Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

roman historique romance

Bonjour aujourd'hui samedi voici ma chronique concernant : "SOEURS D'ARMES"

« SOEURS D'ARMES »

Chérif ZANANIRI

Editions RAMSAY

17 janvier 2021

304 pages

 

 

 

Présentation

 

Les peintres savent que par moment, un pinceau léger suffit pour suggérer des sentiments diffus, des tranches de vie dont ne restent que les instants singuliers. L'auteur a voulu, à la manière des peintres, narrer un moment difficile de la ville de Saint-Quentin : la période d'occupation dès 1914, puis l'évacuation de la ville, enfin sa destruction. Il faut imaginer que cette ville de 40 000 âmes, était considérée comme germanisée dès 1914. Les conditions de vie étaient très difficiles, avec près de 8 000 soldats et officiers installés chez l'habitant, terrorisant, affamant, emprisonnant, séquestrant, prenant des otages et mettant la ville à feu et à sang. Dans ce roman, des personnages attachants, en majorité des femmes, s'aperçoivent qu'il faut prendre en charge les affaires de la cité, organiser la résistance, faire le possible pour bouter les envahisseurs allemands hors de France. Puis, comme c'est souvent le cas, les femmes lorsqu'elles accomplissent des actes héroïques, préfèrent reprendre discrètement leur place dans la cité, sans chercher ni la reconnaissance, ni les honneurs officiels. Ce roman raconte leur histoire.

 

L'auteur

 

Chérif Zananiri est un auteur passionné par les grandes guerres et en particulier le rôle complexe des femmes. Il a écrit plusieurs romans, parmi lesquels Marie et le marchand de temps chez de Borée, 2020, Perlou, Marivole-Ramsay. 2019, La seconde chance de Lili, de Borée, 2018, Mado, retour de l'enfer, Marivole, 2017, etc.

 

 

Mon avis

 

Je remercie Chérif ZANANIRI de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, son dernier roman « Soeurs d'armes ».

 

Chérif ZANANIRI nous emporte en 1914 à St-Quentin dans l'Aisne, occupée par l'armée allemande et nous présente Léonie, Alice et Mathilde nos héroïnes puis nous conte l'histoire et le rôle de ces femmes pendant la Première Guerre Mondiale.

 

La ville de St-Quentin est envahie par l'ennemi qui réquisitionne les logements, chasse les habitants, les emprisonne, les torture, détruit la ville..

 

L'auteur décrit à merveille les protagonistes de son roman les rendant ainsi vrais et attachants mais également les faits qui se sont déroulés dans la région.

 

Certains passages sont difficiles à lire mais témoignent des horreurs de la guerre et reflètent la triste réalité.

Chérif ZANANIRI rend hommage aux femmes fortes, courageuses, déterminées, volontaires – les sœurs d'armes- qui, puisque les hommes étaient partis au front, ont oeuvré, dans l'ombre, à leur manière avec dévouement et abnégation, pour la libération de la France.

 

J'ai bien aimé ce roman historique romancé très bien documenté nous rappelant combien cette période de l'Histoire de notre pays, fut sombre, difficile et douloureuse.

 

Un bon moment de lecture que je recommande aux amateurs du genre.

 

 

Page FB : https://www.facebook.com/joellemarchal74/

 

Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Bonsoir aujourd'hui vendredi voici ma chronique concernant : "L'AUDACE D'UNE ETOILE"

« L'AUDACE D'UNE ETOILE »

Corine VALADE

Editions de BOREE

TERRE DE POCHE

366 pages

 

Présentation

 

Anaïs-Mauricia Bétant naît à Thiers à la fin du 19è siècle dans une famille de couteliers. Déjà toute jeune, elle se fait remarquer par sa fougue et son audace. Avide de liberté, elle désire découvrir le monde : elle intègre le milieu du cirque et du spectacle, et devient la première femme à faire des numéros aussi spectaculaires que dangereux, sous le nom de Mauricia de Thiers. Le portrait d'une femme remarquable qui nous fait voyager dans l'univers du spectacle sur toute la première moitié du 20è siècle.

 

 

L'auteure

 

Présidente d’une association culturelle, Corine Valade anime un café littéraire et organise des
événements autour du théâtre et de la lecture. Pour le plaisir de garder une part d’enfance, elle
présente des spectacles de marionnettes. Dans ses romans, l’auteure mêle avec dextérité fiction et éléments historiques. Ses livres offrent une belle réflexion sur des moments forts
qui ont marqué notre histoire. 


 

Mon avis

 

Je remercie les Editions de BOREE et en particulier Virginie de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, « L'Audace d'une étoile », roman de Corine VALADE, auteure dont j'ai lu pratiquement tous les ouvrages tant j'aime sa plume fluide, précise et sensible.

 

Corinne VALADE nous emporte au début du XXème siècle où nous faisons connaissance avec Anaïs-Mauricia Bétant -dite Mauricia de Thiers-.

 

L'auteure nous relate l'enfance de Mauricia, petite fille audacieuse, sa vie amoureuse, ses joies, ses peines et ses triomphes dans le monde du cirque et du music-hall. Nous découvrons les exploits réalisés par cette personne exceptionnelle qui fut première femme cascadeuse, femme bilboquet et première femme élue maire en France.

 

L'auteure nous offre un très beau portrait et donne ainsi une seconde vie à cette femme attachante, courageuse, aventurière, avide de liberté, généreuse, avant-gardiste pour l'époque, qui a réellement existé.

 

 

Au fil des mots de l'auteure, nous voyageons aux côtés de notre héroïne, de Thiers à Lyon, Paris puis en Allemagne, aux Etats-Unis, en Russie.. et assistons aux rencontres qu'elle fera avec des maîtres de l'art tels que Picasso, Chagall.. et différents acteurs du monde du spectacle.

 

J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman historique romancé très bien écrit et documenté, fruit de nombreuses recherches, que j'ai lu pratiquement d'une traite tant il me passionnait. J'ai également apprécié trouver des échanges de courriers, des coupures de presse fort intéressants et des photos de Mauricia, personnage dont j'ignorais jusqu'à ce jour l'existence.

 

Merci Corinne VALADE pour cet excellent moment de lecture.

 

 

Page FB : https://www.facebook.com/joellemarchal74/

 

Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Bonjour aujourd'hui vendredi voici ma chronique concernant : "APRES LES TENEBRES"

« APRES LES TENEBRES »

Martine DELOMME

Editions de BOREE

TERRE DE POCHE

14 janvier 2021

400 pages

 

Présentation

 

Marion partage sa vie entre Bordeaux, où elle étudie le droit et l'histoire de l'art, et la ville d'Apt, en Provence, où ses parents tiennent une prospère fabrique de fruits confits. De retour auprès des siens, elle entre comme stagiaire au cabinet de maître Goldberg, dont la carrière politique s'annonce brillante. Troublé par le charme et l'entrain de Marion, l'ambitieux notaire l'invite à visiter le domaine familial pour admirer les toiles de maître de son père, célèbre marchand d'art. Mais un tableau de Matisse intrigue la jeune femme : ce Soleil couchant à Collioure ne fait-il pas partie des oeuvres d'art réputées introuvables depuis la Seconde Guerre mondiale ?

 

Cette découverte pourrait bien bouleverser le destin de Marion et de ceux qu'elle aime..

.

Pour mener à bien sa quête de vérité, Marion osera-t-elle faire émerger les sombres secrets du passé et compromettre l'homme qu'elle aime ? 

 

 

L'auteure

 

Bordelaise d’origine, Martine Delomme a dirigé pendant vingt ans une entreprise d’exportation de vins. Créatrice de la revue France-Export à destination des vignerons, le monde viticole lui a inspiré son premier roman "Un été d’ombre et de lumière", paru en 2009 aux Éditions de Borée. Martine Delomme trouve très vite son style, celui du roman grand public, porté par un mélange des genres : le régionalisme en toile de fond, des histoires de famille mouvementées et mystérieuses, de poignants portraits de femmes avec un soupçon de suspense.

 

Mon avis

 

Je remercie les Editions de BOREE et en particulier Virginie de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, « Après les ténèbres », roman de Martine DELOMME et ainsi de découvrir la très belle plume de cette auteure.

 

Martine DELOMME nous prèsente Marion, jeune fille étudiante en droit et histoire de l'art à Bordeaux. Celle-ci, ayant obtenu un stage au sein de l'étude de Me Goldberg à Apt, rejoint sa famille en Provence.

 

Lors d'une soirée mondaine à laquelle Fabien le jeune notaire l'a conviée, Marion remarque une œuvre d'art qui aurait été volée pendant la Seconde Guerre Mondiale.

 

Les secrets du passé vont-ils changer le destin de notre héroïne ?

 

 

L'histoire est belle, addictive, l'intrigue bien menée.

 

J'ai beaucoup aimé ce roman très bien écrit et documenté qui, en mêlant l'Histoire de notre pays, aborde divers thèmes tels que l'amour, les œuvres d'art, la fabrication des fruits confits, la politique, une enquête policière..

 

J'ai lu cet ouvrage pratiquement d'une traite tant j'avais hâte d'en connaître le dénouement ô demeurant fort surprenant et pas du tout tel que je l'avais imaginé..

 

Un très bon moment de lecture.

 

 

Page fb :https://www.facebook.com/joellemarchal74/

 

Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Bonsoir voici ma seconde chronique concernant : "UN VOYAGE NOMME DESIR"

« UN VOYAGE NOMME DESIR »

Frédérique-Sophie BRAIZE

PRESSES DE LA CITE

TERRES DE FRANCE

21 janvier 2021

474 pages

 

 

 

Présentation

 

Là-haut, sur l'alpage savoyard où elles vont rester jusqu'à la fin de cet été 1917, trois amies font la rencontre de Vincenzo, un soldat italien qui va bouleverser leur vie.

 

Péroline, mère de famille, est sans nouvelles de son époux. La pieuse Anne-Céleste n'a reçu qu'une lettre, sibylline de son fiancé sur le front. Rose, jolie fleur en âge de convoler, veille sur sa fratrie orpheline. Elles sont en manque de bras solides pour abattre leur travail je jour et.. pour étreindre leur corps la nuit. L'attitude énigmatique de l'Italie, à la fois aventurier séducteur et âme consolatrice, les délivrera, qui d'un mari violent, qui d'un prêtre, qui du poids du devoir.

 

Emportées dans les tourments de l'Histoire et du rocambolesque fait divers du siècle, les trois amies vont aussi voyager au cœur du désir féminin.... 

 


Une ode sensuelle et magnifique aux femmes.
 

 

L'auteure

 

Née à Evian, Frédérique-Sophie Braize passe son enfance en Haute-Savoie. Après des études au pays de Galles, elle travaille dans la sécurité privée et industrielle. Elle se reconvertit dans l'enseignement, et décide ensuite de se lancer dans l'écriture. Elle publie notamment, et avec succès : Paysannes de montagne (2015), Sœurs de lait (2018), Lily sans logis (2019) et Une montagne de femmes (2019). Elle a reçu entre autres prix le Livre sans Frontières 2014, le Grand Prix littéraire de l'Académie nationale de Pharmacie et le Prix Patrimoine des Pays de Savoie.


 

Mon avis


 

Je remercie les Editions PRESSES DE LA CITE et en particulier Marie-Jeanne de m'avoir permis de lire, en service de presse, « Un Voyage nommé désir », roman de Frédérique-Sophie BRAIZE auteure dont j'ai lu un grand nombre d'ouvrages tant j'aime sa plume fluide et élégante.


 

La très jolie couverture et l'histoire se déroulant dans ma région m'ont de suite interpellée.


 

Frédérique-Sophie BRAIZE nous emmène donc en Haute-Savoie en 1917. Vicenzo, soldat italien, suite à un tirage au sort, obtient une permission d'un mois. Un ami du jeune homme connu dans les tranchées, lui a longuement parlé de son village situé dans les Alpes et de sa fiancée, Marie-Céleste, qui attend son retour avec impatience.


 

C'est donc en direction d'un alpage savoyard que Vicenzo se dirige et que trois femmes, en manque d'hommes forts et vigoureux, vont le rencontrer. Péroline, mère de famille n'a pas reçu de nouvelles de son époux, un homme violent, parti au front depuis trois ans. Anne-Céleste, la bonne du curé n'a eu qu'une seule lettre de son fiancé et Rose, orpheline, élève seule ses frères et sœurs et n'a pas encore connu l'amour.


 

Les trois amies devant rester tout l'été pour effectuer le travail des hommes partis à la guerre, vont vivre une expérience incroyable aux côté du bel italien qui, outre les aider dans leurs tâches, pourrait bien faire chavirer leurs cœurs..


 


 

L'auteure s'est inspirée en partie de faits réels et en mêlant l'Histoire de notre pays à celui de ces femmes fortes et volontaires, nous offre une merveilleuse histoire, intense et très sensuelle mais aussi très addictive. Ainsi le lecteur se surprend, au fil des mots de l'auteure, à ne pouvoir se résoudre à interrompre sa lecture tant cet ouvrage est passionnant.


 

Frédérique-Sophie BRAIZE rend hommage aux nombreuses femmes qui, pendant la Première Guerre Mondiale, ont remplacé leurs époux, leurs pères, leurs frères en effectuant les travaux qui leur incombaient avant leur départ au front.

J'ai ADORE ce roman très bien écrit qui fut pour moi un COUP de COEUR et un excellent moment de lecture.


 

Page FB :https://www.facebook.com/joellemarchal74/


 

Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com

 

Voir les commentaires

Aujourd'hui lundi voici ma chronique concernant : "DEUX FEMMES DANS LA TOURMENTE"

« Deux Femmes dans la tourmente »

Térésa MESSINEO

Editions MONPOCHE

3 septembre 2020

440 pages

 

 

Présentation

 

Deux amies infirmières, deux destins, une vocation : un formidable hommage à toutes ces héroïnes de l'ombre. Jo et Kay se sont rencontrées à New York au cours de leurs études d'infirmières à la fin des années 30. Désireuses de partir à l'aventure, les deux jeunes femmes se sont engagées dans la Seconde Guerre mondiale avec les Alliés. Après une traversée de l'Atlantique mémorable et de nombreuses péripéties en Europe et en Afrique du Nord, Jo est envoyée en France où elle se retrouve à superviser un hôpital de fortune. De son côté, Kay est envoyée à Hawaï. Après une parenthèse amoureuse enchantée sur les plages de sable blanc, elle voit sa vie virer au cauchemar après l'attaque de Pearl Harbor. Dans l'horreur absolue des corps mutilées, de la maladie et de la famine, chacune s'accroche à sa vocation, mais aussi à l'amour et à l'amitié, pour trouver la force de supporter l'insupportable. L'espoir sera-t-il plus fort que la mort ?

 

 

L'auteure

 

Teresa Messineo est née en 1973 et diplômée de l’université de DeSales en Pennsylvanie. Elle est actuellement en formation pour devenir médecin après quinze années à exercer en tant sage-femme. Deux Femmes dans la tourmente est son premier roman.
 

 

 

Mon avis

 

Je remercie les Editions MONPOCHE et en particulier Virginie de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, « Deux Femmes dans la tourmente », roman de Teresa MESSINEO et de découvrir ainsi la plume fluide et précise de cette auteure.

 

Teresa MESSINEO nous relate la vie quotidienne de deux infirmières durant la seconde Guerre Mondiale.

 

Kay et Jo se sont rencontrées en 1930 dans le cadre de leurs études d'infirmières. Mobilisées en 1942, l'une part en Europe et l'autre dans le Pacifique.

 

Les deux jeunes Américaines, comme tant d'autres à cette époque, vont rencontrer, soigner, sauver un grand nombre de soldats blessés, mutilés, traumatisés par l'horreur des combats, ceci sans compter.

 

J'ai beaucoup aimé ce roman bien écrit, bouleversant et très bien documenté tant sur le plan historique que médical où amour, violence, folie et cruauté des hommes sont parfaitement évoqués.

 

L'auteure rend ainsi hommage à ces femmes courageuses, dévouées et volontaires qui ont œuvré dans l'ombre, lors de la Seconde Guerre Mondiale, avec abnégation et au péril de leur vie.

 

Voici un premier roman fort prometteur d'une auteure dont je lirai assurément d'autres ouvrages.

 

Très bon moment de lecture pour les amateurs du genre.

 

 

Page FB :https://www.facebook.com/joellemarchal74/

 

Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Et voici ma seconde chronique concernant : "UN PARFUM DE ROSE ET D'OUBLI"

« UN PARFUM DE ROSE ET D'OUBLI »

Martha HALL KELLY

POCKET

11 JUIN 2020

652 pages

 

Présentation

 

À l'été 1914, l'Europe est au seuil de la guerre tandis que la monarchie russe vacille chaque jour un peu plus. En ces temps troublés où le destin de chacun est plus que jamais incertain, trois femmes hors du commun verront leurs vies se mêler pour le meilleur et le pire....

Sofya, l'aristocrate russe, perdra sa fortune et son pays mais se battra sans relâche pour ce qu'elle a de plus précieux : son fils. Eliza, la mondaine américaine, tremblera pour ses amis russes et cette guerre qui se rapproche chaque jour un peu plus. Quant à Varinka, la jeune paysanne russe, presque une enfant, ses choix la feront basculer malgré elle au cœur d'un combat perdu d'avance....

 

L'auteure

 

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Milton, Massachusetts
Martha Hall Kelly est une romancière.

Diplômée en journalisme à la Newhouse School de l'Université de Syracuse, elle est également titulaire d'un master de journalisme à l'École de journalisme Medill de l'Université Northwestern.

Elle a travaillé pendant de nombreuses années comme conceptrice-rédactrice en agences de publicité avant de publier son premier roman, "Le lilas ne refleurit qu'après un hiver rigoureux" ("Lilac Girls", 2016), une histoire inspirée de faits réels, devenu dès sa parution un best-seller du New York Times.

En 2019, elle publie le préquel du "Le lilas ne refleurit qu'après un hiver rigoureux" intitulé "Un parfum de rose et d'oubli" ("Lost Roses").

Mère de trois enfants, elle vit entre Connecticut et New York.

son site : http://www.marthahallkelly.com/
page Facebook : https://www.facebook.com/marthahallkelly/
Twitter : https://twitter.com/marthahallkelly

 

 

Mon avis

 

Je viens de lire « Un Parfum de rose et d'oubli », roman de Martha HALL KELLY. J'avais lu un retour de lecture positif émanant d'une amie ce qui m'a tentée à découvrir cet ouvrage, le premier que je lis de cette auteure et je n'ai pas été déçue.

 

 

Martha HALL KELLY nous offre un très beau roman historique qui se déroule pendant la première Guerre Mondiale et la Révolution Russe et qui raconte l'histoire de trois femmes fortes, courageuses, issues de classes sociales différentes qui ont toutefois un point commun : Max un jeune enfant.....

 

Les personnages sont très bien décrits et attachants et beaucoup d'émotions sont palpables à la lecture de cet ouvrage que j'ai dévoré pratiquement d'une traite tant il me passionnait .

 

J'ai beaucoup aimé ce roman très bien écrit et documenté sur le plan historique avec lequel j'ai passé un très bon moment de lecture.

 

Je lirai assurément d'autres ouvrages de cette auteure.

 

 

 

Page FB : https://www.facebook.com/joellemarchal74/

 

Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com

 


 

 

Voir les commentaires

Bonjour aujourd'hui mercredi voici ma chronique concernant : "L"OR ET LE FER"

« L'OR ET LE FER »

NathalieTHOMAS-VERNEY

LIVIO EDITIONS

12 octobre 2020

352 pages

 

 

Présentation

 

  • Ferronnier ! Ouvre ta maudite grille !


Dorian de Grare ne se doutait pas de l’importance de ses paroles lorsque, le 1er thermidor de l’an II, il quitte son château du Pré pour Paris dans le but de sauver son cousin Enguerrand de l’échafaud.


Nous sommes en 1794, au cœur de la Révolution française. La Terreur est à son apogée et, après l’exécution de Danton, Robespierre règne en maître sur le Comité de Salut Public.


Aël de Kergoët, jeune ferronnier, se voit proposer un travail exceptionnel en cette époque : la conception et la réalisation d’un portail en fer forgé d’une splendeur inégalée qui devra durer éternellement et marquer la puissance et la richesse du propriétaire du château du Pré, « château blanc flottant sur un lac ». Le jeune homme y fera une rencontre qui bouleversera sa vie : Dorian de Grare.


Libertin et débauché, Dorian fréquente les maisons closes parisiennes et sa beauté n’a d’égale que sa cruauté. Fils d’un aristocrate décédé avant la Révolution, Dorian n’a jamais accepté le remariage de sa mère avec le républicain Jean Beaujouan, à qui il doit cependant d’avoir pu conserver ses terres et son château. Un jour cependant, son chemin croise celui d’Alwena, jeune fille pauvre qui fuit la misère de sa Bretagne natale et la guerre entre chouans et armée Républicaine.


Jour après jour, tandis que la splendide grille s’élève dans des conditions tragiques et inexplicables, à une époque troublée, Aël et Dorian, aux origines pourtant si discordantes, parviendront à construire une amitié indestructible comme l’Or et le Fer.

 

 

L'auteure

 

 

Chef d’entreprise depuis bientôt dix ans, Nathalie Thomas-Verney est aussi une passionnée de littérature et voue une grande admiration à Guy de Maupassant.

Son premier roman, « L’Exil », premier tome d’une saga intitulée « Chroniques Adaniennes », sort en 2016. La même année, au mois de novembre, elle remporte le concours d’écriture du château de La Motte Tilly avec sa nouvelle intitulée « Le Dernier Chant du Rossignol ». Encouragée par les membres du jury, elle décide de se consacrer à l’écriture du roman. Celui-ci, sorti en avril 2018, sera primé au concours international des Arts Littéraires en 2019.

En mai 2019, un second roman voit le jour : “Destins Interdits”. Ce roman s’inspire d’une citation de William Shakespear : “il n’y a pas de mal qui ne passe pas au bien”. “Destins Interdits” recevra la mention d’honneur du jury au Golden Aster Book 2019 à Rome.

En 2020, Nathalie décide de clore ses Chroniques Adaniennes avec le Livre 2 “Le Retour du Roi-Dragon”, tout en travaillant sur son roman historique “L’Or et le Fer”.

 

 

 

Mon avis

 

 

Je remercie NathalieTHOMAS-VERNEY de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, son dernier roman « L'Or et le fer ». J'ai découvert la plume légère et majestueuse de cette auteure lors de la lecture de ses deux précédents ouvrages « Le Dernier chant du rossignol » et « Destins Interdits » que j'ai beaucoup aimés. Je remercie également Nathalie pour la très gentille dédicace qui m'a beaucoup touchée.

 

L'auteure nous transporte en 1794 à Paris et donne la parole à Aël un jeune ferronnier Breton. Celui-ci nous conte son arrivée dans la capitale en compagnie de son père. Tous deux travaillent le fer pour survivre en cette période ô combien tourmentée qu'est la Révolution Française..

 

Nous faisons ensuite connaissance avec Jean Beaujouan, Républicain qui, en épousant la veuve du Comte de Grare, jouit du Château du Pré où il vit avec Pétronille de Grare et Dorian, le fils de cette dernière. Le jeune homme, hautain, cruel et libertin, profite de son pouvoir de séduction et de la belle vie.

 

Dans le même temps, Alwena une jeune Bretonne se trouve dans une forêt lorsqu'elle entend une mystérieuse chanson parlant de château, de chevalier, de lac, d'or et de fer...

 

Aël et son père parviendront-ils à réaliser le portail en fer forgé destiné à traverser les temps que le beau-père de Dorian leur a commandé ?

 

 

NathalieTHOMAS-VERNEY nous offre un très beau roman qui mêle l'Histoire à celle d'hommes et de femmes, riches ou pauvres, ayant vécu à Paris pendant la Révolution. Ainsi, nous découvrons certains pans de la vie privée de Danton et de Robespierre que le jeune Dorian fréquente lors de soirées parisiennes..

 

J'ai bien aimé cet ouvrage, empli de poésie, très bien écrit et documenté sur le plan historique qui fait référence au précédent roman de l'auteure « Destins Interdits ».

 

Je l'ai lu d'une traite tant j'avais hâte d'en connaître le dénouement fort surprenant et vous laisserai découvrir par vous-mêmes cette jolie histoire d'amour et d'amitié !

 

Bonne lecture.

 

 

Page FB : https://www.facebook.com/joellemarchal74/

 

Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com

 

 

 

Voir les commentaires

Et voici ma troisième chronique du jour : "LA FORET DES VIOLONS"

« LA FORET DES VIOLONS »

Philippe LEMAIRE

Editions de BOREE

10 septembre 2020

248 pages

 

Présentation

 

Nice, mars 1920. Quand la famille Malinovski fait face à la lumière éblouissante de la baie des Anges, elle sait qu'elle va pouvoir recommencer à vivre. En portant le poids de l'exil et de la nostalgie.


Alors qu'ils possédaient une usine à SainyèPétersbourg et une plantation de thé dans le Caucase, les Malinovski ont été pris comme tant d'autres dans le tourbillon glacial de la révolution d’octobre 1917.

 

Obligés de fuir, ils ont dû affronter les mille dangers d'une Russie à feu et à sang. La jeune Elena, violoniste virtuose, est soutenue, durant toutes ces épreuves, par l'espoir de remonter sur scène. Elle a sacrifié l'amour à sa passion de la musique. Mais chacun sait que l'amour n'a jamais dit son dernier mot...

 

 

L'auteur

 

Grand reporter à France 3, auteur de chansons, réalisateur de films documentaires, Philippe Lemaire s'est fait remarquer dès son premier ouvrage, Les Vendanges de Lison. Il prouve une fois de plus son talent dans La Forêt des violons, son seizième roman.

 

 

Mon avis

 

 

 

Je remercie les Editions de BOREE et en particulier Virginie de m'avoir permis de lire, en service de presse, « La Forêt des violons », roman de Philippe LEMAIRE et ainsi de découvrir la très belle plume de cet auteur.

 

La très jolie couverture et le titre m'ont de suite interpellée.

 

 

Philippe LEMAIRE nous emporte en 1917 à St Saint-Pétersbourg et nous conte l'histoire d'une famille Russe - les Malinovski - qui, pour fuir la Révolution d'octobre, s'exile en France. Nous suivons leur long et périlleux voyage jusqu'à Nice. Cette famille bourgeoise ne possède plus rien mais elle est réunie en cette terre d'accueil.

 

Quel sera le destin de Nikolaï, le père, Adélaïde, la mère, Kostia, le fils, Elena, la fille ?

 

 

L'auteur décrit avec précision la situation politique de la Russie lors de la montée du bolchevisme, la révolution de 1917 et nous transporte par ses mots de Saint-Pétersbourg à la Baie des Anges à Nice.

 

J'ai bien aimé ce roman historique romancé très bien documenté et écrit, empli de nostalgie, sous fond de musique classique, dur et tendre à la fois.

 

Je le recommande aux passionnés d'Histoire et de musique.

 

Un bon moment de lecture.

 

 

 

Page FB :https://www.facebook.com/joellemarchal74/

 

Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Voici ma seconde chronique concernant : "LES SOLEILS DE SABLE"

« LES SOLEILS DE SABLE »

Martine PILATE

Editions de BOREE

10 septembre 2020

240 pages

 

Présentation

 

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, Joseph a soif de découvertes. Il décide de tout quitter pour se confronter à de nouveaux horizons. Il entraîne avec lui sa femme Marie et leur fille Adeline, laissant derrière eux famille, travail et confort. À travers cette aventure, Joseph espère surtout effacer le souvenir d’Agnès, cet amour fugace et inavoué qu’il a entretenu pendant la guerre et dont il n’a plus aucune nouvelle. Leur installation se passe à merveille. Bien intégrés, ils vivent une existence paisible et heureuse. Jusqu’au jour où la route de Joseph croise par hasard celle d’un jeune garçon portant au cou une surprenante tache de naissance. Mais le hasard n’est-il pas le messager du destin ?

 

 

L'auteure

 

Née à Marrakech, Martine Pilate a passé de longues années à l'étranger (Angleterre et Italie principalement). Après des études littéraires, elle s'est tournée vers le droit. Depuis une quinzaine d'années, elle se consacre entièrement à l'écriture. Installée en Provence, elle s'implique dans de nombreuses actions culturelles. !


 

Mon avis

 

Je remercie les Editions de BOREE et en particulier Virginie de m'avoir permis de lire, en service de presse, « Les Soleils de sable », roman de Martine PILATE auteure dont j'ai lu un grand nombre d'ouvrages tant j'aime la très belle plume de cette auteure.

 

Martine PILATE nous emmène à Marseille en 1918 où nous faisons la connaissance des frères Pitiot : Joseph, André et Ernest.

 

Joseph décide de partir au Maroc avec son épouse Marie et sa fille Adeline pour faire de l'élevage de porcs. Il espère ainsi, en s'exilant dans ce pays lointain et ensoleillé, oublier d'une part les horreurs de la Première Guerre Mondiale au cours de laquelle il a été blessé et d'autre part la relation amoureuse qu'il a vécue avec Agnès dont il est sans nouvelle.

 

Comme à son habitude, Martine PILATE décrit avec précision la vie au Maroc à cette époque, les paysages, les us et coutumes locales ainsi que les sentiments des protagonistes de son roman.

 

J'ai bien aimé ce roman qui mêle l'Histoire à celle d'une famille de Français expatriée au Maroc, les secrets, les liens familiaux, la quête d'identité, la culpabilité, les remords...

 

Un bon moment de lecture et de dépaysement.

 

 

 

Page FB : https://www.facebook.com/joellemarchal74/

 

Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Bonjour aujourd'hui mercredi voici ma chronique concernant : "UN ETE D'ESPERANCES"

« UN ETE D'ESPERANCES »

Alain LEONARD

Editions de BOREE

08 octobre 2020

252 pages

 


Présentation

 

Issoire, 1943. Le docteur Pierre Neveu quitte Orléans pour accepter un poste à l'hôpital de la petite ville auvergnate. Il fait la connaissance de Veronika Steiner, médecin de la Wermarcht qui doit réquisitionner des lits pour l'occupant. Pierre ne sera pas insensible au charme de la jeune femme, tandis que la Résistance, qui opère dans la région, sollicitera son aide. Tiraillé entre ses sentiments et son patriotisme, Pierre Neveu devra faire preuve d'une extrême prudence.

 

L'auteur

 

Après une carrière militaire en France et à l'étranger, Alain Léonard est actuellement infirmier dans un hôpital clermontois. A 52 ans, il entame en parallèle une carrière d'écrivain, mêlant histoire de France et romanesque. Enfants de la liberté, son premier roman, a reçu le prix du jury du l'Association du Noël des Romanciers d'Auvergne en 2017, puis le premier prix du concours de littérature 2019, attribué par le Lions Club Auvergne-Rhône- Alpes.
Un été d'espérances est son quatrième roman aux éditions De Borée.

 

Mon avis

 

Je remercie les Editions de BOREE et en particulier Virginie de m'avoir permis de lire, en service de presse, « Un Eté d'espérances », roman d'Alain LEONARD auteur dont j'ai lu tous les ouvrages tant j'aime sa plume fluide et élégante.

 

Je remercie également Alain pour sa très gentille dédicace qui m'a beaucoup touchée.

 

La très belle couverture et le titre m'ont de suite interpellée.

 

Alain LEONARD nous emmène en 1943 où nous faisons la connaissance de Pierre Neveu, jeune médecin qui vient de prendre ses fonctions au sein de l'hôpital de la ville d'Issoire. Pierre va devoir, en pleine occupation allemande, collaborer avec Véronika Steiner, médecin et officier de la Wehrmacht ; celle-ci ayant en charge les blessés allemands.

 

 

Pierre qui soutient les résistants parviendra-t-il à accomplir ses missions en présence de cette « ennemie » ?

 

Une histoire d'amour sera-t-elle possible entre les deux médecins ?

 

Vous allez penser qu'il s'agit encore d'un ouvrage qui parle de la Guerre de 39-45, sujet maintes fois évoqué ; or ce livre sort vraiment du lot car il met en scène les amours impossibles d'un couple de médecins Franco-Allemand dans ce contexte si difficile.

 

J'ai beaucoup aimé ce roman historique très bien écrit et documenté, ponctué d'une touche romanesque qui mêle l'Histoire à celle de deux êtres que tout oppose en cette période au combien mouvementée et sombre que fut la Seconde Guerre Mondiale.

 

Par ses mots, Alain LEONARD rend également hommage aux hommes et aux femmes qui, courageusement, dans l'ombre et souvent au péril de leur vie, ont sauvé un grand nombre de nos concitoyens et œuvré pour la liberté de notre pays.

 

Un très bon moment de lecture que je conseille aux amateurs du genre.

 

 

Page FB :https://www.facebook.com/joellemarchal74/

 

Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 > >>