. L'auteure a souhaité pouvoir parler enfin librement de ses origines Juives Séfarades trop longtemps occultées et libérer sa famille du silence.

 

J'ai beaucoup aimé cette saga très détaillée sur le plan historique que j'ai lue d'une traite. L'ajout de correspondances privées, de photos, d'arbre généalogique rendent ce récit vivant et tellement humain....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

Voir les commentaires

Bonjour à tous et bon dimanche de Pâques! Je vais vous parler de ce roman que j'ai trouvé dans une brocante et qui est un peu ancien : « LA FORTUNE DE CASSIA »

« LA FORTUNE DE CASSIA »

Penny VINCENZI

2000

FRANCE LOISIRS

Littérature Anglaise

629 pages

 

RESUME :

 

En Angleterre, en 1935.Cassia a dû renoncer à une prometteuse carrière de médecin quand, enceinte, elle a accepté d'épouser Edward, un praticien moins doué qu'elle. Depuis, elle s'occupe de son mari et de leurs deux enfants dans le Sussex, avec un sentiment croissant de frustration. Sa vie tranquille va cependant être bouleversée le jour où, après le décès de sa marraine Eleonora, elle hérite d'une véritable fortune. Cet argent inespéré va d'abord lui permettre de réaliser certains de ses rêves : s'octroyer des vacances, engager une baby-sitter... Surtout, il va lui offrir la possibilité de reprendre la carrière abandonnée autrefois à contrecœur : malgré la culpabilité qu'elle ressent à l'égard de ses enfants, elle va louer une maison à Londres afin de pouvoir travailler dans un centre de planning familial quelques jours par semaine. Évidemment, le conformiste Edward voit d'un mauvais œil l'émancipation de sa femme, et le fossé entre les deux époux se creuse d'autant plus que Cassia renoue avec d'anciens amis, des personnages riches et d'avant-garde bien éloignés de l'univers du médecin de campagne. Parmi ceux-ci, Benedict, le frère d'Eleonora, qui a tenté de refouler son homosexualité en épousant Cecily avec laquelle il a eu trois enfants, mais qui finit par se suicider ; il y a aussi Rupert, l'amour de jeunesse de Cassia, un acteur avec qui elle a une brève liaison ; et encore la très snob Edwina et son mari Hary, avec lequel Cassia entretient une relation d'abord ambiguë, faite d'attirance et de répulsion, avant que l'amour triomphe et qu'ils deviennent amants. Malgré le tourbillon dans lequel l'entraîne sa nouvelle vie, Cassia s'inquiète des circonstances de la mort de sa marraine, une femme très séduisante, dévorée par la passion du jeu, abandonnée à Paris, malade et sans le sou, par Rollo, son dernier amant. Elle ne cesse aussi de s'interroger sur l'origine de l'argent et, en compagnie de Henry, va se lancer dans des recherches. Une enquête qui l'entraîne jusqu'au Maroc, sur les traces de Rollo, et qui lui réserve d'incroyables surprises...

 

AVIS :

 

J'ai beaucoup aimé ce roman au style fluide, aux personnages hauts en couleur, qui se déroule à une époque passionnante. Cette grande fresque romanesque dans laquelle les destinées de multiples personnages s'entrecroisent, et qui nous plonge au cœur d'un monde glamour et huppé : celui de la haute bourgeoisie anglaise où enjeux professionnels et sentimentaux se mêlent inextricablement m'a particulièrement intéressée. 

 

Voir les commentaires

Bonjour à tous aujourd'hui samedi je vais vous parler de ce roman : «OLYMPE »

«OLYMPE »

Hubert de MAXIMY

Septembre 2016
Terres de France
360 pages

RESUME :

En 1793, au Puy-en-Velay, Olympe, veuve du tanneur Chambeyrac, est la proie de deux hommes qui cherchent à la déposséder de ses biens, mais aussi de ses droits. Prête à tout pour ses enfants, Olympe va déployer l'énergie de son puissant tempérament et son irrésistible séduction.

 

L'an II. La Terreur. Un accident de chasse débarrasse Olympe de son barbon de mari et la propulse à la tête de la tannerie familiale. A vingt-huit ans, elle doit affronter l'avidité de la bourgeoisie locale prête à tout pour faire main basse sur son patrimoine. Aidée d'un avocat retors et d'un notaire amoureux, mais aussi de deux gamins dont son fils aîné, Olympe est bien décidée à en découdre pour préserver l'avenir de ses quatre enfants.
 

A ses côtés, ses anciennes compagnes de couvent : Anaïs, la boiteuse, et Euphrasie, l'aristocrate déchue. Toutes trois vont spéculer sans vergogne sur les biens nationaux, mettant à mal les intérêts des plus puissants. 
 

En place de la fortune, n'est-ce pas la prison, voire la guillotine, qui attend nos aventurières ?

 

AVIS :

J'ai pris récemment ce livre à la médiathèque de mon village. Olympe est un roman passionnant sur la condition féminine et sociale dans une époque trouble de l'Histoire de France. Je l'ai lu d'une traite tant les rebondissements tiennent le lecteur en haleine. Les personnages sont très attachants, ces femmes fortes et déterminées et les enfants m'ont beaucoup émue.

 

Si comme moi vous aimez les romans historiques et du terroir ainsi que les belles histoires d'amour, vous passerez un excellent moment de lecture.

 

 

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 > >>