Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #romance historique catégorie

Bonsoir aujourd'hui samedi voici ma chronique concernant : "L'HERITIERE DU LOTUS ROSE"

« L'HERITIERE DU LOTUS ROSE »

Kate McALISTAIR

Editions de l'ARCHIPEL

8 octobre 2020

544 pages

 

Présentation

 

Le nouveau volet de l'enivrante saga du Lotus Rose, dans la lignée des grands romans de Sarah Lark (Le Pays du nuage blanc) et de Tamara McKinley (La Dernière Valse de Matilda).

 

Août 1939.

 

Les échos de la guerre qui couve en Europe parviennent en Argentine jusqu'à la somptueuse estancia La Balandra, au bord du Rio de la Plata, où Jezebel et Jan ont élevé dans la quiétude leur fille Lián et son frère Zachary.


Un jeune officier britannique en mission de renseignement, Milo McCorball, s'y invite le temps de mener une enquête sur de puissants propriétaires terriens, les Ramiro, soupçonnés d'être des sympathisants nazis. D'emblée, Milo tombe amoureux de Lián. Mais Carlos, le fils Ramiro, est décidé à épouser la jeune beauté, de gré ou de force.

 

Désirant mettre sa fille à l'abri, Jezebel la confie à Milo afin qu'il la conduise à Calcutta auprès de sa marraine, la duchesse Olga Obolenski, devenue par son mariage la maharani du Mahavir.


Lián part contrainte et forcée vers un pays qui la rebute, car elle le devine lié au mystère qui entoure sa propre naissance. La passion de Milo suffira- t-elle à lui faire aimer cette Inde mystérieuse et à la réconcilier avec ses racines ? Et la guerre, qui gronde aux frontières, leur permettra-t-elle de vivre leur amour ?

 

L'auteure

 

Kate McAlistair, dont la famille a vécu en Asie, se passionne pour l'Inde. Après des études d'art et de cinéma, elle travaille comme graphiste puis se lance dans l'écriture. Les éditions de l'Archipel ont publié La Vallée du Lotus rose (2018) et La Cité du Lotus rose (2019), les deux premiers volets de cette trilogie indienne, repris chez Archipoche.

 

Mon avis

 

Je remercie les Editions de l'ARCHIPEL et en particulier Mylène de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, « L'Héritière du lotus rose », roman de Kate McALISTAIR. Je remercie également Kate pour la très belle et gentille dédicace qui m'a beaucoup touchée.

 

La très jolie couverture et le résumé fort alléchant m'ont de suite interpellée.

 

Ayant lu et adoré les précédents opus de cette trilogie, j'avais hâte de découvrir ce troisième tome et de retrouver les principaux protagonistes : Jezebel et Jan..

 

L'auteure nous transporte en 1939 à Buenos Air où nous faisons connaissance avec Milo Mc Corball, jeune officier britannique en mission en Argentine. Milo, fils d'un ami de Jan Lukas se rend dans la magnifique exploitation agricole où vivent Jan, Jezebel son épouse, Mary-Leela (Lian), leur fille et leur jeune fils Zachary.

 

Ainsi nous découvrons la rencontre entre Milo et Lian, leur histoire d'amour et les nombreuses aventures qui vont les conduire en Inde.

 

Lian va-t-elle parvenir à découvrir les secrets de sa naissance ? Les souvenirs de son enfance en Inde lui reviendront-ils en mémoire ?

 

 

L'auteure a vraiment un talent exceptionnel et décrit à merveille les traits tant physiques que psychologogiques des protagonistes de son roman, les rendant vrais, hauts en couleur, attachants pour certains, détestatbles pour d'autres. Il en est de même pour leurs sentiments et émotions.

 

Elle dépeint avec moult détails les paysages et ainsi, au fil de ses mots, des images défilent devant nos yeux et l'on imagine aisément les couleurs, la pampa puis la jungle, les animaux, les palais des maharadjas, les odeurs et l'on perçoit également la musique des tangos argentins.. Un vrai régal !

 

J'ai ADORE le troisième tome de cette saga familiale, extrêmement bien écrit et documenté, passionnant, envoûtant, qui mêle l'Histoire, l'aventure, les secrets, l'amour, le suspense et fait voyager dans des contrées lointaines mystérieuses.

 

Un excellent moment de lecture et d'évasion.

 

Je lirai assurément d'autres ouvrages de cette auteure.

 

 

Page FB :https://www.facebook.com/joellemarchal74/

 

Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Bonjour voici ma chronique concernant : "L'envol du papillon"

« L'ENVOL DU PAPILLON »

Nadine DECONINCK-CABELDUC

SO ROMANCE

27 mars 2020

332 pages

 

 

Présentation

 

L'arrivée d'Élisa d'Albert dans la haute société française provoquera de nombreux troubles...

Élisa d'Albret est dévastée : ses parents l'envoient vivre une année complète chez sa tante, la comtesse de Bressac, qu'elle n'a plus vue depuis dix-sept ans. La jeune femme devra quitter la simplicité et la félicité des plages de la Guadeloupe pour apprendre les us et coutumes de la haute noblesse française du milieu du XIXe siècle. Alexandre de Noyal, jeune comte plus fasciné par les aventures que par les bals et les mariages, est chargé d'escorter la jeune femme du port au château de Bressac. Dès le premier regard, les jeunes gens sentent une attraction indéniable... mais qu'ils devront refréner : Alexandre n'est autre que le promis de Mathilde de Bressac, la cousine d'Élisa...

Nadine Deconinck-Cabelduc signe une magnifique romance historique. Elle réunit tous les ingrédients pour vous assurer un beau moment : des personnages attachants au caractère bien trempé, un grand réalisme et respect du contexte historique, une histoire d'amour passionnante, des robes et des décors fastueux, le tout lié par une écriture addictive !
 

 

 

L'auteure

 

Jeune quinqua débordante d’imagination, Nadine Deconinck-Cabelduc inventait déjà des histoires enfant, avant de prendre la plume à l’adolescence pour écrire des nouvelles. Depuis, elle n'a cessé d'écrire. Après Une seconde chance, une romance mêlée de suspense, l'auteure se lance dans une romance historique : L'envol du papillon.

 

 

Mon avis

 

Je remercie Nadine DECONINCK-CABELDUC pour l'envoi de son roman « L'Envol du papillon », ouvrage que j'ai gagné lors d'un concours organisé récemment sur la page de l'auteure. Je remercie également Nadine pour la très gentille dédicace qui m'a beaucoup touchée. J'ai ainsi pu découvrir la plume fluide et addictive de cette auteure.

 

La très jolie couverture et le résumé fort alléchant m'ont de suite interpellée et j'ai commencé ma lecture avec grand plaisir.

 

Nadine DECONINCK-CABELDUC nous emporte en 1830 où nous faisons connaissance avec les familles d'Albret, de Noyal et de Bressac.

Elle nous conte le destin d'Elisa, jeune fille, joyeuse, simple, déterminée, éprise de liberté qui vit tranquillement en Guadeloupe lorsque ses parents décident de l'envoyer en France, chez son oncle et sa tante paternels afin d'apprendre les bonnes manières inculquées aux jeunes filles pour évoluer dans la haute société..

Sa rencontre avec Alexandre de Noyal, jeune comte charmant promis à sa cousine, va-t-elle changer le cours de sa vie ?

 

 

L'auteure nous offre une très jolie romance historique, douce et élégante, très bien écrite et documentée qui nous fait vraiment voyager et rêver.

Elle dépeint avec justesse les protagonistes de son roman, les rendant ainsi authentiques et attachants et évoque divers thèmes outre l'amour, l'abolition de l'esclavage dans les Antilles, les mariages arrangés et la vie bourgeoise au XIXème siècle .

 

J'ai ADORE cet ouvrage que j'ai pratiquement lu d'une traite tant il me passionnait et refermé à regret.

 

Un très bon moment de lecture.

 

 

Page FB :https://www.facebook.com/joellemarchal74/


Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com

 

Voir les commentaires

Bonjour aujourd'hui mardi voici ma chronique concernant : "LES TROIS VIES DE MISS BELLY"

« LES TROIS VIES DE MISS BELLY »

Judith RAPET

Editions de BOREE

18 juin 2020

294 pages

 

 

Présentation

 

Fille d'un modeste charron, Célestine, apprentie couturière, a trouvé sa voie. Dotée d'un vrai talent, elle satisfait à merveille les clientes de sa patronne en leur proposant des modèles de sa création. A 16 ans, la jeune fille n'a jamais connu l'amour, et le charmant Jean Ypas, pâtissier nouvellement installé au village, semble être fait pour elle. Mais ce dernier, une fois le mariage consommé, va se révéler être un tout autre homme. Comment désormais échapper à ses coups et à son autorité ? A la faveur d'une rencontre fortuite, l'espoir renaît pour Célestine de commencer une nouvelle vie ailleurs ; certes loin de ce mari violent mais aussi loin des siens et de son cher pays.

 

 

L'auteure

 

Très investie dans la vie culturelle de sa région, Judith RAPET conjugue la passion de l'histoire, de l'écriture et de la musique. En parallèle à l'enseignement du piano, elle s’intéresse au passé de sa famille qui la mène à écrire plusieurs livres toujours fondés sur des faits réels. Avec « Les Trois vies de Miss Belly », elle publie ici son quatrième roman aux éditions de BOREE.

 

 

 

Mon avis

 

Je remercie les Editions de BOREE et en particulier Virginie de m'avoir permis de lire, en service de presse, « Les Trois vies de Miss Belly », roman de Judith RAPET.

 

 

Judith RAPET nous conte le destin extraordinaire de son aïeule Célestine Belly et nous transporte en 1886 où nous faisons connaissance avec cette jeune fille alors âgée de 16 ans, apprentie couturière talentueuse, forte et déterminée, très en avance pour son époque.

Nous découvrons sa vie de femme mariée avec Jean le pâtissier, un homme violent qui lui fait vivre un enfer puis son départ aux Etats-Unis afin de changer de vie et découvrir d'autres horizons..

 

L'histoire est belle, intéressante. En mêlant l'Histoire à celle de sa grand tante, Judith RAPET évoque différents thèmes tels que , outre l'amour, la violence conjugale, le divorce, la mode féminine au XIXème siècle, les nouvelles technologies, la vie aux Etats-Unis.

 

J'ai bien aimé ce roman très bien écrit et rythmé avec lequel j'ai passé un bon moment de lecture.

 

Page FB :https://www.facebook.com/joellemarchal74/

 

Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Bonjour aujourd'hui vendredi voici ma chronique concernant : L'ILE DE LA MANGROVE ROUGE"

« L'ILE DE LA MANGROVE ROUGE »

Sarah LARK

Editions de l'ARCHIPEL

4 juin 2020

484 pages

 

Présentation

 

 

Jamaïque, 1753. Deirdre, la fille de Nora et de l’ancien esclave Akwasi, vit dans la plantation de sa mère et de son beau-père.
Les garçons de l’île, fascinés par la jeune métisse, ne cessent de lui tourner autour. Mais Deirdre n’a d’yeux que pour un seul homme : le Dr Victor Dufresne…


Après L’Ile aux mille sources, Sarah Lark entraîne de nouveau ses héroïnes dans les décors enchanteurs des îles caribéennes. Mais, sous les tropiques, le temps comme le destin se montrent parfois capricieux…

 

 

« Une épopée dans les Caraïbes du XVIIIe siècle.

Une saga flamboyante ! » Babelio

 

 

L'auteure

 

Née en 1958, Sarah Lark est tour à tour guide touristique et journaliste avant de se tourner vers l’écriture. Résidant dans une ferme isolée près d’Almeria, en Espagne, elle est l’auteure de sept romans parus aux éditions de l’Archipel, dont Le Pays du Nuage blanc, premier volet d’une trilogie qui a séduit plus de 3 millions de lectrices dans le monde.

 

 

Mon avis

 

Je remercie les Editions de l'ARCHIPEL et en particulier Mylène de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, « L'Ile de la mangrove rouge », roman de Sarah LARK auteure dont j'ai lu tous les ouvrages tant j'aime sa plume légère et majestueuse.

 

La très jolie couverture et le résumé fort alléchant m'ont de suite interpellée et j'ai retrouvé avec grand plaisir Nora et Doug les protagonistes du premier opus : « L 'Ile aux mille sources ».

 

L'auteure nous transporte en 1753, de la Jamaïque à Saint-Domingue et nous découvrons le destin de Deirdre, la fille de Nora, ses espoirs, ses doutes, ses histoires d'amour. En effet la jeune métisse, en âge de trouver un mari, tombe amoureuse du Dr Vincent Dufresne, un Français, veuf depuis peu et dont l'épouse ressemblait fortement à notre héroïne.

 

Comme à son habitude Sarah LARK a le don de nous faire voyager dans le temps et dans les espaces magnifiques et en l’occurrence dans les îles caribéennes : un vrai régal pour le lecteur.

 

Elle décrit avec moult détails la vie dans les plantations de café et de tabac où les esclaves travaillent sans relâche dans des conditions très difficiles, sous l’œil mauvais des contremaîtres...

 

L'histoire est trépidante, passionnante dépaysante et les rebondissements tiennent vraiment en haleine jusqu'au dénouement.

 

J'ai ADORE cette romance historique, très bien documentée qui aborde divers thèmes tels que l'esclavagisme, la quête des origines, le racisme, la piraterie, la rébellion, le tout se déroulant dans un cadre idyllique mais dans lequel la vie de certains personnages n'est pas toujours facile...

 

Je recommande vivement ce magnifique roman aux amateurs du genre qui, comme moi, passeront un excellent moment de lecture.

 

 

Page FB :https://www.facebook.com/joellemarchal74/

 

Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Bonjour aujourd'hui mardi voici ma chronique concernant : "LES HERITIERS DE CASTEL DARK- La Soeur maudite T 4"

« LES HERITIERS DE CASTEL DARK »

La Sœur maudite – tome 4

JC STAIGNIER

SOMETHING ELSE EDITIONS

17 juin 2020

269 pages

 

Présentation

 

 

De la France à l’Angleterre, découvrez le destin entremêlé des familles Kane et Percival. Dans cette épopée médiévale, trois sœurs que tout oppose en apparence prouveront que l’amour filial peut vaincre toutes les épreuves.

« Quel est l’idiot qui lui avait raconté que seuls l’argent et le pouvoir dominaient le monde ? L’amour dominait le monde. »

 

L'auteure

 

« Originaire du Pays noir en Belgique, je trouve dans l’écriture la force de revenir dans la lumière.
L’extrémité du tunnel semble parfois loin, et pourtant, l’espoir pointe le bout de son nez, la malchance devient chance et les larmes se transforment en rires. Le droit au bonheur existe.
Prenez l’ascenseur, appuyez sur le bouton et laissez-moi vous amener au pays des rêves. »
Jc Staignier

 

 

 

Mon avis

 

Je remercie JC STAIGNIER de m'avoir permis de découvrir, en service de presse, le tome 4 de sa saga historique « Les Héritiers de Castel Dark – La Sœur maudite ».

 

La fan inconditionnelle de cette auteure et la férue d'Histoire que je suis, avait hâte de connaître la suite de cette magnifique romance historique et de retrouver les membres de la famille Percival.

 

La très jolie couverture m'a de suite interpellée et je me suis donc plongée dans cette histoire.

Dans cette saga, Jc nous conte la vie ô combien tumultueuse, d'une famille au Moyen-Age et ce sur plusieurs générations. Nous ne pouvons que nous attacher aux personnages qui sont hauts en couleurs et tellement authentiques.

 

C'est donc dans un rythme effréné que l'auteure nous entraîne et dans cet opus nous suivons le destin de Liseron , d'Ysolde et de Anne, trois sœurs aux caractères différents certes mais les drames, les joies, les histoires d'amour qu'elles connaîtront ne peuvent nous laisser insensibles et j'avoue avoir eu, lors de certains passages, les yeux humides...

 

L'auteure a vraiment une imagination débordante et le don de captiver le lecteur.. Ainsi, j'ai espéré, tremblé, souri, pleuré avec les protagonistes de son livre....

 

J'ai ADORE cette sublime romance historique, très bien écrite et documentée, forte émouvante, palpitante et ponctuée d'une touche d'érotisme, de paranormal également avec le fantôme d'Eryne toujours omniprésent... Frissons garantis à la lecture de certains passages !

 

J'ai lu cet ouvrage pratiquement d'une traite, tant l'histoire me passionnait et refermé à regret.. Et oui JC, comme tous tes fans, j'attends avec impatience le tome 5 !

 

Un gros COUP DE COEUR que je recommande aux amateurs du genre qui, comme moi, passeront un excellent moment de lecture et d'évasion.

 

 

Page FB :https://www.facebook.com/joellemarchal74/

 

Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Bonjour aujourd'hui mardi voici ma chronique concernant : "LA DAME DE SAIGON"

« LA DAME DE SAIGON »

Karine LEBERT

Editions de BOREE

20 mai 2020

400 pages

 

 

Présentation

 

L'Indochine est encore française lorsque la petite Marianne débarque avec toute sa famille sur les quais de Saïgon.

 

Venus tenter leur chance dans la colonie française, les Frémont vont à la découverte d'un pays à la fois hostile et attirant.


En grandissant, Marianne s'éprend de ce nouveau monde et de sa culture tout autant que du jeune Anh Dung à la beauté énigmatique. Amoureux fous, ils se marient contre l'avis de tous.


Au-delà des conventions, leur passion vécue au grand jour sera rattrapée par l'Histoire.


 

 

L'auteure

 

Karine LEBERT a la passion de l'écriture. Biographe pour des particuliers et correspondante de presse pour Paris Normandie, elle a donné la mesure de son talent de romancière dès son premier livre, Nina et se sœurs. Ses héroïnes sont à son image et c'est grâce à l'écriture qu'elle sait redonner aux femmes une place prépondérante dans l'Histoire.


 

 

Mon avis

 

Je remercie les Editions de BOREE et en particulier Virginie de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, « La Dame de Saïgon », roman de Karine LEBERT, auteure dont j'ai lu tous les ouvrages tant j'aime sa plume fluide et élégante.

 

 

L'auteure nous présente l'histoire d'une famille Normande, Les Frémont qui sont, comme grand nombre de Français, partis en 1906 en Indochine afin d'essayer de faire fortune...

 

Nous assistons à leur découverte de ce pays fascinant mais hostile et partageons les difficultés qu'ils vont rencontrer pour exploiter leur plantation d'hévéas.

 

Karine LEBERT décrit avec précision les traits tant physiques que psychologiques des protagonistes de son roman les rendant vrais mais également les paysages de cette colonie Française.

 

Marianne Frémont, qui à l'arrivée de la famille à Saïgon n'est encore qu'une enfant, est un personnage déterminé et très attachant. Nous partageons ses joies, ses peines, ses espoirs, son histoire d'amour avec Anh Dung.

 

J'ai beaucoup aimé cette saga familiale fort dépaysante et émouvante, qui mêle amour, passion, différences de culture et de coutumes, colonialisme, Histoire, et avec laquelle j'ai passé un très bon moment de lecture, d'évasion et de détente. Je le recommande aux amateurs de voyages exotiques et de belles histoires d'amour.

 

 

Page FB :https://www.facebook.com/joellemarchal74/

 

Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Bonjour aujourd'hui vendredi voici ma chronique concernant : "PASSIONS LONDONIENNES" JAY T2

« PASSIONS LONDONIENNES »

Tome 2 JAY

Aurélie DEPRAZ

Auto-Edition

4 mai 2020

152 pages

 

 

Présentation

 

Londres,1819

Jay Stenson a tout bâti de ses mains. Né dans la rue, au cœur des quartiers londoniens les plus pauvres, il a su s’élever dans la société à la seule force du poignet et finir à la tête d’un véritable empire industriel.


Pourtant, il est une chose que son argent, jusqu’à présent, n’a pas su acheter : le bonheur de sa sœur, la très jeune Elisa. Prêt à tout pour l’intégrer (malgré elle s’il le faut) aux milieux huppés qu’il fréquente désormais et l’aider à se lancer dans la vie, il décide de faire appel à une jeune aristocrate. La mission de cette dernière : éduquer Elisa et en faire une lady. Une vraie. À son image.
Mais la belle Amanda Keat, elle aussi, a de graves problèmes à résoudre. Quant à ses vues sur le monde, elles sont bien loin de celles de ce roturier de Stenson… dont le franc-parler, les manières abruptes et le manque total de tact l’agacent au plus haut point…

Jay : quand les classes sociales du début du XIXe siècle se rencontrent, se repoussent et s’attirent, au temps de la Première Révolution Industrielle…


Ce roman est le deuxième tome de la série Passions londoniennes ; il peut être lu indépendamment des autres tomes, chaque histoire se suffisant à elle-même (parution des trois tomes : 2020).

 

L'auteure

 

Férue tant d'Histoire et de littérature que de langues et de sciences humaines (anthropologie, psychologie, sociologie, philosophie...), Aurélie écrit depuis presque aussi longtemps qu'elle sait tenir un stylo : poèmes, correspondances, journaux intimes, carnets de voyage, contes, synthèses, ébauches de romans tout d'abord... puis, enfin, ses 3 premières romances historiques à l'âge de 30 ans. Elle en a écrit d'autres depuis et prépare de nombreux autres scénarios, mais... dans l'auto-édition, la publication prend aussi du temps !

Passionnée de voyages et de contrées reculées, elle aime ancrer ses intrigues dans les cadres idylliques de ses pays de cœur (l'Ecosse, l'Angleterre, l'Irlande, les pays scandinaves... sans oublier son propre pays, la France) et les époques qui l'ont toujours fascinée (le Moyen-âge, la Deuxième Guerre Mondiale, l'époque victorienne...).

Son genre de prédilection est la romance historique à l’anglo-saxonne, mais elle a également de très nombreux autres projets en tête (une trentaine en tout, de la chick-lit au roman de littérature générale et des romans historiques aux ouvrages sur l'éco-citoyenneté ou l'Histoire du vin en bordelais).

Touche-à-tout et curieuse, elle conjugue, entre deux romans, différentes activités professionnelles afférentes à l’œnotourisme, à l’enseignement privé de matières littéraires et à la préparation d’élèves au baccalauréat. Aussi enthousiaste que prolifique, elle partage sur son blog des articles sur le genre de la romance, la place de l’amour et de l'érotisme dans la littérature, l'Histoire et les grands mouvements littéraires, les plus importants courants amoureux, l'évolution du genre romanesque et tout ce qui touche, de près ou de loin, à l'univers de ses romans, à son parcours dans l'édition et à ses projets d'écriture.

Pour suivre ses publications, ses articles et ses partages en tous genres, retrouvez-la sur:
- facebook : @aurelie.depraz.auteur
- instagram : @aurelie.depraz.auteur
- son blog : aureliedepraz.com
- twitter : https://twitter.com/AurelieDepraz

 

Mon avis

 

Je remercie Aurélie DEPRAZ de m'avoir permis de lire, en service de presse, « Passions Londoniennes T2 - JAY ». Etant une fan de cette auteure dont j'ai lu tous les ouvrages, j'ai retrouvé avec grand plaisir sa plume fluide, précise et majestueuse ainsi que certains protagonistes du premier opus de cette série.

 

Après avoir fait la connaissance d'Alexander dans le tome 1, nous découvrons Jay, ami d'Alexander qui est un homme fort, généreux, courageux, passionné, volontaire et doté d'un franc-parler. Très protecteur avec sa jeune sœur, il souhaite que celle-ci apprenne les bonnes manières afin de parvenir à faire partie de la haute société Anglaise du XIXème siècle. Pour ce faire, il engage Amanda, une jeune et jolie aristocrate, veuve depuis peu.

 

L'auteure nous transporte dans les quartiers sordides de Londres mais également dans ceux fréquentés par les bourgeois où pauvreté misère et richesse s'opposent.. et nous découvrons ainsi le destin de nos héros hauts en couleur, authentiques et fort attachants.

 

J'ai beaucoup aimé cette romance historique, très bien écrite et documentée tant sur le plan historique que sur le protocole des usages et bonnes manières, ponctuée d'une touche d'érotisme et d'humour. J'attends donc avec impatience la sortie prochaine du tome 3 !

 

Un excellent moment de lecture.

 

 

Page FB :https://www.facebook.com/joellemarchal74/

 

Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Bonjour aujourd'hui vendredi voici ma chronique concernant : "LE BRUISSEMENT DU PAPIER ET DES DESIRS"

« LE BRUISSEMENT DU PAPIER

ET DES DESIRS »

Sarah MacCOY

POCKET

6 février 2020

418 pages

 

 

Présentation

 

1837, île du Prince-Édouard, au large du Canada. Marilla Cuthbert, 13 ans, mène une vie tranquille dans le cadre enchanteur de la campagne, avec ses parents et son frère aîné, Matthew. À la mort brutale de sa mère adorée, Marilla se jure de veiller toujours sur son père et son frère.

Cette décision va entraîner sa vie entière. Désormais, elle se consacrera aux autres. Sacrifiant son amour pour John Blythe, elle décide de se battre auprès des plus démunis, les orphelins en particulier. Visionnaire, elle se révolte contre les mœurs de son temps et rejoint les rangs d’anciens esclaves affranchis afin que soit abolie la traite des Noirs. Mais ce combat pour la liberté a un prix : l’hostilité croissante de l’ordre établi. Chaque jour qui passe fait courir à Marilla un danger sans cesse plus grand.

Le récit d’une femme libre qui s’engage pour le bonheur des autres.

 

L'auteure

 


Sarah McCoy est une romancière américaine.

Fille de militaire, elle a déménagé toute son enfance au gré des affectations de son père.
Elle a ainsi vécu en Allemagne, où elle a souvent séjourné depuis.

Elle vit à El Paso, au Texas, avec son mari.

son site : http://sarahmccoy.com/
Twitter : https://twitter.com/sarahmmccoy

 

Mon avis

 

Je viens de terminer la lecture du dernier roman de Sarah McCOY « Le Bruissement du papier et des désirs », auteure dont j'ai lu tous les ouvrages tant j'aime sa très belle plume.

 

Sarah McCOY nous conte le destin de Marilla et de son frère Mattew en nous transportant au Canada au XIXème siècle.

 

J'ai bien aimé Marilla qui est une jeune fille très courageuse, forte et intelligente et qui, toute la vie, de dévouera pour les autres. Il en est de même pour sa tante Izzie qui est une personne au grand cœur et fort attachante.

 

Beaucoup d'émotions sont palpables à la lecture de ce très beau roman.

 

J'ai ADORE cette romance historique mêlant plusieurs thèmes tels que la fratrie, la liberté, l'amour, l'esclavage et dresse un très beau portrait de femme.

 

Un excellent moment de lecture.

 

 

 

 

Page FB : https://www.facebook.com/joellemarchal74/

 

Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Bonjour aujourd'hui mardi voici ma chronique concernant : "ALIENOR, L'INSOUMISE"

« ALIENOR, L'INSOUMISE »

Isaure de Saint-Pierre

MONPOCHE

CENTREFRANCE

12 mars 2020

513 pages

 

Présentation

 

Que dire d'une riche héritière, aussi belle qu'intelligente, mariée à quinze ans au futur roi de France, qui ne craint pas de lui être infidèle avant de le forcer à divorcer pour convoler avec son pire ennemi, le fougueux Henri Plantagenêt ? Que dire d'une reine d'Angleterre qui se rebelle contre son second époux, pousse leurs fils à la révolte, s'enfuit déguisée en homme, et passe quinze ans en captivité, sans jamais renoncer au pouvoir ? Que dire d'une femme que rien ni personne ne peut décourager, et qui, à peine libre, reprend le combat ? À près de quatre-vingts ans, ne la voit-on pas sillonner les routes à cheval pour défendre les droits au trône de son fils Jean ou chercher au-delà des Pyrénées sa petite-fille Blanche afin de la marier à l'héritier du trône de France ? Il faut du souffle pour suivre Aliénor d'Aquitaine dans les tumultes d'un XIIe siècle ensanglanté par des guerres fratricides. Une femme de tête qui a conservé le pouvoir pendant presque sept décennies et à qui ne manqua peut-être qu'une chose pour être heureuse : rencontrer cet amour courtois que chantaient pour elle les troubadours.

 

L'auteure

 

Isaure de Saint Pierre est l'auteur de nombreux romans et
biographies historiques : La Magnifique, Raspoutine, le fol en Christ,
La Dernière Impératrice, La Dame de cœur, L'Impératrice aux chimères,
La Kahina, reine des Aurès, Aliénor l'insoumise ou Le roi des rêves, tous
publiés chez Albin Michel.


 

Mon avis

 

Je remercie MONPOCHE Editions et en particulier Leila et Virginie de m'avoir permis de lire en service de presse, « Aliénor, l'insoumise », roman de Isaure de Saint-Pierre et ainsi de découvrir la plume fluide et précise de cette auteure.

 

Isaure de SAINT-PIERRE nous offre la biographie romancée d'Aliénor qui fut Reine de France à 15 ans puis Reine d'Angleterre à 18 ans et nous conte le destin tumultueux et passionnant de cette grande Reine en nous transportant au Moyen-Age, époque ensanglantée de notre Histoire.

 

Aliénor était une princesse érudite dotée d'un caractère fort : elle deviendra une grande Reine, belle, libre, séductrice, intelligente, manipulatrice, scandaleuse mais surtout insoumise.. Elle jouera un rôle politique important en Occident et apportera son soutien à ses fils Richard Coeur de Lion et Jean Sans Terre.

 

L'auteure décrit avec moult précisions les fastes de la Cour d'Aquitaine, les guerres fratricides, les relations amoureuses et les sept décennies de pouvoir de la Reine.

 

J'ai beaucoup aimé ce roman historique romancé très bien écrit et documenté qui se lit facilement et qui séduira, j'en suis certaine, les passionnés d'Histoire se déroulant au XIIème siècle.

 

Je lirai assurément d'autres ouvrages de cette auteure.

 

Un très bon moment de lecture.

 

 

 

PAGE FB :https://www.facebook.com/joellemarchal74/

 

Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Bonjour aujourd'hui lundi je vous propose ma chronique concernant : "ALEXANDER" Passions Londonniennes Tome 1

« ALEXANDER »

Passions Londonniennes - Tome 1

Aurélie DEPRAZ

Auto-Edition

5 mars 2020

264 pages

 

 

Présentation

 

Londres, 1819

Le comte d’Ashford est perplexe. Ennuyé… et furieux. En mourant, le colonel Shaheedan l’a investi d’une mission… dont il se serait bien passé ! Bon sang, il a bien autre chose à faire que de jouer les dames marieuses !

 

En plus, il déteste les débutantes et avec elles, tout ce qui a trait, de près ou de loin, à l’idée même du mariage. Seigneur, pourquoi fallait-il donc que cela tombe sur lui ? Lui, jouisseur, séducteur, célibataire endurci, qui n’aime rien tant que cumuler les conquêtes et bambocher gaiement ?

 

D’autant que ni les femmes de sa famille, ni ses deux meilleurs amis, ni l’intéressée elle-même… ne semblent décidés à lui faciliter la tâche. Et que, s’il n’y prend garde, cette mission de confiance pourrait fort bien se retourner contre lui… venir saboter jusqu’aux fondements mêmes de son existence… et jusqu’à ses convictions les plus solides…

Alexander : quand sentiments, principes, idéaux et attirances entrent en conflit… au temps des unions de convenance.

 

Ce roman est le premier tome de la série Passions londoniennes ; il peut être lu indépendamment des autres tomes, chaque histoire se suffisant à elle-même (parution des trois tomes : 2020).


L'auteure

« Née à Paris en 1987, j’écris depuis presque aussi longtemps que je sais tenir un stylo : poèmes, correspondances, journaux intimes, carnets de voyage, ébauches de romans. C’est également dans l’enfance que j’acquiers ma passion pour l’Histoire (que je dois à deux professeurs extraordinaires), pour la photographie (que je tiens de mon père), pour la littérature (encore des profs extraordinaires) et pour les voyages, les contrées reculées, la géographie (fruit de six années d’expatriation entre mes 8 et 14 ans).
Je vis à Bordeaux avec mon compagnon et conjugue, entre deux scénarios, différentes activités professionnelles afférentes à l’œnotourisme, à l’enseignement privé de matières littéraires et à la préparation d’élèves au baccalauréat."


 


 

Mon avis


 

Je remercie Aurélie DEPRAZ de m'avoir donné l'opportunité de lire, en avant-première et en service de presse, son dernier roman « Alexander ». Etant fan inconditionnelle de cette auteure dont j'ai lu tous les ouvrages, j'ai retrouvé avec grand plaisir sa plume fluide, précise et majestueuse.


 

Aurélie DEPRAZ nous emporte au XIXème siècle en Angleterre et nous faisons connaissance avec Alexander, trentenaire, habitué des clubs libertins et des sorties dans les pubs entre amis.

Celui-ci se voit confier, au décès de son ami le Colonel Shaheedan, le rôle de tuteur de sa fille Jade, jolie jeune fille naïve, très instruite et fort intelligente mais de mœurs totalement opposées aux siennes.....


 

Comme à son habitude, l'auteure nous fait voyager dans le temps et décrit à merveille les traits tant physiques que psychologiques des protagonistes de son roman, les rendant authentiques et attachants.

Il en est de même pour les us et coutumes de la société londonnienne, les fastes des réceptions et les vêtements portés lors des bals à cette époque.


 

J'ai beaucoup aimé ce roman très bien écrit et documenté, ponctué d'une touche d'humour fort plaisante et avec lequel j'ai passé un très bon moment de lecture.


 

Je le recommande aux férus de romances historiques qui, comme moi, seront séduits par ce premier opus et attendront avec impatience le second tome...


 

Page FB :https://www.facebook.com/joellemarchal74/


 

Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com

 

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>