Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bonjour aujourd'hui mercredi voici mon avis concernant LE PINCEAU DU ROI

« LE PINCEAU DU ROI »

Martial DEBRIFFE

TERRE D'HISTOIRES

30 août 2017

267 pages

 

 

Présentation

Le destin tumultueux

d'un jeune peintre

à la cour de Versailles


 

« La passion, il n'y a que cela qui puisse faire avancer un homme »

 

1675. Martin von Wertheimer, un jeune peintre passionné, quitte l'Alsace, sa région natale, pour monter à Paris et tenter de conquérir le monde des arts. Il laisse derrière lui l'amour de sa vie, Catia, la femme de son frère, qu'il n'a pas le droit d'aimer.

 

Dans la capitale, le talent du jeune homme est vite remarqué et sa réputation atteint les oreilles du monarque lui-même. Auréolé de sa formidable protection, Martin va de succès en succès, de commandes en commandes, découvrant les plaisirs éphémères de l'amour et de la gloire.

 

Malgré tout, les fastes de la cour ne parviennent pas à lui faire oublier la belle Catia, la première femme qui a emporté son cœur. Il est tenté de revenir auprès d'elle, mais on ne s'échappe pas si facilement de la toile d'araignée de Versailles...

 

L'auteur

Martial DEBRIFFE a publié une vingtaine d'ouvrages dont neuf romans historiques et de terroir. Membre de l'Académie des Sciences, des Lettres et des Arts, il vit dans un petit village Alsacien, source d'inspiration parfaite pour l'écriture de ses livres.

Mon avis

 

Un grand MERCI à Martial DEBRIFFE pour son extrême générosité et de m'avoir donné l'opportunité de lire son dernier roman « Le pinceau du Roi ».

 

Martial DEBRIFFE nous emporte en 1675 en Alsace sous l'occupation Autrichienne et nous faisons connaissance avec Martin Von Wertheimer, notre héros. Suite à des divergences d'opinion avec son père, Martin quitte le domaine familial et son grand amour, la belle Catia. Il arrive à Paris afin de vivre de sa passion : la peinture.

 

L'auteur nous conte la vie mouvementée de ce peintre, ses passions tant artistiques qu'amoureuses, ses joies, ses peines mais également les voyages qu'il effectuera en Europe et au fil des pages, nous suivons avec lui le chemin qu'il devra parcourir afin d'atteindre le succès...

 

L'écriture est belle et élégante, l'histoire captivante et pleine de rebondissements. Martial DEBRIFFE, décrit à merveille le monde des Arts à cette époque mais aussi les fastes et les intrigues de la Cour sous le règne de Louis XIV.

 

J'ai beaucoup aimé ce roman historique, culturel et romanesque que j'ai lu pratiquement d'une traite et que je recommande vivement aux amateurs de Beaux Arts et d'histoires d'amour impossible...

 

Belle lecture !

 

 


 

Voir les commentaires

Bonjour aujourd'hui mardi je vous propose cette chronique concernant : LE VOYAGE D'ANTONIN

« LE VOYAGE D'ANTONIN>

Henri LACOMBE

BOOKS ON DEMAND

20 septembre 2017

450 pages

 

Présentation

Antonin a grandi entouré de sa grand-mère et de sa tante. Hélèna, une jeune immigrée hongroise, s'impose dans sa vie quand ils ont douze ans. Suite à un événement, il va devoir quitter la maison où il est né. Apprenti chez Hercule, un ami de sa grand-mère, il part apprendre son métier de menuisier en sillonnant l'Auvergne. Sans se l'avouer, il espère retrouver son père qu'il n'a jamais connu. Ce voyage initiatique lui permettra de rencontrer des gens d'horizons divers, il devra résister aux assauts du temps et faire face à des situations tantôt drôles, tantôt dramatiques. Son amie d'enfance, Hélèna, en pince pour lui. Cependant, elle va devoir le quitter pour suivre ses études à Clermont-Ferrand. Antonin sera confronté à l'amour, la mort, la douleur et la joie, dans un roman tendre et plein de rebondissements.

 

L'auteur

Écrivain amateur, Henri Lacombe a écrit son premier livre, un essai, en 2016.

Depuis, il a écrit plusieurs romans.

 

 

Mon avis

Je viens de lire « Le voyage d'Antonin », roman de Henri LACOMBE et j'ai ainsi découvert la plume simple et sensible de cet auteur.

 

Nous sommes en 1996 en Auvergne. Depuis la disparition de sa fille, Madeleine élève son petit-fils Antonin. Les aléas de la vie vont contraindre notre héros, une vingtaine d'années plus tard, à quitter la maison de sa grand-mère et à entreprendre un voyage initiatique sur les routes... Parviendra-t-il à retrouver son père ??? Ce voyage lui permettra-t-il de trouver un sens à sa vie et ainsi de passer à l'âge adulte ??

 

L'auteur dépeint avec moult détails les paysages de l'Auvergne et l'on perçoit aisément le froid, le vent mais également beaucoup de sentiments et d'émotions.. Antonin est un personnage courageux, volontaire, humble, généreux et sensible auquel on ne peut que s'attacher.

 

J'ai bien aimé ce roman régional émouvant, divertissant, qui se lit très facilement et m'a permis de passer un bon moment avec « l'Auvergnat » et ses compagnons de route.

 

Bonne lecture !

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

JE VOUS SOUHAITE UN TRES JOYEUX NOEL ET VOUS REMERCIE POUR VOTRE FIDELITE

 

Voir les commentaires

Bonjour à tous aujourd'hui dimanche je vous souhaite un JOYEUX NOEL et vous propose ma chronique concernant : LA FACE CACHEE DES BLOGS (LOL)

« LA FACE CACHEE DES BLOGS (LOL)

Christine CHANCEL

L'ATELIER DU LIVRE

Juin 2011

133 pages

 

 

 

Présentation

 

Clémentine et son époux Louis mènent une existence paisible dans leur petite exploitation agricole. Lucie, amie d'enfance du couple, a perdu son Charles trop tôt. Cette vie des gens de la terre leur apporte un bonheur simple, partage entre voisins lors des veillées.

 

Claudine, fille de Clémentine et Louis, vit et travaille à Paris : elle présente les prévisions météorologiques à la télévision. Claudine décide d'offrir un ordinateur à ses parents. Elle est alors loin de se douter que cette « machine » sera à l'origine de quelques mésaventures et même d'une disparition...

 

 

L'auteur 

 

Romancière, Christine Thomas-Chancel est également relaxologue-sophrologue-analyste et organisatrice de salons du livre.


Présidente de l'Association de Noël des romanciers d'Auvergne (Andra), elle anime aussi une émission littéraire sur les ondes de Radio Coquelicot. 


Elle est auteure de "Pardon à la vie si j'ai survécu" (2005), récit des années 1950 à 1980 dans le Berry, et sa suite pour les années 1980 à 1990, "Une femme de "caractère"" (2007) ainsi que de "La face cachée des blogs (LOL)" (2011), qui narre avec humour l'arrivée chez un couple d'agriculteurs d'un ordinateur.
 

 

 

Mon avis

 

Je viens de lire « La face cachée des blogs (LOL) », roman de Christine CHANCEL et j'ai ainsi pu découvrir la plume tendre et fluide de cet auteur.

 

Christine CHANCEL nous fait partager la vie d'un sympathique couple d'agriculteurs Clémentine et Louis et celle de leur fille Claudine qui  demeure à Paris.

 

Au fil des pages nous découvrons les bouleversements que provoque l'arrivée d'un ordinateur et d'internet dans ce foyer vivant dans un village perdu.

 

Ainsi, Clémentine apprend à se servir de cet outil de communication dont elle devient dépendante et ne peut plus se passer de « la machine », comme elle se plaît à appeler son PC. Elle échange avec ses amies du village mais également avec des «amis virtuels » sur des sites et forums....

Mais toutes ces personnes sont-elles dignes de confiance ou malintentionnées ?

 

J'ai beaucoup aimé ce roman fort distrayant, ponctué d'humour qui fleure bon le terroir mais aussi la confiture, le café-chicoré, les petits plats et pâtisseries préparés avec amour par Clémentine.

 

J'ai également souri à maintes reprises au cours de ce récit qui se lit d'une traite et rappelle les pièges que l'on peut rencontrer sur internet. A mon avis, bon nombre de lecteurs se reconnaîtront dans les personnages si attachants de ce roman.

 

A lire absolument pour profiter d'un bon moment de détente.

 

Bonne lecture !

 

 

Voir les commentaires

Bonjour à tous aujourd'hui vendredi voici mon COUP DE COEUR : L'ANGE GARDIEN ET LE POLTERGEIST"

«L'ANGE GARDIEN ET LE POLTERGEIST »

Alain ANCESCHI

EDITIONS ROD

Décembre 2017

322 pages

 

Présentation

 

En pleine nuit, garé au bord d'une petite route de campagne, sous un véritable déluge qui l'a contraint à s'arrêter, Richard Deléant fait le point sur la lente construction inachevée de son existence.


Marié à trois reprises, autant de fois divorcé, père de trois enfants qu'il adore et grand-père quinquagénaire au physique encore avantageux, il rêve toujours d'une fin heureuse, du grand « Amour Eternel ».. indestructible.
Mais le destin en a décidé autrement.
La « Faucheuse » est là, tapie tout juste derrière lui, Richard est pile à son rendez-vous, et l'heure a maintenant sonné...

 

« Un minuscule point lumineux,

« Une étoile solitaire perçant la noirceur du fin fond de l'Univers,

« Une oasis de lumière au milieu des ténèbres ».

 

Richard n'est plus, mais une autre vie s'offre à lui, une existence que la première entité qu'il rencontre dans l'au-delà, un archange, un des plus puissants êtres de lumière, appelle « éternité ».

Mais que va-t-il faire de toute une éternité ? Pourquoi lui refuse-t-on de revoir ses enfants ne serait-ce que quelques instants, alors qu’il sait qu'un puissant esprit frappeur, en toute impunité, ne cesse de redescendre sur Terre afin de tourmenter de pauvres êtres humains ?

 

L'auteur

 

Né en 1960, Alain ANCESCHI travaille quelque temps dans l'imprimerie de labeur avant d'intégrer un des plus prestigieux quotidiens français. Claviste-correcteur, puis cadre commercial, il cesse ses activités pour cause de santé. Grand passionné de littérature, il corrige et coécrit de nombreux ouvrages d'auteurs de sa région. Il publie aujourd'hui son premier roman de fiction  L'Ange Gardien et le Poltergeist, aux Éditions ROD.

 

Mon avis

 

Un grand MERCI à Alain ANCESCHI pour son extrême générosité et de m'avoir donné l'opportunité de lire son premier roman « L'Ange Gardien et le Poltergeist ». Étant passionnée par le « paranormal » et le « surnaturel », la magnifique couverture et le résumé fort alléchant de ce livre m'ont de suite interpellée.

 

Dès les premières lignes, l'auteur nous emporte en Provence, année 1973 et nous présente Richard et Christian, deux amis lycéens qui, suite au décès d'un de leurs professeurs, conversent de « phénomènes paranormaux » et de la « vie après la mort »...Quarante ans plus tard nous découvrons la vie familiale et sentimentale chaotique que fut celle de Richard jusqu'au jour.....

 

Alain ANCESCHI nous transporte à une vitesse vertigineuse entre la terre, l'enfer et le paradis où nous suivons avec grand intérêt les rencontres faites par Richard, personnage fort attachant comme tous les membres de sa famille. J'ai bien aimé également « l'archange Gabriel » et « Zach Hapus » le poltergeist....

 

Au fil des pages, de nombreux sentiments sont palpables tels que l'amour, l'amitié et les liens qui unissent la famille. Les dialogues truculents usités par l'auteur et les pensées des protagonistes de ce livre, ponctués d'une touche d'humour,  occultent le côté triste et tabou de « la mort » et « la vie après la mort ».

 

J'ai vraiment ADORE ce roman fantastique extrêmement bien écrit, très intéressant et bouleversant qui m'a beaucoup touchée : j'avoue avoir eu à maintes reprises des frissons et les yeux humides...

 

Ce premier roman fort prometteur que j'ai dévoré en deux soirs, ne pouvant me résoudre à le quitter tant j'avais hâte d'en connaître le dénouement, a été pour moi un véritable COUP DE COEUR. Je le recommande vivement à tous ceux qui, comme moi, aiment les histoires incroyables, tendres, tristes et drôles à la fois et qui font un bien fou, redonnant ainsi espoir aux simples humains que nous sommes ! Bonne lecture !

 

Voir les commentaires

Bonjour aujourd'hui mardi voici mon avis sur LA DERNIERE ROSE

« LA DERNIERE ROSE »

Josette BOUDOU

Editions DE BOREE

16 novembre 2017

288 pages

 

 

Présentation

Adeline, que tout le monde surnomme Line, est la fille de Jocelyn, juge de paix. Tandis que son père se montre très froid et distant, voire mystérieux, sa mère Blanche est d’une nature aimante. Auprès de ses oncles, tantes et cousins, Line coule une douce enfance. A l’adolescence, elle rejoint la ville pour ses études : la Seconde Guerre mondiale, Mai 68 sont autant d’événements qui marqueront sa vie et sa personne. Ses quatre-vingts ans sont l’occasion de replonger dans son passé… 


 

Extraits


« La valeur de quelqu'un se reconnaît à ses qualités d'âme, non ? »


 

  • C'est bien que les classes de sixième et de cinquième partagent les mêmes dortoirs. Soyez tranquille, Madame Berthaud, je veillerai sur Line, je vous le promets.

  • Merci, répondit Blanche en se penchant pour l'embrasser, je compte donc sur toi. Bonne rentrée, et à bientôt.

Puis elle précipité les adieux avec sa fille tant elle craignait de se mettre à pleurer comme la petite. Line se jeta dans ses bras avant d'embrasser son père et les parents d'Elisabeth. Enfin, les adultes disparurent au bout de l'immense cour de récréation.

  • Viens, dit Elisabeth en entraînant sa compagne, allons voir les salles d'études, nous rangerons nos livres et nos cahiers. Pour Lire, une autre vie commençait, pleine d'imprévus et de découvertes. »

 

L'auteur

Institutrice puis directrice d’école, Josette Boudou est l’auteur de nombreux romans à succès comme Le Printemps d’Antonia et Les Grillons du fournil. Elle consacre son temps à l’écriture et au journal d’une association culturelle. L’Académie des sciences, arts et belles-lettres de Clermont-Ferrand lui a décerné le prix Gandois 2005 pour son roman Le Mur de la destinée. En 2008, elle a obtenu le prix Lucien-Gachon pour Les Chemins de toile.


Mon avis


Merci aux Editions DE BOREE et en particulier à Virginie de m'avoir permis de lire, en service de presse, « La dernière rose », roman de Josette BOUDOU et ainsi de découvrir la jolie plume de cet auteur. La très belle couverture de ce roman et le résumé fort alléchant m'ont de suite interpellée.


Josette BOUDOU nous emporte tout d'abord en 2008 à Saint-Gerraud-la-Forêt en Auvergne où Adeline, dite Line, va fêter son 80ème anniversaire. L'auteur nous raconte alors la vie de Line au travers des souvenirs de la vieille dame. Nous partageons ses joies, ses peines, ses passions amoureuses, ses ambitions entre l'Auvergne, Paris et Londres et également les événements qui ont marqué le destin de notre héroïne.


L'écriture est belle et tendre et l'on ne peut que s'attacher à la jeune héroïne ainsi qu'à toute sa famille excepté, en ce qui me concerne, pour Jocelyn, son père....

 

J'ai bien aimé ce roman régional émouvant, bien documenté sur le plan historique tant sur la Seconde Guerre Mondiale que Mai 68 et j'ai passé un agréable moment de lecture avec Line et sa famille.

 

Bonne lecture !


 


 

 

Voir les commentaires

Bonjour à tous aujourd'hui dimanche voici ma chronique concernant "LE SAUT DU LOUP"

« LE SAUT DU LOUP »

Christian LABORIE

Editions de BOREE

Terre de Poche

Novembre 2017

540 pages

 

Présentation

 

Lorsque Julien Estérel, le nouvel instituteur, découvre le corps sans vie de son prédécesseur, les gendarmes soupçonnent immédiatement un individu qui vit avec sa famille à l'orée du bois. Convaincue de l'innocence de son père, la belle Manuella trouve en Julien et en Marie, sa jeune collègue, des alliés inespérés. Mais au Saut-du-Loup, les légendes et les secrets qui dorment derrière chaque porte sont propres à brouiller les pistes. Ensemble, ils sont bien décidés à trouver à qui profite la crédulité des villageois.

 

Extraits

« Manuella aimait profondément la vie.

Mais la vie parfois refusait de lui sourire.

 

Les heures passaient. Le jeune homme ne se lassait pas d'écouter Marie.

 

  • Dis-moi, nous sommes ici en plein cœur du fantastique ! Ne pouvait-il s'empêcher de s'extasier.

  • Tu ne crois pas si bien dire. Et je peux t'assurer que les histoires de sorcellerie et de mauvais œil, de guérisseurs, de désenvoûteurs, d'hommes et de femmes qui ont le pouvoir, comme on dit ici, on y croit dur comme fer. Ne t'amuse jamais à en rire devant personne. Tu ne sais pas à quoi tu t'exposerais !

  • Ne me dis pas que tu prêtes attention à ces sornettes !

  • Non. Mais j'évite de contredire les gens qui y croient.

  • (…)

  • Bigre ! Tu ne serais pas devenue un peu superstitieuse à ton tour, sous tes allures de jeune femme affranchie et moderne ?

  • Je ne tiens pas à tenter le diable !

  • Finis donc ton histoire de diable puisque tu en parles si bien.

 

Marie sourit. Elle aimait quand Julien la chinait. C'était, pensait-elle, la preuve qu'elle ne lui était pas tout à fait indifférente. »

L'auteur

 

Originaire du Nord de la France, né à Tourcoing en 1948 , Christian Laborie est cévenol de cœur depuis plus de vingt-cinq ans. Professeur d'histoire et de géographie dans le Gard, il se passionne pour l'histoire et les habitants de sa province d'adoption, pour lesquels ses romans sonnent comme autant d'hommages humbles et sincères.

Il est l'auteur notamment de : 

L'Arbre à palabres
L'Arbre à pain
Le Brouillard de l'aube
L'Appel des drailles
Les Drailles oubliées
L'Arbre d'or
Les Hauts de Bellecoste
Terres noires
Les Rochefort
L'Enfant rebelle
Le Goût du soleil

La promesse à Elise

L'héritier du secret


L'ensemble de ses romans l'a hissé au rang des écrivains incontournables de la littérature de terroir.

 

Mon avis

 

Merci aux Editions DE BOREE et en particulier à Virginie de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, « Le saut du loup », de Christian LABORIE, auteur que j'aime beaucoup et dont j'ai lu pratiquement tous les romans.

 

Christian LABORIE nous entraîne, à la veille de la Seconde Guerre Mondiale, dans les Cévennes, région chère à son cœur, et nous suivons l'enquête passionnante menée par la gendarmerie mais également par Julien, jeune maître d'école originaire de Nice et fraîchement nommé dans le village du Saut-du-Loup où les notables et habitants le considèrent comme un étranger..

 

En effet Julien a découvert le cadavre de M. Cabanel, son prédécesseur et tous les soupçons se portent sur un membre d'une famille de gitans, les Carballo.. Notre instituteur réussira-t-il à faire éclater la vérité dans ce village animé de rancunes et de préjugés où planent légendes, sorcellerie et superstitions ??

 

Dans ce très beau roman du terroir et d'amour, l'auteur nous rappelle les méthodes pédagogiques de l'époque et l'implication exceptionnelle des instituteurs dans le but d'assurer la pleine réussite de leurs élèves.

 

Comme à son habitude, l'auteur dépeint à merveille et avec moult précisions fort agréables, les paysages des Cévennes au fil des saisons. Il réussit également à nous tenir en haleine en nous offrant un récit riche en rebondissements et en action. Les personnages de Julien, Marie et Manuella sont attachants d'autres un peu moins mais je vous laisse le découvrir par vous-même !

 

J'ai vraiment ADORE ce livre mystérieux et très intéressant que j'ai dévoré d'une traite ne pouvant le quitter sans en connaître le dénouement au demeurant assez surprenant...

 

Bonne lecture !

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Bonsoir aujourd'hui vendredi je vous propose ma chronique concernant "LYS EN VAL DE LOIRE"

« LYS EN VAL DE LOIRE »

Les Millefleurs de l'Apocalypse

L'intégrale 6 tomes

e-book

Jocelyne GODARD

Editions du 38

mars 2017

1433 pages

Présentation

 

L'Intégrale de Lys en Val de Loire regroupe les 6 tomes de la saga médiévale de Jocelyne Godard. L’époque est celle d’un moyen-âge où les enluminures et les millefleurs des tapisseries médiévales mêlées aux licornes, aux vierges, aux anges et aux démons, sont à leur apogée. C’est aussi l’époque où les Bourguignons et les Armagnacs s’entre-tuent sous les yeux ravis des Anglais tandis que les riches et puissantes maisons d’Anjou et de Bourgogne rivalisent de luxe et d’opulence dans une France affamée et dévastée par les Anglais. Les personnages historiques s’articulent tout au long de la saga en alimentant la fiction comme tout roman historique peut le faire en utilisant les grands événements de l’Histoire. La reine Isabeau de Bavière a fait signer le traité de Troyes qui laisse la France aux Anglais. Mais Yolande d’Aragon, duchesse d’Anjou, s’attache à sauver le royaume en mariant sa fille Marie au Dauphin Charles, le fils d’Isabeau. Jeanne, qu’on appelle la pucelle, se bat farouchement à la tête de son armée pour délivrer la ville d’Orléans et conduire le petit roi de Bourges à Reims pour y être sacré roi de France. Après l’interminable guerre de Cent Ans, la paix revenue, la belle Agnès Sorel, qui fut la première favorite officielle d’un roi de France, étale à la Cour son charme insolent, effaçant ainsi Marie, la pudique reine de France. Puis, la très célèbre Christine de Pisan fait publier ses livres. Et les dames érudites qui lisent ses œuvres reconnaissent en elle une grande féministe qui ose être la première femme jusqu’alors à vivre de sa plume. Plus tard, après le règne de Louis XI, sa fille Anne de Beaujeu qui élève son jeune frère, le futur Charles VIII, mettra tout en œuvre pour le marier avec la petite duchesse Anne de Bretagne dans le but d’annexer son duché à la France. Enfin, quand le roi Charles VIII entamera les guerres italiennes suite à des conflits menés par les souverains français en Italie pour faire valoir ce qu’ils estimaient être leurs droits héréditaires, le royaume de Naples est aux mains de la maison d’Anjou. La sulfureuse Lucrèce Borgia fera une entrée très remarquée avec un personnage non moins important, le sombre Ludovic le More. Quant à l’histoire fictive, Clarisse, fille de lissiers, cherche à sauvegarder les acquis de ses aïeuls ayant autrefois travaillé à la confection de l’éblouissante tapisserie L’Apocalypse de Saint-Jean, une œuvre spectaculaire exposée au château d’Angers comprenant plus de 80 grands panneaux.

 

 

L'auteur

 

Jocelyne Godard est née au Mans et vit à Paris et dans le Val de Loire. Elle a été journaliste d’entreprise et photographe, puis a créé et dirigé Sépia, une revue d’art et de poésie. Ses romans mettent toujours en lumière les femmes célèbres du passé, peu connues, oubliées ou dont on a insuffisamment parlé.

 

 

Mon avis

 

MERCI aux Editions du 38 et en particulier à Anita de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, « Lys en Val de Loire – Les Millefleurs de l'Apocalypse », saga de Jocelyne GODARD et de découvrir ainsi la plume élégante et alerte de cet auteur.

 

La lecture du résumé et la très belle couverture de ce roman m'ont de suite séduite. Il faut dire que je suis férue d'histoire et que j'ai eu la chance de visiter les très beaux châteaux du Val de Loire et, bien que très jeune à l'époque, la sublime tapisserie du Château d'Angers m'avait interpellée par sa beauté.

 

Dans cette saga se déroulant du Moyen Age à la Renaissance, l'auteur nous conte, en mêlant les grands moments de l'Histoire, la vie de trois générations de femmes. Tout d'abord Clarisse, jeune fille déterminée et courageuse qui possède des dons artistiques lui permettant d'exercer le métier de son père : lissier, puis Léonore, sa petite fille et enfin Isabelle, son arrière petite-fille...

 

Ainsi nos héroïnes vont rencontrer, tout au long de leur vie,  de nombreux personnages historiques féminins qui vont jouer un grand rôle dans leur destin... 

 

Les descriptions précises apportées par Jocelyne GODARD nous permettent d'imaginer aisément « l’Apocalypse de St-Jean », magnifique tapisserie exposée au Château d'Angers.

Nous découvrons également les horreurs de la guerre, la famine, la peste, la pauvreté qui accablent le peuple de France face au luxe et aux plaisirs des maisons d'Anjou et de Bourgogne.

 

L'écriture est belle et très agréable. Les traits physiques et de caractère des personnages sont extrêmement bien décrits.

 

J'ai beaucoup aimé ce roman historique fort bien documenté, très instructif qui m'a beaucoup appris sur le monde des tisserands mais également sur la condition féminine de l'époque et sur la vie de la Cour.

 

Bonne lecture !

 

 

 

 

Voir les commentaires

Bonjour à tous aujourd'hui lundi voici ma chronique concernant "L'ENFANT DES DEUX TERRES"

« L'ENFANT DES DEUX TERRES »

Martial DEBRIFFE

TERRE D'HISTOIRES

Poche City

23 août 2017

356 pages

 

Présentation

 

MENSONGES ET TRAHISONS

DANS LA TOURMENTE DE L'HISTOIRE

 

 

Paris, 1942. La vie de Frédéric, onze ans, bascule quand son père, membre de la Résistance, est éliminé par les nazis. Le jeune garçon est envoyé en Alsace, chez ses grands-parents où il devrait être plus en sécurité.

 

Dans le petit village, de l'autre côté de la ligne bleue des Vosges, les habitants vivent entre la détestation de l'occupant allemand et la peur d'être arrêtés. Pour se fondre dans la masse, Frédéric devient Fretz et il apprend l'allemand. Tant bien que mal, la vie reprend son cours.

Jusqu'à l'arrivée d'un étrange soldat de la Wehrmacht. Dur et froid, l'homme est là dans le but de démanteler un réseau de résistants. Mais pourquoi s'intéresse-t-il autant au petit Frédéric ? Dans les méandres de son histoire familiale, Frédéric va découvrir de sombres secrets qui vont bouleverser sa vie.

 

 

L'auteur

 

Martial DEBRIFFE a publié une dizaine de romans historiques et de terroir, notamment « Le Temps des Illusions « . Membre de l'Académie des Sciences, des Lettres et des Arts, il vit dans un petit village Alsacien, source d'inspiration parfaite pour l'écriture de ses sagas.

 

 

Mon avis

 

Je remercie Martial DEBRIFFE pour son extrême générosité et de m'avoir permis de lire, en service de presse, son roman « L'enfant des deux terres ».

 

L'auteur nous emmène en 1942 à Paris où Frédéric, jeune garçon âgé de dix ans, vit paisiblement avec ses parents Jeanne et François jusqu'au jour où son père est tué par la Gestapo et sa mère portée disparue. Le jeune enfant, accompagné d'une amie de la famille, part en Alsace retrouver ses grands parents.

 

Frédéric (alias Fretz) parviendra-t-il à échapper aux Nazis ? Est-il de confession juive ? Retrouvera-t-il sa maman  et réussira-t-il à connaître les secrets liés à sa naissance?? Telles sont les questions que le lecteur se pose à la lecture de ce roman...

 

Martial DEBRIFFE nous fait vivre l'histoire de ce jeune garçon meurtri, déchiré, bouleversé, se déroulant pendant la période o combien terrible que fut la Seconde Guerre Mondiale, où l'Alsace était annexée par le Reich et au cours de laquelle la Résistance a joué un rôle important pour la libération de la France.

 

L'histoire est belle, triste, émouvante et pleine de rebondissements. Les secrets sont lourds et fort bien gardés, l'auteur dévoilant, au fil des lignes, tout en douceur, quelques indices et réponses à nos interrogations. Comme dans tous les romans de cet auteur, l'écriture est fluide, belle, vivante.

 

J'ai beaucoup aimé ce roman, agréable à lire, fort bien documenté tant sur le plan historique que régional, que j'ai lu d'une traite ne pouvant me décider à le refermer avant d'en connaître la fin.

 

Si comme moi vous aimez les romans du terroir historiques et l'Alsace, ce livre ne pourra que vous plaire. Bonne lecture !

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Bonsoir aujourd'hui samedi voici ma chronique concernant "BRAN DENTS DE LOUP"

« BRAN DENTS DE LOUP »

Rémy GRATIER DE SAINT-LOUIS

EDITIONS ROD

27 JUIN 2017

365 pages

 

 

Présentation

 

 

Dominé par des montagnes aux sommets vertigineux, le Grand Nord est depuis la nuit des temps une terre hostile où peu osent s’aventurer. Abritant jadis de puissants et florissants royaumes nains, ces contrées sauvages aux hivers interminables et glacés, sont tombées au pouvoir des storns, de belliqueux barbares qui désormais y règnent en maîtres, faisant continuellement résonner les montagnes du fracas de leurs incessants conflits fratricides. Pour d’obscures raisons qu’aucun mortel ne serait en mesure de comprendre, Kahina, la déesse de la Terre nourricière, se pencha sur le sort d’un enfant que la furie des hommes amena de la plus tragique des façons, à venir au monde en lisière de cette contrée hostile. Privé de sa mère qui s’éteignit en lui donnant la vie, le nourrisson fut confié par la puissante divinité à une meute de grands loups, plus connus sous le nom de wargas, au sein de laquelle il trouvera amour et protection avant de croiser, bien des années plus tard, la route du légendaire Korn, le plus redouté des barbares storns. Arrivé au crépuscule de sa vie mais privé de descendance par une existence vouée à la guerre et aux combats, le vieux guerrier verra dans ce fils qu’il n’attendait plus, une faveur divine faite à un héros dont le nom était respecté et honoré par tous les clans du Grand Nord. Imposant au jeune garçon un entraînement inhumain, Korn forgea patiemment le corps de son fils dans lequel bouillonnait un instinct de loup hérité de sa vie passée au sein d’une meute. En quelques années, les enseignements du légendaire barbare alliés à l’héritage des wargas, transformeront celui qui n’était qu’un enfant sauvage, en un farouche combattant aux capacités exceptionnelles, un guerrier au corps affûté et à l’instinct animal. Un héros dont le nom ne tarderait pas à dépasser les frontières du Grand Nord…
 

 

L'auteur

 

Né à Metz en 1966, Rémy GRATIER de SAINT LOUIS est un autodidacte passionné d'histoire et d'aventures épiques.
Il a publié deux romans aux Editions Rod
- Bran Dents de Loup (héroic fantasy)
- La Geste du Marquis de Morteterre (roman d'aventures)

 

Mon avis

 

Merci aux Editions ROD et en particulier à Alain de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, « Bran dents de loup », roman de Rémy GRATIER DE SAINT-LOUIS, auteur dont j'ai découvert récemment la plume élégante lors de la lecture de « La geste du Marquis de Morteterre ».

 

L'auteur nous conte l'histoire de Bran, jeune garçon qui, à sa naissance et suite à l'attaque de sa famille par les barbares Storn, est élevé par une meute de loups dans les forêts du grand Nord.

 

Nous découvrons la vie de cet enfant sauvage auprès de ses frères d'adoption jusqu'à ce que, à l'âge de dix ans, il soit recueilli par Korn le géant barbare.

 

Bien que peu habituée à lire ce genre de romans, je me suis laissée porter par cette histoire très bien écrite, fort rythmée et agréable à lire.

 

Les personnages sont surprenants mais attachants car bien qu'étant féroces et redoutables, ils ne sont pas dépourvus de sentiments. J'ai bien aimé Korn et Hilde sa compagne mais aussi Bran qui est un héros mythique incroyable, confronté sans cesse à des aventures et des mises à l'épreuve hors du commun, participant aisément à des combats épiques sanglants que l'auteur nous fait vivre avec moulte descriptions, ce qui ravira, j'en suis certaine, tous les fans de romans fantasy !

 

J'ai passé un bon moment avec Bran et cela m'a permis de découvrir un univers que je ne connaissais pas. Je lirai assurément la suite des aventures de ce héros...

 

Bonne lecture !
 

 

Voir les commentaires

1 2 > >>