Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

roman regional historique

Bonjour aujourd'hui dimanche voici ma chronique GROS COUPE DE COEUR concernant : 'Les Liaisons périlleuses"

« LES LIAISONS PERILLEUSES »

Frédérique-Sophie BRAIZE

Editions PRESSES DE LA CITE

TERRES DE FRANCE

17 février 2022

445 pages

 

 

Présentation

 

Des Alpes sauvages aux salons du Paris romantique, les destins croisés et tumultueux de deux femmes bien décidées à gravir le versant d'une autre existence et qui vont marquer l'Histoire par la conquête féminine du mont Blanc.

1838. Tout sépare Quitterie d'Arcy, comtesse française établie à Genève, de Pernette Croz, fille d'auberge à Chamonix. Pendant que l'aristocrate s'étourdit dans les bals pour se soustraire au temps qui passe, la servante porte sur ses épaules des secrets plus lourds que des montagnes. Or leur sort est lié par des nœuds serrés.


Quand elles se rencontrent à la Mer de Glace débute entre elles un jeu intriguant avec de vigoureux guides dont la réputation n'est plus à faire.
Quitterie nourrit un projet fou : être la première femme alpiniste. Malgré les railleries, les obstacles, cette pionnière veut gravir le Mont-Blanc avec le soutien du séduisant Gabin, le seul guide à croire en elle.


Des Alpes sauvages aux salons du Paris romantique, ce roman tout en sensualité - fondé sur des faits réels - raconte une histoire de passions, celles qui submergent une vie pour la transformer à jamais.


 

L'auteure

Frédérique-Sophie BRAIZE romancière, nouvelliste, chroniqueuse de presse écrite, née à Évian.

Fille unique d’un alpiniste - réalisateur des Colonnes de Buren à Paris - elle vit dix ans chez ses grands-parents, des paysans de montagne. Elle fait ses études au Pays de Galles d’où elle revient diplômée en Business et Finances du Polytechnic of Wales. Elle travaille dans la sécurité privée et industrielle avant de se lancer dans l'écriture. Elle partage sa vie entre la Haute-Savoie et Paris avec Mouton, son chien de berger.

Prix Livre sans Frontières 2014. Grand Prix littéraire de l'Académie de Pharmacie 2018 remis par Philippe Grimbert. Prix Patrimoine 2019. 'Livre à deux places' 2020 pour les 20 ans de 'Lire et faire lire' d'Alexandre Jardin. Lauréate des Trophées des Savoyards du monde 2021. Prix Machiavel du roman en langue française - remis à l'Assemblée Nationale le 26/11/21;

Ses livres sont toujours inspirés de faits réels tombés dans l'oubli : histoire vraie, fait de société, fait historique...

Parutions récentes et à venir :

- "Sœurs de lait" (éd. De Borée 2018) Grand Prix littéraire de l'Académie de Pharmacie 2018. Prix Patrimoine 2018. Format poche (Coll. Terre de Poche, éd. De Borée 2019)

- "Lily sans logis" (éd. De Borée - 2019) Adapté en 'Livre à deux places' pour 'Lire et faire lire' d'Alexandre Jardin en 2020.

- "Une montagne de femmes" (éd. Les Passionnés de bouquins 2019) Prix Welter. Prix Ecriture d'Azur

- "Un voyage nommé désir" (éd. Presses de la Cité 2021) Trophée des Savoyards du monde. Prix Machiavel 2021.

- "Les liaisons périlleuses" (éd. Presses de la Cité 02/2022)

Liens :

https://www.instagram.com/frederiquesophiebraize/?hl=fr

https://www.facebook.com/frederiquesophie.braize.3


 


 

Mon avis


 

Je remercie les Editions PRESSES DE LA CITE et en particulier Marie-Jeanne de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, « Les Liaisons périlleuses », roman de Frédérique-Sophie BRAIZE. Etant une fan inconditionnelle de cette auteure dont j'ai lu pratiquement tous les ouvrages, je me suis empressée de découvrir ce dernier roman dont la très jolie couverture et le résumé fort alléchant, m'avait de suite interpellée.


 

Je viens de refermer à regret ce magnifique roman et sans chauvinisme aucun puisque l'auteure est Haut-Savoyarde et que l'histoire se déroule en Haute-Savoie, région dans laquelle je vis, je pousse un WHAOU !! Quelle pépite littéraire !

Sans trop dévoiler l'histoire que je vous laisserai découvrir par vous-mêmes, je vais vous en dire toutefois quelques mots.

Nous sommes au XIXème siècle et nous faisons connaissance avec Quitterie d'Arcy, quadragénaire, toujours célibataire, vivant à Genève, éprise de liberté et rêvant de devenir la première femme alpiniste. Pour ce faire, celle-ci décide de monter une expédition en direction du Mont-Blanc.

Elle rencontre celui qui sera son guide, Jean Gabin ainsi qu'une pauvre femme nommée Pernette Croz.


 

Frédérique-Sophie, comme à son habitude, nous offre un sublime récit inspiré en partie de l'histoire de Marie Paradis et d'Henriette d'Angeville, première et seconde femme ayant réussi à gravir le Mont-Blanc, dans lequel elle fait revivre des personnages célèbres tels que Jacques Balmat, Alexandre Dumas, George Sand, Victor Hugo..

J'ai souri à maintes reprises à la lecture des noms que l'auteure a judicieusement donné aux guides : Jean Gabin, Bourvil, Fernandel etc... petit clin d'oeil bien sympathique aux acteurs disparus.


 

Frédérique-Sophie BRAIZE décrit avec moult détails et finesse les traits tant physiques que psychologiques des protagonistes de son roman, les rendant ainsi authentiques et attachants pour certains, détestables pour d'autres comme Annibal d'Arcy, le frère de Quitterie..


 

J'ai ADORE cet ouvrage, très bien écrit, parsemé de mots Savoyards, empli de sensualité, très bien documenté sur la vie en haute-montagne, le rôle et la place des femmes à l'époque.


 

J'ai lu ce roman aux multiples rebondissements pratiquement d'une traite tant il me passionnait et je suis certaine qu'il restera longtemps gravé dans ma mémoire.

BRAVO Frédérique-Sophie BRAIZE et bonne route à ce roman qui mérite vraiment un grand succès.

Un GROS COUP DE COEUR pour moi que je recommande vivement aux amateurs du genre qui comme moi, passeront un excellent moment de lecture et auront beaucoup de difficulté à commencer une nouvelle lecture....


 

Page FB : https://www.facebook.com/joellemarchal74/


 

Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com


 


 


 


 


 

 

Voir les commentaires

Bonjour aujourd'hui vendredi voici ma chronique concernant : "LES HERITIERES DE LA SALAMANDRE"

« LES HERITIERES DE LA SALAMANDRE »

Françoise BOURDON

Editions PRESSES DE LA CITE

TERRES DE FRANCE

14 octobre 2021

552 pages

 

 

Présentation

 


 

1965. Comme un rendez-vous avec le destin... En regardant un reportage, Esther Leavers, pianiste de renom vivant en Grande-Bretagne, découvre l'étonnante renaissance du village de La Roque-sur-Pernes, au lendemain de la guerre. C'est surtout le témoignage d'une santonnière, Alexandra Mayer, qui la captive. Celle-ci porte le nom de jeune fille de sa mère, originaire elle aussi d'une région d'Europe qui n'est plus, le Banat. Or, Esther, divorcée, n'a plus que son frère Nathan et les souvenirs épars d'une histoire familiale pleine d'ombres.


L'existence d'Alexandra est pour elle une révélation. Elle doit, elle veut faire sa connaissance. Esther part pour la Provence. Bonheur des lieux, de sa rencontre avec Alexandra... Au fil de leurs souvenirs renaît une incroyable odyssée, le passé tumultueux de leurs ancêtres bâti par des pionnières d'exception, les femmes de La Salamandre...


Une saga passionnante, une page méconnue de l'Histoire portée par de grandes héroïnes.

 

L'auteure

 

Originaire des Ardennes, Françoise BOURDON a dès l’enfance le goût de l’écriture et rédige son premier roman à l’âge de dix ans.
Professeur de droit et d’économie, elle décide, après dix-sept ans d’enseignement, de se consacrer exclusivement à sa passion de l’écriture.

Journaliste depuis 1993, elle publie régulièrement des nouvelles dans plusieurs revues. Elle collabore à la revue "Les Veillées des Chaumières", notamment dans la rubrique le billet de Françoise mais surtout dans la série "La maison de Valentine".

"Les Dames du Sud", son premier roman, paraît en 1986 chez RTL Editions. En 2001, elle publie aux Presses de la Cité "La Forge au loup", en mémoire de son grand-père, engagé volontaire en 1915, à dix-sept ans. Pour la première fois, elle écrit sur sa région natale, les Ardennes. Le livre rencontre un grand succès auprès des critiques et du public.

À ses débuts, Françoise Bourdon s'est beaucoup inspirée de sa région natale, de "La Forge au loup" jusqu'aux "Tisserands de la Licorne" (2005). Puis c'est en Provence, sa terre d'adoption, qu'elle a poursuivi son œuvre. Tous ses romans connaissent un grand succès critique et public.

"La Maison du Cap" (2017) est son douzième roman aux Presses de la Cité.
Elle vit à Nyons (26).


 


 

 

Mon avis

 

Je remercie les Editions PRESSES DE LA CITE et en particulier Marie-Jeanne de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, « Les Héritières de la Salamandre », roman de Françoise BOURDON.

 

La très jolie couverture et le résumé fort alléchant m'ont de suite interpellée.

 

Comme à son habitude, Françoise BOURDON nous offre une magnifique saga familiale et nous fait découvrir un pan de l'Histoire peu connu à mon avis.

 

Par ses si jolis mots, elle nous emporte de 1767 à 1965 et nous suivons le destin de familles de colons venues du Banat en Roumanie pour repeupler un village de Provence.

 

Nous faisons connaissance avec plusieurs générations de femmes fortes et déterminées auxquelles nous ne pouvons que nous attacher. Les secrets de famille ressurgissent et le passé se dévoile tout doucement..

 

J'ai beaucoup aimé ce roman régional historique qui aborde divers thèmes tels que l'amour, la généalogie, l'immigration, la musique, la fabrication de santons en Provence, la quête des origines.. Cet ouvrage, très bien écrit est également totalement addictif : je l'ai lu en deux soirée malgré son épaisseur, tant il m'intéressait.

 

Un très bon moment de lecture que je recommande aux amateurs du genre.

 

Page FB : https://www.facebook.com/joellemarchal74/

 

Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Bonjour aujourd'hui mardi voici ma chronique concernant : "LES PIANOS DE LA VICTOIRE"

« LES PIANOS DE LA VICTOIRE »

Martine PILATE

Editions de BOREE

19 août 2021

336 pages

 

Présentation

 

Née d’un mariage mixte au sein d’un foyer aimant et protecteur, Lucile du­ Plaissant doit pourtant affronter tous les jours la politique ségrégationniste de La Nouvelle-Orléans. La jeune femme à la voix chaude et puissante, bercée par le jazz dès sa plus tendre enfance, rejoint Chicago avec la ferme intention de faire une carrière de chanteuse.

 

Mais, déçue par l’accueil réservé aux Afro-Américains dans la Ville des vents, elle traversera l’océan pour fouler les scènes plus enthousiastes de Paris. Lui sera-t-il alors possible de revenir en Louisiane pour reprendre le fil de son histoire ?

 


 

L'auteure

Martine Pilate est née à Marrakech en 1947. Elle a passé de longues années à l'étranger (Angleterre et Italie principalement). Après des études littéraires, elle s'est tournée vers le Droit. Depuis une quinzaine d'années, elle se consacre entièrement à l'écriture. Après avoir vécu dans la région de Montpellier, elle est à présent installée en Provence, et s'implique dans des actions culturelles.


 

Extrait

« Comment faire pour ne pas vivre au travers

                                             du regard des autres ? »


 


 

« Il faut leur montrer notre valeur et surtout ne pas laisser voir que leur attitude nous touche. Un jour, les choses changeront. Nos pères étaient des esclaves, aujourd'hui nous disposons de nos vies. Leur pollution mentale se dissipera petit à petit grâce à nos frères qui oeuvrent pour nos droits. Nous avons tous un rôle à tenir dans cette marche vers une liberté simplement humaine : c'est important, car on oubliera un jour les insultes, mais on se souviendra du silence et de la passivité de nos amis. Alors bats-toi, transporte notre voix, martèle leurs oreilles avec tes mots, impose-toi, exulte et tu trouveras une sorte de paix ! »   



 


 

Mon avis

Je remercie les Editions de BOREE et en particulier Virginie de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, « Les Pianos de la Victoire », roman de Martine PILATE, auteure dont j'ai lu tous les ouvrages tant j'aime sa très jolie plume.

 

Martine PILATE nous conte le destin de Lucile, entre 1920 et 1940, une jeune métisse qui rêve de devenir chanteuse de blues.


La jeune femme, soutenue par sa famille et influencée par Betty Smith, Sidney Bechet, Louis Armstrong qu'elle aura la chance de rencontrer, va-t-elle réussir à exceller dans cette carrière ?


 

L'auteure nous fait voyager aux côtés de notre héroïne qui est forte et déterminée, de la Nouvelle Orléans à Chicago, Paris et en Louisiane.

Au fil de ses si jolis mots, nous percevons les notes de musique émanant des pianos...


 

J'ai beaucoup aimé ce roman régional historique très bien écrit et touchant qui aborde divers thèmes tels que le jazz, les avancées médicales, la ségrégation raciale.. que j'ai lu pratiquement d'une traite tant il m'intéressait.


 

Un très bon moment de lecture.


 

Page fb : https://www.facebook.com/joellemarchal74/

 

Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com


 


 

 

Voir les commentaires

Bonjour aujourd'hui vendredi voici ma chronique concernant : "LE SENTIER ARIDE"

« LE SENTIER ARIDE »

Marie de PALET

Editions de BOREE

mai 2021

424 pages

 

 

Présentation

 

Dans la région du mont Lozère, Louise, une jeune paysanne, est amoureuse d’Adrien, un garçon rêveur du village voisin et cadet d’une famille paysanne très aisée. Cet amour est contrarié par la mère d’Adrien qui lui prépare un mariage d’intérêt. Les amoureux tiennent bon mais la déclaration de guerre de 1914 retarde leurs projets. Cette guerre va transformer la vie de tous et briser bien des destins.

 

Ce livre nous fait revivre ou découvrir la vie dans nos campagnes pendant la période de la Première Guerre mondiale, une guerre qui va changer profondément les mentalités et les manières de vivre. Louise tentera, à travers cette tragédie, de forcer le destin et de trouver une nouvelle vie.

 

L'auteure

 

La notoriété de Marie de Palet s'est développée à l'heure de la retraite, lorsqu'elle a abandonné son stylo rouge d'institutrice pour sa plume d'écrivain. Lozérienne de racines et de coeur, elle met en scène sa province d'origine dans ses livres, dans lesquels elle dévoile sa connaissance intime du monde paysan d'autrefois. Un succès mérité jamais démenti.

 

 

Mon avis

 

Je remercie les Editions de BOREE et en particulier Virginie de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, « Le Sentier aride », roman de Marie de PALET, auteure dont j'ai lu tous les ouvrages tant j'aime sa plume magnifique.

 

L'auteure nous transporte au début du XXème siècle en Lozère dans les Cévennes, région chère à son cœur et qu'elle connait si bien.

Elle nous conte le destin de Louise, jeune fille audacieuse et attachante, issue d'une famille de paysans modestes qui est amoureuse d'Adrien, également paysan mais plus aisé et dont la mère a prévu, pour lui, un mariage d'intérêt....

 

Marie de PALET décrit à merveille les paysages des Cévennes, la vie en milieu rural à l'époque, la violence de la Première Guerre Mondiale et les séquelles laissées sur les rescapés des combats.

 

J'ai beaucoup aimé ce roman régional émouvant, mêlant l'Histoire de notre pays à celle de familles paysannes dont la vie ne fut pas facile, qui ont lutté pour survivre en cette période ô combien mouvementée, comme l'ont fait nos ancêtres.

 

Un très bon moment de lecture que je recommande aux amateurs du genre.

 

 

Page FB :https://www.facebook.com/joellemarchal74/

 

Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Seconde chronique du jour concernant : "FAUTES D'AMOUR"

« FAUTES D'AMOUR »

Béatrice BOURRIER

Editions Lucien SOUNY

Le chant des pays

25 avril 2021

231 pages

 

Présentation

 

Quand l’une trouve l’amour et connaît le bonheur de la maternité, l’autre conclut un mariage de raison. Ni heureuse ni comblée, mais riche, Julienne se fait un devoir de soutenir ses vieux parents et sa sœur cadette, poursuivis par la misère. Or la vie se charge de rebattre les cartes et entraîne les deux filles, qui avaient tant d’affection l’une pour l’autre, dans une confrontation impitoyable pour défendre leur famille… Mais laquelle, celle de sang ou celle de cœur ? Les affrontements sont encore plus violents lorsqu’ils opposent des gens qui s’aiment.


Dans cette histoire aussi juste que touchante, Béatrice Bourrier continue à explorer et à disséquer les thèmes qui lui sont chers : les liens familiaux, les aspirations à la résilience et au pardon... La sagesse et la générosité peuvent-elles nous sauver des inévitables tragédies humaines ?

 

 

L'auteure

 

Beatrice BOURRIER est l'auteure de nombreux romans publiés aux Editions Lucien Souny, dont Le Pacte de sel ; Au Défaut de l'épaule, Le Berger et son étoile.

 

 

Mon avis

 

Je remercie Béatrice BOURRIER de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, son dernier roman « Fautes d'amour ». J'ai découvert la très jolie plume de cette auteure lors de la lecture de « Le Pacte de sel », ouvrage que j'ai beaucoup aimé. Je la remercie également pour sa confiance et la très gentille dédicace qui m'a beaucoup touchée.

 

La très jolie couverture, le titre et le résumé fort alléchant, m'ont de suite interpellée et je me suis sentie de suite emportée par les si jolis mots de Béatrice.

 

L'auteure nous emmène dans l'Hérault et nous conte les destins opposés de deux sœurs Emilie et Julienne : l'une a fait un mariage de raison, elle a une vie aisée mais n'a pas connu les joies de la maternité et l'autre, mène une existence simple, pas facile mais riche d'amour avec son époux et ses enfants.

 

C'est avec son don habituel que Béatrice BOURRIER dépeint les paysages des Cévennes, le métier de potier, les traits tant physiques que psychologiques des protagonistes de son ouvrage les rendant authentiques, attachants pour certains, détestables pour d'autres..

 

Elle nous offre un magnifique roman de femmes, captivant, émouvant, dur et tendre à la fois, mêlant l'Histoire de notre pays pendant la Première Guerre Mondiale à celle d'une famille déchirée par l'injustice de la vie mais liée par le sang.

 

J'ai ADORE ce roman régional historique que j'ai lu d'une traite ne pouvant me résoudre à le refermer tant il me passionnait et que j'ai quitté à regret.

 

MERCI Béatrice pour cet excellent moment de lecture qui fut pour moi un COUP DE COEUR.

 

 

Page FB : https://www.facebook.com/joellemarchal74/

 

Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Bonjour aujourd'hui mardi voici ma chronique concernant : "NINA ET SES SOEURS"

« NINA ET SES SOEURS »

Karine LEBERT

Editions de BOREE

ESSENTIELS

12 novembre 2020

348 pages

 

 

Présentation

 

Les Tonneliers, c est le domaine dans lequel Nina a vécu une enfance heureuse avec ses trois grandes sœurs, ses parents et les animaux de la ferme, ses compagnons de jeu favoris. Mais la Première Guerre mondiale vient assombrir l' horizon. À quinze ans, contrainte de pallier l'absence de son père parti au front et le découragement de sa mère, Nina endosse les responsabilités de la ferme. Cela devient vite la passion de sa vie. À peine a-t-elle le temps de penser à Olivier d'Évroult, jeune noble intimidant...
 

L'auteure

 

Karine Lebert a la passion de l'écriture. Biographe pour des particuliers et correspondante de presse pour Paris Normandie, elle a donné la mesure de son talent de romancière dès son premier livre, Nina et ses sœurs. Ses héroïnes sont à son image et c'est grâce à l'écriture qu'elle redonne aux femmes une place prépondérante dans l'Histoire

 

 

Mon avis

 

Je remercie les Editions de BOREE et en particulier Virginie de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, « Nina et ses sœurs », roman de Karine LEBERT auteure dont j'ai lu pratiquement tous les ouvrages tant j'aime sa plume fluide et élégante.

 

Avec son don exceptionnel de conteuse Karine LEBERT nous fait découvrir le destin de Nina, notre héroïne, cadette d'une famille d'agriculteurs Normands.

 

L'histoire se déroule pendant une trentaine d'années et nous suivons la vie et le combat de cette jeune femme courageuse, déterminée, passionnée par la ferme familiale : Les Tonneliers.

 

Karine LEBERT décrit à merveille les traits tant physiques que psychologiques de son roman les rendant attachants et authentiques. Les nombreux rebondissements tiennent vraiment le lecteur en haleine.

 

J'ai beaucoup aimé ce très beau roman régional qui mêle l'Histoire de notre pays à celle d'une famille paysanne et qui dresse un joli portrait de femme forte partagée entre sa terre et sa vie amoureuse.

 

Par ses mots, l'auteure rend également hommage aux nombreuses femmes qui, pendant la Première Guerre Mondiale, ont assuré la pérennité des exploitations agricoles pendant que leurs pères, leurs frères ou leurs époux étaient partis au front.

 

Un très bon moment de lecture qui séduira les amateurs du genre.

 

 

Page FB : https://www.facebook.com/joellemarchal74/

 

Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Voici une troisième chronique concernant : "DE SOIE ET DE CENDRES"

« DE SOIE ET DE CENDRES »

Mireille PLUCHARD

PRESSES DE LA CITE

TERRES DE FRANCE

10 septembre 2020

642 pages

 

Présentation

 

Début du XXe siècle, au cœur des Cévennes. Qui pour succéder à Auguste-César Roustan des Fontanilles à la tête de sa filature de soie de belle renommée ? Une grande fresque familiale au cœur d'un métier et d'une tradition séculaire

des Cévennes.

1926. Qui pour reprendre le flambeau de la filature cévenole La Bâtie Neuve ? Ce qui fut le domaine de ses ancêtres est devenu depuis plus de soixante ans l’œuvre d'Auguste-César Roustan des Fontanilles. Il a consacré sa vie à l'entreprise, qui peut se targuer d'être la plus cotée dans le milieu séricicole. Or, parmi ses proches héritiers, l'exigeant patriarche ne voit personne. Déroulant le fil de sa longue vie, jalonnée de drames familiaux, Auguste-César affine son choix et, à l'ouverture du testament, ses dernières volontés n'admettent aucune contestation.


L'élue, que personne n'attendait, a pourtant grandi à l'ombre du temple de la soie ; face aux traîtres, aux envieux, elle devra faire front. Mais, fidèle à la mémoire d'Auguste-César, rien n'arrêtera sa détermination pour que rayonne, encore, La Bâtie Neuve.

 

 

L'auteure

 

Mireille Pluchard est née en 1946 dans les Cévennes, à Alès. Après s'être consacrée avec bonheur à l'éducation de ses enfants, elle prend la plume encouragée par son époux, le premier et le plus fervent de ses lecteurs.

Mue par une passion pour l'Histoire et la généalogie, Mireille Pluchard se définit volontiers comme une véritable souris d'archives.

Ses recherches se veulent les fondations de chacun de ses romans car Mireille Pluchard, en bonne Cévenole, avoue ne pas aimer « construire sur le sable ».

Elle est désormais l'auteur de plus d'une quinzaine de romans, dont Le Miroir d'Amélie aux Presses de la Cité. Sa terre natale reste la première source d'inspiration de ses sagas mais au-delà des paysages et du climat si particulier de cette contrée entre mer et montagne, Mireille Pluchard aime « raconter les gens ».

 

Mon avis

 

Je remercie les Editions PRESSES DE LA CITE et en particulier Marie-Jeanne de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, « De Soie et de cendres », roman de Mireille PLUCHARD, auteure dont j'ai lu un grand nombre d'ouvrages tant j'aime sa plume fluide et majestueuse.

 

La très belle couverture et le résumé fort alléchant m'ont de suite interpellée.

 

L'auteure nous emporte en 1926. Auguste-César Roustant des Fontanilles, âgé de 88 ans, propriétaire d'une filature de soie dans les Cévennes, rédige son testament avant que sa dernière heure ne soit venue.. Tous ses souvenirs lui reviennent alors en mémoire et nous les suivons, au fil des mots de Mireille PLUCHARD.

 

L'histoire est belle, les personnages bien que très nombreux, sont attachants et bien décrits. J'ai bien aimé celui de Félicia qui est une jeune femme déterminée et authentique et dont l'auteure dresse un bien joli portrait .

 

Mireille PLUCHARD nous fait découvrir la vie de la haute société fin XVIIIème début XIXème siècle, les us et coutumes de l'époque dans les Cévennes, le travail à la filature de soie et, en mêlant l'Histoire, nous offre une jolie saga familiale très bien écrite et documentée tant sur les plans historique, médical que régional.

 

Un bon moment de lecture.

 

 

Page FB : https://www.facebook.com/joellemarchal74/

 

Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Une autre chronique concernant : "LE SOUVENIR DE SAMUEL"

« LE SOUVENIR DE SAMUEL »

Marie de PALET

Editions de BOREE

4 juin 2020

273 pages

 

Présentation

 

En partance pour le STO, en Allemagne, Camille et Augustin ont pris la fuite. Après avoir sauté du train, ils se sont réfugiés pour la nuit dans une ferme, chez une femme et son fils, Samuel qui les avait ensuite conduits au maquis...

 

Vingt-cinq ans plus tard, les deux amis décident d'aller rendre visite à cet homme qui leur a sauvé la vie. Mais à leur arrivée, ils sont accueillis par les gendarmes, eux aussi à la recherche du fameux Samuel et pour le moins soupçonneux. Camille et Augustin comprennent alors que ce personnage n'est peut-être pas aussi intègre qu'ils ont pu le croire..

 

Quelques jours plus tard, le comportement de Martine, la fille d'Augustin, inquiète ce dernier : pourquoi semble-t-elle si troublée depuis la disparition de Samuel ?

 

 

L'auteure

 

 

Marie de Palet est née à Mende, en Lozère, en 1934. Elle y poursuit ses études pour devenir institutrice. Un jour lui vient l'envie d'écrire la vie de sa grand-mère, puis, au fil de la plume, elle se met à raconter une tout autre histoire, plus vraie encore. Ce fut son premier roman. Le succès des ouvrages de Marie de Palet a conduit De Borée à publier aujourd'hui en collection Terre de poche ce texte d'une grande justesse sur l'après-guerre et ses désillusions, sur une jeunesse qui tentait de vivre son bonheur sur les restes encore brûlants de l'Occupation et de tout reconstruire.
Source : amazon.fr

 

 

Mon avis

 

Je remercie les Editions de BOREE et en particulier Virginie de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, « Le Souvenir de Samuel », roman de Marie de PALET, auteure dont j'ai lu un grand nombre d'ouvrages tant j'aime sa plume fluide et très agréable.

 

Avec son don habituel de grande conteuse, Marie de PALET nous transporte en Lozère, sous l'occupation allemande -Seconde Guerre Mondiale- où nous faisons connaissance avec deux jeunes gens Camille et Augustin. Ceux-ci fuient le STO et trouvent refuge dans la ferme de Samuel.

 

Vingt-cinq ans plus tard, les deux amis décident de retourner à Blachère voir Samuel leur sauveur dont ils apprennent le décès. Mais qui était vraiment Samuel ?

 

Nous découvrons donc le destin d'Augustin et de sa fille Martine. Marie de PALET décrit à merveille la vie à la campagne, les paysages de la Lozère que nous visionnons au fil de ses mots. L'intrigue est bien menée, les personnages vrais et attachants.

 

J'ai bien aimé ce roman régional sur fond historique, abordant divers thèmes tels que l'amour, l'amitié, les secrets de famille, l'essor économique, les nouvelles technologies et la vie en milieu rural à l'époque.

 

Un bon moment de lecture.

 

 

 

Page FB :https://www.facebook.com/joellemarchal74/

 

Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com

 

 

 


 

 

Voir les commentaires

Bonjour aujourd'hui jeudi voici ma chronique concernant : "LE PACTE DE SEL"

« LE PACTE DE SEL »

Béatrice BOURRIER

Editions Lucien SOUNY

Collection Chant des Pays

4 MAI 2018

304 pages

 

 

Présentation

 

Au grand dam de sa famille, Juliette découvre l’amour fou dans les bras d’Aurélio, un ouvrier italien venu ramasser le sel. Sous le soleil écrasant d’Aigues-Mortes en proie à une misère criante et à un nationalisme exacerbé, le drame couve… Une hystérie meurtrière s’empare du village qui voit ses travailleurs italiens assassinés à tour de bras, en toute impunité. Dans un délire halluciné et sans que personne s’en rende compte, le frère de Juliette élimine celui qui a déshonoré sa sœur. Après deux jours d’émeutes, les habitants se réveillent de leur cauchemar et tous décident de ne plus évoquer ces odieux événements. De les oublier… Tous, sauf Juliette. Isolée dans un vieux château de schiste et d’ardoise en Cévennes, elle s’attachera formidablement à cette terre et nouera un lien très solide avec sa belle-mère. Benoîte l’accompagnera dans sa mue de jeune fille vers la femme forte et amoureuse de la vie, capable de savourer les plaisirs comme d’affronter les trahisons familiales, de s’élever pour comprendre les siens et peut-être de pardonner.


 

 

L'auteure

 

 

Originaire de Montpellier, Béatrice Bourrier s’est fait connaître avec ses nouvelles qui ont été récompensées par le Prix des libraires 1999 et par le Prix de la nouvelle du Conseil Général de l’Ariège (2002). En 2005, elle signe son premier roman, et depuis les autres s’enchaînent. Tous nous entraînent au cœur de ce coin de pays qu’elle aime – les Cévennes – qu’elle dépeint finement et dont elle restitue toute la finesse et l’âme. Elle vit à Montpellier.

Du même auteur : aux éditions Lucien Souny : Au défaut de l’épaule, 2015 ; Le berger et son étoile, 2014. Le souper du lion, Éditions L’Harmattan, 2014 ; Manon, magicienne de pharaon, Éditions Mogador, 2010 ; Collines au Crépuscule, Éditions Cheminements, 2006.

 

 

 

Mon avis


 

Je remercie Béatrice BOURRIER de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, son roman « Le Pacte de sel » et ainsi de découvrir sa très jolie plume. Je la remercie également pour la très gentille dédicace qui m'a beaucoup touchée.


 

L'auteure nous emporte à la fin du XIXème siècle à Aigues-Mortes où nous faisons connaissance de la famille Davignon : Marius le père, Esther, la mère, Frédéric et Juliette leurs enfants. Juliette âgée de 17 ans tombe amoureuse d'Aurélio, jeune ouvrier Italien venu travailler aux salins.

Nous découvrons le destin de cette jeune fille courageuse et volontaire, son histoire d'amour impossible avec Aurélio, ses tourments, sa vie de femme dans les Cévennes et sa reconstruction après toutes les épreuves qu'elle aura surmontées..


 

L'auteure aborde avec précision un thème de notre Histoire que je ne connaissais pas : le massacre d'ouvriers Italiens qui a eu lieu en Camargue en 1893 et le nationalisme de la population en proie à la misère sociale.

Béatrice BOURRIER évoque également des sujets tels que l'amour, l'amitié, la vengeance, la politique, les religions, la place des femmes au XIXème siècle, les secrets, les trahisons, la passion du jeu, la résilience.. le tout se déroulant dans une belle région de France si chère au cœur de l'auteure et qu'elle décrit d'ailleurs à merveille.


 

J'ai ADORE ce roman fort émouvant, très bien écrit et documenté tant sur le plan régional qu'historique, qui dresse un très beau portrait de femme et dont les multiples rebondissements tiennent vraiment le lecteur en haleine. J'ai lu cet ouvrage en seulement deux soirées tant j'avais hâte d'en connaître le dénouement puis refermé à regret.


 

Un excellent moment de lecture.


 

Page FB : https://www.facebook.com/joellemarchal74/

 

Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com

 

Voir les commentaires

Bonjour aujourd'hui dimanche voici ma chronique concernant : "LES AMANTS DU SILENCE"

« LES AMANTS DU SILENCE »

Jean-Louis DESFORGES

CITY EDITIONS

TERRE D'HISTOIRES

6 novembre 2019

240 pages

 

 

 

Présentation

 

Même dans la tourmente, on n'oublie jamais ses racines.

 

Après l'armistice de novembre 1918, Marie désespère de recevoir des nouvelles de son mari. Pierre a quitté la ferme familiale du Vercors lorsqu'il a été mobilisé au début de la guerre. Depuis, il n'a pas donné signe de vie et même le ministère de la Guerre est incapable de retrouver sa trace. Marie décide alors de se rendre sur la ligne de front, là où se sont tenus les combats. C'est dans un dispensaire de fortune près de Chantilly qu'elle retrouve Pierre.


Traumatisé par une explosion, il est muet et a totalement perdu la mémoire. La jeune femme le ramène dans leur maison, essayant de raviver ses souvenirs. Jusqu'au jour où une autre femme vient briser ce fragile équilibre : elle prétend que Pierre est son mari ! Marie doit alors livrer un ultime combat pour sauver l'amour de sa vie d'un danger plus grand encore que la guerre et ses horreurs...

 

L'auteur

 

Jean-Louis DESFORGES est auteur de nombreux romans historiques. Né en Algérie et très marqué par l'histoire tourmentée de son pays d’origine, il est un fin observateur de la condition humaine. Ses livres sont empreints d'un attachement aux valeurs humanistes, à la terre et aux racines.

 

Mon avis

 

Je remercie Jean-Louis DESFORGES et City Editions Terre d'Histoires de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, « Les Amants du silence » mais également de retrouver la plume romantique et sensible de l'auteur, découverte lors de la lecture de « Les Ames des Grandes Combes »..

 

La très jolie couverture et le résumé fort alléchant m'ont de suite interpellée et bien que ce roman rappelle les horreurs de la Guerre de 14-18,  il se déroule après-guerre et sort ainsi vraiment du lot du fait qu'il traite d'un thème original : celui des conséquences de ladite guerre.

 

Jean-Louis DESFORGES nous emmène donc dans le Vercors en 1918 où nous faisons connaissance avec Marie et sa famille. La jeune femme attend avec impatience le retour à la ferme de son époux Pierre, parti au Front. Pour quelle raison Pierre ne revient-il pas ?

 

N'ayant pas de nouvelle de celui-ci, persuadée au fond de son cœur qu'il est vivant, Marie décide de se rendre près de chantilly dans un hôpital de campagne où se trouve un homme qui ressemble fortement à son mari. Elle garde l'espoir qu'il s'agit bien de Pierre et va tout faire pour que les souvenirs des racines du blessé ressurgissent.

 

L'auteur décrit à merveille les traits tant physiques que psychologiques des protagonistes de son roman, leurs sentiments, leurs doutes, leurs espoirs mais aussi les traumatismes subis par les rescapés de la Grande Guerre.

Jean-Louis DESFORGES dépeint également avec précision les paysages du Vercors et la vie en milieu rural à l'époque.

J'ai beaucoup aimé ce roman régional historique, émouvant, empli d'amour, de tendresse et d'espoir, au suspense bien mené, que j'ai lu pratiquement d'une traite tant j'avais hâte d'en connaître le dénouement.

 

Un très bon moment de lecture.

 

 

Page FB :https://www.facebook.com/joellemarchal74/

 

Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>