Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #litterature australienne catégorie

Bonjour aujourd'hui samedi voici ma chronique concernant : "LUNE DE TASMANIE"

« LUNE DE TASMANIE »

Tamara McKINLEY

Editions de l'ARCHIPEL

9 avril 2020

365 pages

 

Présentation

 

  • « C’est magnifique, souffla Kathryn. Qu’éprouves-tu à retrouver ta terre natale au bout de toutes ces années ?
    Des larmes piquèrent à nouveau les yeux de la sexagénaire, qui resserra son châle autour de ses épaules.
    Je ne sais pas si je dois rire ou pleurer, avoua-t-elle à sa petite-fille. Du bateau, j’ai déjà constaté tellement de changements que j’en viens presque à craindre ce que je vais découvrir une fois que nous aurons accosté à MacInnes Bay ».

    1905. À la mort de son mari, Christy décide, à bientôt 65 ans, de se rendre en pèlerinage sur l’île de Skye, en Écosse, terre rude où elle a passé les quinze premières années de sa vie. Avant que ses parents ne soient contraints à l’exil et s’installent en Tasmanie, au sud de l’Australie.

    Accompagnée de sa fille Anne et de sa petite-fille Kathryn, Christy embarque pour un long voyage vers le passé, où de douloureux souvenirs referont surface. Un retour aux sources qui bouleversera à jamais la vie des siens…

 

Avec cette saga mettant en scène une femme courageuse, Tamara McKINLEY signe un roman dans la lignée de ses grands succès, sans doute l'un de ses plus personnels.

 

L'auteure

 

Née à Launceston (Tasmanie) en 1948, Tamara McKINLEY émigre en Grande-Bretagne où elle intègre un pensionnat de jeunes filles du Sussex. De La dernière valse de Mathilda, traduit dans 20 pays et vendu en France à plus de 350 000 exemplaires, à Quand on ne peut oublier, ses romans ont tous paru aux Editions de l'Archipel.

 

 

Mon avis

 

Je remercie les Editions de l'ARCHIPEL et en particulier Mylène de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, « Lune de Tasmanie », roman de Tamara McKINLEY, auteure dont j'ai lu tous les ouvrages tant j'aime sa plume élégante et envoûtante.

 

L'auteure nous emporte en Tasmanie fin 1904 et nous faisons connaissance avec Christy, sexagénaire, veuve depuis peu et qui décide de retourner sur l'Ile de Skye en Ecosse, pays où elle est née.

 

Au fil des mots de Tamara McKINLEY, nous faisons le voyage avec Christy, sa fille Anne et sa petite-fille Kathryn entre deux continents et deux époques

Au cours de ce périple, les souvenirs de son passé ressurgissent à la mémoire de Christy et nous découvrons les épreuves qu'elle et sa famille ont subies lors de leur expulsion forcée d'Ecosse.

 

Certains passages relatant les massacres perpétrés par les Anglais sont durs et fort émouvants mais reflètent la triste réalité de cette période de l'Histoire.

 

Anne a percé une partie du secret que cache sa mère et les relations entre les deux femmes sont tendues. Mais quel est donc ce secret ? Pour le savoir il vous faudra, comme ce fut le cas pour moi, suivre le récit de Christy, les aventures de ses fils et son gendre, face à des menaces de scandale qui pourrait éclater du fait du passé de notre héroïne car le sujet restera vraiment SECRET jusqu'aux dernières lignes....

 

J'ai beaucoup aimé Christy qui est une femme dynamique un peu extravagante mais très attachante et Kathryn, sa petite-fille est elle aussi charmante, douce et compréhensive. Leur complicité est vraiment touchante.

 

L'histoire est passionnante et complètement addictive. Le suspense est constant et très bien mené.

 

Comme à son habitude, l'auteure décrit avec moult détails les paysages de l'Ecosse et de l'Australie et nous nous sentons portés par ses si jolies descriptions. Les images défilent ainsi aisément sous nos yeux : un vrai régal pour le lecteur et une évasion garantie. Il en est de même pour les traits tant physiques que psychologiques des protagonistes de ce roman que pour leurs tenues vestimentaires.

 

J'ai ADORE cette saga familiale aux multiples rebondissements et secrets de famille, mêlant l'histoire d'une jeune femme à l'Histoire de l'Ecosse et qui rend hommage aux petits fermiers de l'Ile de Skye qui, après avoir connu la famine, ont été expulsés de leurs terres aux XVIIIème et XIXème siècles.

 

J'ai passé un excellent moment de lecture avec cet ouvrage qui fut pour moi un gros COUP DE COEUR.

 

 

 

Page FB :https://www.facebook.com/joellemarchal74/

 

Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com

 


 

 

Voir les commentaires

Bonjour aujourd'hui lundi voici ma chronique concernant "L'HERITAGE DE CASSANDRA"

« L'HERITAGE DE CASSANDRA »

Anna JACOBS

EDITIONS DE L'ARCHIPEL

9 janvier 2020

352 pages

 

 

 

Présentation

 

1866. Dans l’arrière-pays australien où il n’a pas plu depuis des mois, Maia et Xanthe Blake, 27 ans, les deux sœurs cadettes de Cassandra, abordent un tournant de leur vie.

Maia, gouvernante dans une propriété, est amoureuse de son patron. Mais ce dernier est marié… Xanthe, de son côté, n’a qu’une idée : voyager et retrouver son Lancashire natal.

Les jumelles, qui ont toujours vécu ensemble, parviendront-elles à prendre la bonne décision ? Quitte à accepter d’être séparées ? À moins que l’arrivée d’un inconnu ne chamboule leurs projets…

Le destin, parfois, peut vous transporter bien au-delà vos rêves.

 

L'auteure

 

Anna Jacobs, née en 1941, a grandi dans le Lancashire avant de partir vivre en Australie. Auteure de très nombreux romans vendus à quelque 3 millions d'exemplaires dans le monde, elle a reçu le prix de l’Australian Romantic Book of the Year Award en 2006. Les éditions de l’Archipel ont publié Le Destin de Cassandra  et Cassandra et ses sœurs, les deux premiers volets de cette trilogie, réédités en Archipoche.

 

 

Mon avis

 

Je remercie les Editions de l'ARCHIPEL et en particulier Mylène de m'avoir donné l'opportunité de lire, en avant-première et en service de presse, « L'Héritage de Cassandra », troisième opus de la saga de Cassandra dont j'ai adoré les premiers volets.

 

La très jolie couverture et la hâte de retrouver les protagonistes de cette magnifique saga m'ont incitée à commencer au plus vite la lecture de ce dernier tome.

 

Cet ouvrage nous invite à suivre les jumelles Blake, Maïa et Xanthe, jeunes femmes au caractère différent certes mais tout aussi fortes et déterminées l'une que l'autre.

Nous partageons leurs joies, leurs peines, leurs déceptions, leurs amours et voyageons, par les mots de Anna JACOBS, en Australie.

 

Les personnages sont toujours aussi vrais et hauts en couleur et de nouveaux viennent rejoindre les sœurs Blake tels que Kathleen et Ronan, bousculant quelque peu le cours de l'histoire que l'auteure ne manque pas de recadrer en rappelant certains épisodes qui se sont déroulés lors des deux précédents opus, ce qui permet aux lecteurs de se les remémorer.

 

J'ai ADORE et quitté à regret ce très bon roman aux multiples rebondissements, qui offre un réel dépaysement, d'évasion et aborde avec beaucoup de précisions les thèmes comme l'amour, l'amitié, la place des femmes au XIXème siècle, les différences de classes sociales, la jalousie, la folie. Elle met à l'honneur des femmes fortes très attachantes.

 

Je lirai assurément d'autres ouvrages de cette auteure dont la très jolie plume m'a vraiment séduite.

 

Un excellent moment de lecture.

 

Page FB : https://www.facebook.com/joellemarchal74/

 

Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Bonjour aujourd'hui mercredi je vous propose ma chronique concernant : "CASSANDRA ET SES SOEURS"

« CASSANDRA ET SES SOEURS »

Anna JACOBS

Editions L'ARCHIPEL

9 janvier 2019

368 pages

 

Présentation

 

Réunies dans l’outback australien, les quatre sœurs Blake se réjouissent d’être à nouveau ensemble.

 

Pour Cassandra, qui a retrouvé Reece, l’homme qu’elle aime, la colonie de Swan River apparaît comme un refuge inespéré. Surtout depuis qu’elle attend un enfant, fruit d’un viol, mais que Reece décide d’accepter comme le sien.

 

Lorsqu’un émissaire arrive d’Angleterre pour annoncer qu’un héritage considérable attend les sœurs, Pandora, la plus jeune, y voit la chance de retrouver son Lancashire natal.

 

Mais le chemin du retour pourrait être plus rude que prévu. Pour rejoindre le bateau à Outham, elle devra en effet traverser des contrées hostiles, avant de franchir sur les mers une moitié du globe. Épreuves qui ne seraient rien, sans l’apparition d’un ennemi inattendu... et déterminé.

 

Un amour aussi neuf que soudain éveillera-t-il en elle le courage d’affronter son destin ?

 

L'auteure

 

Nationalité : Royaume-Uni - Né(e) à : Lancashire , 1941

Anna Jacobs, de son vrai nom Sherry-Anne Jacobs, est romancière.



Elle est très prolifique et a écrit une quarantaine de romans. Elle écrit également sous son patronyme et sous le pseudonyme de Shannah Jay.
"Le destin de Cassandra" (Farewell to Lancashire, 2009) est le premier tome d'une trilogie (The Swan River Saga) et son premier roman publié en France.

Elle vit en Australie depuis plus de trente ans.

son site : http://www.annajacobs.com/
page Facebook : https://www.facebook.com/Anna.Jacobs.Books/

 

 

Mon avis

 

Je remercie les Editions L'ARCHIPEL et en particulier Mylène de m'avoir donné l'opportunité de lire en service de presse « Cassandra et ses sœurs », second opus de la trilogie d'Anna JACOBS.

 

J'ai acheté et lu pendant mes congés d'été le tome 1 « Le Destin de Cassandra » que j'ai beaucoup aimé et j'avais hâte de retrouver les sœurs Blake et la plume fluide et addictive de Anna JACOBS.

 

Dans le premier tome, nous avions découvert les quatre sœurs et partagé les difficiles épreuves subies par Cassandra. Dans cette suite Pandora joue un plus grand rôle dans le récit. Nous sommes en 1963 en Australie où les sœurs Blake vivent en exil et Pandora n'est pas heureuse sur ces terres lointaines : elle a le mal du pays.

 

L'auteure nous emmène pour un voyage entre l'Angleterre et l'Australie. Elle décrit à merveille les sentiments et les traits tant physiques que psychologiques des protagonistes de son roman, les rendant vrais, attachants pour certains, détestables pour d'autres... Ainsi j'ai bien aimé les sœurs Blake, Zachary et Reece mais pas du tout apprécié Harry ! Vous en découvrirez bien la raison par vous-mêmes !

 

Anna JACOBS dépeint également, pour notre plus grand plaisir, les paysages de l'outback Australien et les multiples rebondissements tiennent vraiment le lecteur en haleine jusqu'au dénouement. Beaucoup d'émotions sont palpables au fil des mots de l'auteure.

 

J'ai ADORE cette magnifique saga historique romancée, emplie d'amour et d'amitié qui se déroule à la période de la guerre de Sécession aux Etats-Unis, entraînant ainsi des répercussions économiques sur l'Angleterre.

 

L'auteure rend hommage aux femmes fortes qui, durant ces périodes douloureuses de l'Histoire, ont combattu pour survivre, pour leurs droits et faire face aux préjugés, à une époque où la condition féminine n'était pas  enviable ni une priorité pour la gent masculine.

 

Je lirai assurément avec grand plaisir le troisième tome de cette saga très intéressante et dépaysante.

 

Un excellent moment de lecture.

 

Voir les commentaires

Rebonjour je vous propose ma seconde chronique du jour : "LA ROUTE DE SAVANNAH WINDS"

« LA ROUTE DE SAVANNAH WINDS »'

Tamara MCKINLEY

Editions L'ARCHIPEL

avril 2019

394 pages

 

Présentation

 

 

Début des années 2000. À Brisbane, Fleur apprend qu’elle hérite d’Annie Somerville, une tante qu’elle n’a jamais rencontrée.

 

Milieu des années 1930. Annie et son époux ont quitté Melbourne pour devenir éleveurs à Savannah Winds, un ranch au nord-est de L’Australie, dans une contrée rude mais empreinte d’une beauté à nulle autre pareille.
À la lecture du journal d’Annie, qu’on croyait disparu, le doute et l’angoisse assaillent Fleur. A-t-elle bien fait d’entreprendre ce voyage à travers le temps et l’espace, qui pourrait bouleverser sa vie ainsi que celle de ses proches ?

 

Par son atmosphère envoûtante, la force de ses personnages et ses secrets enfouis, cette saga australienne s’inscrit dans la lignée de La Dernière Valse de Mathilda, l’immense succès de Tamara McKinley.


L'auteure

 

 

Née à Launceston (Tasmanie) en 1948, Tamara McKinley émigre en Grande-Bretagne, où elle intègre un pensionnat de jeunes filles du Sussex. De La Dernière Valse de Mathilda (2005), traduit dans plus de 20 pays, jusqu’à Les Fleurs du repentir (2017), ses douze romans ont tous paru aux éditions de l’Archipel, puis en Archipoche. Mère de trois enfants, Tamara McKinley vit sur la côte sud de l’Angleterre, où se déroule l’action de sa nouvelle saga.

Mon avis

 

 

Je remercie les Editions L'ARCHIPEL et en particulier Mylène de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, « La Route de Savannah Winds », roman de Tamara MCKINLEY, auteure dont j'ai lu un grand nombre de romans tant j'aime sa plume élégante et envoûtante.

 

La magnifique couverture et le résumé fort alléchant m'ont de suite attirée étant une fan inconditionnelle de l'auteure.

 

Dès les premières pages, dans le prologue, Tamara MCKINLEY nous transporte en 1951 dans le nord de l'Australie où Annie assiste à un accident d'avion..

 

Ensuite nous sommes à Brisbane en 2000 et nous faisons connaissance avec Fleur, trentenaire qui vient de perdre son emploi d'architecte et vit en couple avec Greg, chirurgien. Fleur désire avoir des enfants, ce qui n'est pas le cas de son ami. C'est alors que Fleur apprend qu'elle vient d'hériter d'une magnifique maison située au bord de mer et d'un ranch à « Savannah Winds » que sa tante, Annie lui a légués.

 

Avec son habituel talent de conteuse, l'auteure nous emmène aux côtés de notre héroïne dans un voyage sublime en Australie, à la recherche des origines de Fleur.

A la lecture des journaux intimes et des lettres que Annie a laissés à sa nièce, nous découvrons la vie de cette tante dont Fleur ignorait l'existence.

 

Tamara MCKINLEY dépeint à merveille les paysages du Bush Australien, la beauté du bord de mer et l'on imagine aisément soit la fraîcheur de l'eau, soit la canicule, les tempêtes et les ouragans et l'on perçoit même le bruit des nuées de sauterelles.. Un vrai régal !

 

Les personnages, fougueux et authentiques, sont très bien décrits tant sur le plan physique que psychologique et l'on ne peut s'empêcher de s'attacher à certains et d'en détester d'autres, mais je vous laisse le découvrir par vous-mêmes..

 

J'ai ADORE ce roman extrêmement bien écrit qui mêle une saga familiale à un voyage exotique fort dépaysant et aborde les thèmes du désir d'enfant, des conséquences des traumatismes subis dans l'enfance, des non-dits et des lourds secrets de famille.

 

J'ai lu cet ouvrage en deux soirs, ne pouvant me résoudre à le refermer tant j'avais hâte d'en connaître le dénouement et je l'ai refermé à regret. Il faut dire que lorsque l'on découvre un roman de cette auteure, on se sent littéralement enfermé dans une bulle où il fait bon rester et on tourne les pages sans même s'en apercevoir..

 

Ce livre fut pour moi un véritable COUP de COEUR et je le recommande vivement aux amateurs du genre et aux personnes qui, comme moi, ont beaucoup aimé « La Dernière valse de Mathilda ».



Excellent moment de lecture.

 

 

 

Voir les commentaires

Bonjour à tous aujourd'hui c'est samedi et voici ma chronique concernant LE GARDENIA BLANC

« LE GARDENIA BLANC »

Belinda ALEXANDRA

BELFOND

15 septembre 2005

420 pages

 

 

RESUME  :

 

Des confins de la Chine au bush australien en passant par les clubs enfumés de Shanghai, de la fin de la Seconde Guerre mondiale aux années soixante, le destin d’une exilée prête à tout pour conquérir sa place.


Un superbe roman, plein de souffle, d’ampleur et d’exotisme. Anya, petite fille russe exilée en Chine, a treize ans lorsque sa vie bascule dans l’horreur : son père, ex-officier du tsar, meurt accidentellement, tandis que sa mère est déportée en URSS. Anya est sauvée de justesse par des voisins, qui l’envoient à Shanghai, chez leur ami Sergei, un propriétaire de night-clubs. Sergei est bon et généreux, mais il est aussi opiomane ; Amelia, son épouse américaine, fait preuve d’une grande hostilité envers la jeune fille.


Malgré cela, Anya découvre le luxe, la vie facile, et l’amour en la personne de Dimitri, à qui elle se donne corps et âme. Hélas ! l’amour connaît bien des tourments, et Anya va découvrir le goût amer de la trahison.
 

 

L'AUTEUR :

 

Belinda Alexandra est un écrivain australien. 

Elle est née d'une mère russe et d'un père australien. Voyageuse infatigable, elle a vécu à New York avant de s'établir à Sydney.

Après Le Gardénia blanc (2005), Un doux parfum de lavande est son deuxième roman paru chez Belfond. 

 

 

 

AVIS :

 

J'ai trouvé ce roman dans un carton de livres que je n'avais pas encore lus et j'ai découvert avec plaisir la belle plume de Belinda ALEXANDRA.

 

 

L'auteur nous emporte en Chine entre 1939-1945, pays envahi par les Japonais et nous faisons connaissance avec Anya née de parents Russes puis nous suivons son parcours et ses espoirs de retrouver sa mère dont elle a été séparée dans sa prime jeunesse.

 

Nous partons avec notre héroïne en Australie puis en Russie et nous sommes séduits par les personnages très attachants de ce livre.

 

J'ai bien aimé ce roman historique sur l'immigration fort émouvant et très intéressant qui se lit très facilement et que l'on referme avec regrets....

 

Belle lecture !

 

Voir les commentaires

Bonjour à tous, aujourd'hui jeudi je vais vous parler de ce roman : « LA DERNIERE VALSE DE MATHILDA »

« LA DERNIERE VALSE DE MATHILDA »

Tamara MCKINLEY

L'ARCHIPEL

Archipoche

janvier 2007

500 pages

 

RESUME :

Dans la chaleur étouffante du bush australien, Mathilda, treize ans, fait ses adieux à sa mère. Quelques voisins sont rassemblés autour de la tombe, pour rendre un dernier hommage à cette femme courageuse.

Un peu à l'écart, le père de Mathilda n'a qu'une hâte : que tout cela se termine afin qu'il puisse vendre le domaine de Churinga. Mathilda, elle, comprend que les choses ne seront jamais plus comme avant... Cinquante ans plus tard, Jenny découvre le journal intime de Mathilda.

A mesure que progresse sa lecture, l'angoisse l'assaille... A-t-elle bien fait de venir s'installer à Churinga ? Par son atmosphère envoûtante, la force de ses personnages, cette saga australienne s'inscrit dans la lignée des chefs-d'œuvre de Colleen McCullough.


AVIS :

J'ai déjà parlé à plusieurs reprises de Tamara Mc KINLEY, auteur que j'aime beaucoup et je vais vous confier mon avis concernant « La dernière valsa de Mathilda », roman que j'ai lu il y a quelques années.

 

L'histoire commence en 1923 et l'auteur nous transporte dans le bush Australien où il fait une chaleur étouffante et nous découvrons la jeune Mathilda faisant ses adieux à sa mère qu'elle aimait tant et nous écoutons l'histoire de sa vie qu'elle a couchée sur son journal intime. Cinquante ans plus tard, Jenny, artiste peintre demeurant à Sydney, hérite du domaine de Mathilda et découvre ce journal intime. C'est ainsi que nous suivons deux histoires parallèles très intéressantes. Mais quel est donc le secret de Churinga ?

 

J'ai ADORE ce roman au cours duquel l'auteur fait voyager le lecteur tant les descriptions des paysages sont belles. On ressent aisément la chaleur, la sécheresse, la dureté de la vie.....on aperçoit la terre rouge, les kangourous, les moutons.... Les personnages sont attachants et il est vraiment difficile de quitter ce roman que je vous conseille vivement ! Bonne lecture.

 

Voir les commentaires

« ET LE CIEL SERA BLEU »

« ET LE CIEL SERA BLEU »

Tamara MC KINLEY

(Ellie DEAN)

Editions de l'Archipel

12 novembre 2015

400 pages

RESUME :

 

Angleterre, 1939. La vie n’a pas été tendre pour la jeune Sally Turner, 16 ans, qui élève seule son frère de six ans, Ernie, atteint de polio. Leur mère, Florrie, les a abandonnés dès que la guerre a éclaté, et leur père a été appelé sous les drapeaux.

Tous deux trouvent alors refuge à Cliffehaven, une bourgade située sur la côte sud de l’Angleterre. Ils y sont accueillis par Peggy Reilly, la propriétaire de la Pension du Bord de Mer et Jim, son mari quelque peu bourru.
Sally trouve, auprès de la famille Reilly, un foyer d’adoption qui lui permettra de s’épanouir. Elle obtient un emploi dans une usine de confection d’uniformes, où ses talents de couturière se révèlent. Sally fait de plus la rencontre de John Hicks, un mystérieux pêcheur…

Mais la guerre et l’arrivée de Florrie à Cliffehaven menacent ce fragile équilibre…

 

AVIS :

J'ai parlé à plusieurs reprises de Tamara MC KINLEY alias Ellie DEAN, auteur Australien que j'aime beaucoup et j'ai lu tous ses romans se déroulant dans l'Out Back Australien.

 

Dans ce roman l'auteur nous transporte sur la côte Anglaise, dans une pension de famille en 1939. Sally 16 ans, jeune fille courageuse et volontaire et son petit frère Ernie, atteint de polio sont les héros de cette grande saga en temps de guerre...

L'histoire est belle, l'écriture simple, fluide et agréable. Les personnages sont attachants sauf la mère, Florrie que j'ai détestée et vous en comprendrez les raisons.... Beaucoup d'émotions à la lecture de ce beau roman où amour, amitié, trahisons et nombreux rebondissements sont au programme.

 

Je n'ai pas encore lu le tome 2 de cette saga mais cela ne saurait tarder !!

 

BONNE LECTURE !

 

Voir les commentaires

« L'ENFANT DU LAC »

« L'ENFANT DU LAC »

Kate MORTON

                                                      presses de la cité

14 avril 2016

637 pages

 

RESUME

Comment Theo Edevane, adorable poupon de onze mois, a-t-il pu disparaître durant la nuit de la Saint- Jean 1933 ? Les enquêteurs remuent ciel et terre, mais l'enfant demeure introuvable. Pour les parents, comme pour les filles Edevane, la vie ne sera plus jamais la même après ce drame. Loeanneth, la propriété tant aimée, est fermée et laissée à l'abandon.


Soixante-dix ans plus tard, Sadie Sparrow, jeune détective londonienne en vacances dans les Cornouailles, curieuse et momentanément désoeuvrée, rouvre le dossier de cette mystérieuse disparition. Au grand dam de l'une des soeurs aînées de Theo, Alice, devenue écrivain à succès.

L'AUTEUR :

Kate Morton est Australienne. Elle a une maîtrise de littérature victorienne et un doctorat sur le gothique dans la littérature contemporaine.
A 29 ans, Kate Morton écrit "Les brumes de Riverton" (Presses de la Cité, 2007),

qui connaît un succès mondial. 

Son deuxième roman, "Le jardin des secrets", confirme son talent et sa place sur la scène littéraire internationale. 

Elle vit à Brisbane avec son mari compositeur et ses deux fils.


 

AVIS :

J'ai bien aimé cete saga familiale. L'intrigue est bien menée. Les descriptions des paysages de Cornouaille sont mafnifiques ! Ce roman se lit très facilement et vous fera, comme à moi, passer un très bon moment de lecture !


 

 

 

Voir les commentaires

« LES FLEURS SAUVAGES DES BOUGAINVILLIERS »

« LES FLEURS SAUVAGES DES BOUGAINVILLIERS »

Katherine SCHOLES

(littérature Australienne)

BELFOND

04 juin 2015

420 pages

 

RESUME :

Une aventure exaltante au cœur de l'Afrique, voici qu'espère vivre Kitty lors qu'elle rejoint son mari Théo au Tanganyika...

Peintre australienne, Kitty Hamilton a été contrainte de renoncer à son art pour suivre son mari Theo au bout du monde, dans la colonie britannique du Tanganyika. 
Car Kitty a bien des choses à se faire pardonner... Après le scandale qu'elle a déclenché à Londres, la jeune femme n'a pas le choix : si elle veut regagner la confiance de Théo, elle doit endosser son rôle d'épouse modèle. Sans faire de faux pas. 

Mais, très vite, Kitty s'ennuie, étouffe dans l'univers ultra codifié des colons. 
Alors, quand son chemin croise celui de Taylor, un Anglais aux positions anti coloniales tranchées, qui lutte aux côtés des Massai pour la préservation de leurs terres, sa nature fougueuse refait surface. 

À l'ombre des bougainvilliers, drames et passions couvent. Déchirée entre son besoin de venir en aide à ce peuple démuni, son attirance pour le charismatique Taylor et le devoir de rester loyale envers Théo, Kitty saura-t-elle faire le bon choix ?


L'AUTEUR :

Katherine Anne Scholes est née en Tanzanie où elle a passé la majeure partie de son enfance avant de partir en Angleterre, puis en Tasmanie. 

Elle a écrit des romans, des nouvelles, de la poésie et des récits pour la jeunesse, et a acquis une renommée internationale.

Elle est auteur des romans Make Me An Idol, The Rain Queen et The Stone Angel. Elle a également écrit plusieurs livres pour enfants, dont Peacetimes, The Boy and the Whale et un roman pour jeune adulte The Blue Chameleon, qui a remporté un prix littéraire de l'État de Nouvelle-Galles du Sud. 

Tous ses livres ont été traduits dans de nombreuses langues. 


AVIS :

J'ai découvert récemment l'écriture agréable et le style fluide de cet auteur en lisant « les fleur sauvages des bougainvilliers ».

 

Il s'agit d'une saga exotique et romanesque dont l'héroïne Kitty fuit l'Angleterre et nous entraîne en Tanzanie dans les années 40.

 

Nous partageons les joies, les peines, la vie de couple, les rêves, les découvertes de l'héroïne.

 

J'ai bien aimé ce roman tendre et envoûtant.

Bonne lecture.

Voir les commentaires