Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #roman historique catégorie

Bonjour aujourd'hui mercredi voici ma chronique concernant "OSIPOV UN COSAQUE DE LEGENDE Tome 4"

« OSIPOV UN COSAQUE DE LEGENDE »

Tome 4 La croisée des destins

Editions ROD

20 NOVEMBRE 2017

344 PAGES

 

Présentation

 

En 1912. Osipov, faux journaliste du Daily Mail, vrai officier des Cosaques de la Garde a suivi en première ligne les combats féroces de la première guerre balkanique. Trêve précaire survenue, il rentre à Constantinople, marqué par ce dont il a été témoin, bien décidé à savourer la tranquillité toute relative de la capitale ottomane.


Pourtant, alors qu'il retrouve la tendresse de se maîtresse et le calme de la maison de grand-père, la couverture de journaliste l'oblige à vivre le coup d'Etat sanglant qui porte les Jeunes-Turcs au pouvoir et il est confronté à une étrange proposition du roi des voleurs de la ville.


De Constantinople menacée par les armées ennemies, alors qu'Osipov essaie de s'inventer un bonheur simple, la situation politique dans les Balkans se dégrade de jour en jour, les alliances de la coalition anti-ottomane volent en éclats et les alliés de la veille s'apprêtent à se jeter les uns contre les autres.

 

Tant pour son journal de Londres que pour ses chefs de St-Petersbourg, Osipov va devoir plonger dans le chaudron de la seconde guerre balkanique qui, sera pour lui et ses amis « la croisée des destins ».

 

L'auteur

 

Philippe EHLY, conseiller juridique et commercial, a longuement voyagé en Asie, tant professionnellement que pour satisfaire sa passion pour l'histoire et l'archéologie.

 

Mon avis

 

Un grand MERCI à Philippe EHLY pour son extrême générosité et de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, son roman « OSIPOV UN COSAQUE DE LEGENDE tome 4 ».

 

Après lecture des précédents tomes de cette sublime saga historique, j'ai retrouvé avec toujours autant de plaisir, Osipov notre héros, un Cosaque vraiment charmant, fascinant mais toutefois assez ambigu.

 

Le jeune homme, officier des Cosaques de la Garde, faux journaliste au Daily Mail, en mission d'espionnage pour ses chefs de St-Petersbourg, après une brève pause romanesque, se retrouve en première ligne face au coup d'Etat sanglant qui porte les Jeunes-Turcs au pouvoir et participe ainsi, avec grand courage, en compagnie de son fidèle serviteur et ami, Ukam, à couvrir les conflits de la seconde guerre Balkanique.

 

Au fil des mots de l'auteur, les images des aventures et des rencontres extraordinaires du jeune Russe, défilent devant nos yeux tel un film !

 

J'ai beaucoup apprécié la manière dont Philippe EHLY décrit les scènes de guerre, avec justesse mais beaucoup de pudeur. J'avoue avoir tremblé à plusieurs reprises, m'interrogeant sur le sort qui serait réservé à Osipov et j'ai ainsi dévoré ce roman tant j'avais hâte d'en connaître le dénouement.

 

Certains personnages sont attachants d'autres moins mais, hormis Osipov que l'on ne peut qu'apprécier, j'ai bien aimé la flamboyante Pamela Montgommery ainsi que Régina Murray qui toutes deux apportent un peu de fraîcheur et de beauté face aux horreurs de la guerre... Ukam est également un personnage très intéressant qui, aux côtés de son maître, a réussi une ascension sociale hors du commun.

 

J'ai vraiment ADORE ce livre, qui comme je l'ai déjà dit, est extrêmement bien documenté sur le plan historique et tellement bien écrit !

 

Je vous recommande donc de découvrir ce magnifique roman qui, comme ce fût le cas pour moi, ne pourra que vous séduire !

 

Bonne lecture.

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Bonjour aujourd'hui mercredi voici mon avis concernant LE PINCEAU DU ROI

« LE PINCEAU DU ROI »

Martial DEBRIFFE

TERRE D'HISTOIRES

30 août 2017

267 pages

 

 

Présentation

Le destin tumultueux

d'un jeune peintre

à la cour de Versailles


 

« La passion, il n'y a que cela qui puisse faire avancer un homme »

 

1675. Martin von Wertheimer, un jeune peintre passionné, quitte l'Alsace, sa région natale, pour monter à Paris et tenter de conquérir le monde des arts. Il laisse derrière lui l'amour de sa vie, Catia, la femme de son frère, qu'il n'a pas le droit d'aimer.

 

Dans la capitale, le talent du jeune homme est vite remarqué et sa réputation atteint les oreilles du monarque lui-même. Auréolé de sa formidable protection, Martin va de succès en succès, de commandes en commandes, découvrant les plaisirs éphémères de l'amour et de la gloire.

 

Malgré tout, les fastes de la cour ne parviennent pas à lui faire oublier la belle Catia, la première femme qui a emporté son cœur. Il est tenté de revenir auprès d'elle, mais on ne s'échappe pas si facilement de la toile d'araignée de Versailles...

 

L'auteur

Martial DEBRIFFE a publié une vingtaine d'ouvrages dont neuf romans historiques et de terroir. Membre de l'Académie des Sciences, des Lettres et des Arts, il vit dans un petit village Alsacien, source d'inspiration parfaite pour l'écriture de ses livres.

Mon avis

 

Un grand MERCI à Martial DEBRIFFE pour son extrême générosité et de m'avoir donné l'opportunité de lire son dernier roman « Le pinceau du Roi ».

 

Martial DEBRIFFE nous emporte en 1675 en Alsace sous l'occupation Autrichienne et nous faisons connaissance avec Martin Von Wertheimer, notre héros. Suite à des divergences d'opinion avec son père, Martin quitte le domaine familial et son grand amour, la belle Catia. Il arrive à Paris afin de vivre de sa passion : la peinture.

 

L'auteur nous conte la vie mouvementée de ce peintre, ses passions tant artistiques qu'amoureuses, ses joies, ses peines mais également les voyages qu'il effectuera en Europe et au fil des pages, nous suivons avec lui le chemin qu'il devra parcourir afin d'atteindre le succès...

 

L'écriture est belle et élégante, l'histoire captivante et pleine de rebondissements. Martial DEBRIFFE, décrit à merveille le monde des Arts à cette époque mais aussi les fastes et les intrigues de la Cour sous le règne de Louis XIV.

 

J'ai beaucoup aimé ce roman historique, culturel et romanesque que j'ai lu pratiquement d'une traite et que je recommande vivement aux amateurs de Beaux Arts et d'histoires d'amour impossible...

 

Belle lecture !

 

 


 

Voir les commentaires

Bonsoir aujourd'hui vendredi je vous propose ma chronique concernant "LYS EN VAL DE LOIRE"

« LYS EN VAL DE LOIRE »

Les Millefleurs de l'Apocalypse

L'intégrale 6 tomes

e-book

Jocelyne GODARD

Editions du 38

mars 2017

1433 pages

Présentation

 

L'Intégrale de Lys en Val de Loire regroupe les 6 tomes de la saga médiévale de Jocelyne Godard. L’époque est celle d’un moyen-âge où les enluminures et les millefleurs des tapisseries médiévales mêlées aux licornes, aux vierges, aux anges et aux démons, sont à leur apogée. C’est aussi l’époque où les Bourguignons et les Armagnacs s’entre-tuent sous les yeux ravis des Anglais tandis que les riches et puissantes maisons d’Anjou et de Bourgogne rivalisent de luxe et d’opulence dans une France affamée et dévastée par les Anglais. Les personnages historiques s’articulent tout au long de la saga en alimentant la fiction comme tout roman historique peut le faire en utilisant les grands événements de l’Histoire. La reine Isabeau de Bavière a fait signer le traité de Troyes qui laisse la France aux Anglais. Mais Yolande d’Aragon, duchesse d’Anjou, s’attache à sauver le royaume en mariant sa fille Marie au Dauphin Charles, le fils d’Isabeau. Jeanne, qu’on appelle la pucelle, se bat farouchement à la tête de son armée pour délivrer la ville d’Orléans et conduire le petit roi de Bourges à Reims pour y être sacré roi de France. Après l’interminable guerre de Cent Ans, la paix revenue, la belle Agnès Sorel, qui fut la première favorite officielle d’un roi de France, étale à la Cour son charme insolent, effaçant ainsi Marie, la pudique reine de France. Puis, la très célèbre Christine de Pisan fait publier ses livres. Et les dames érudites qui lisent ses œuvres reconnaissent en elle une grande féministe qui ose être la première femme jusqu’alors à vivre de sa plume. Plus tard, après le règne de Louis XI, sa fille Anne de Beaujeu qui élève son jeune frère, le futur Charles VIII, mettra tout en œuvre pour le marier avec la petite duchesse Anne de Bretagne dans le but d’annexer son duché à la France. Enfin, quand le roi Charles VIII entamera les guerres italiennes suite à des conflits menés par les souverains français en Italie pour faire valoir ce qu’ils estimaient être leurs droits héréditaires, le royaume de Naples est aux mains de la maison d’Anjou. La sulfureuse Lucrèce Borgia fera une entrée très remarquée avec un personnage non moins important, le sombre Ludovic le More. Quant à l’histoire fictive, Clarisse, fille de lissiers, cherche à sauvegarder les acquis de ses aïeuls ayant autrefois travaillé à la confection de l’éblouissante tapisserie L’Apocalypse de Saint-Jean, une œuvre spectaculaire exposée au château d’Angers comprenant plus de 80 grands panneaux.

 

 

L'auteur

 

Jocelyne Godard est née au Mans et vit à Paris et dans le Val de Loire. Elle a été journaliste d’entreprise et photographe, puis a créé et dirigé Sépia, une revue d’art et de poésie. Ses romans mettent toujours en lumière les femmes célèbres du passé, peu connues, oubliées ou dont on a insuffisamment parlé.

 

 

Mon avis

 

MERCI aux Editions du 38 et en particulier à Anita de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, « Lys en Val de Loire – Les Millefleurs de l'Apocalypse », saga de Jocelyne GODARD et de découvrir ainsi la plume élégante et alerte de cet auteur.

 

La lecture du résumé et la très belle couverture de ce roman m'ont de suite séduite. Il faut dire que je suis férue d'histoire et que j'ai eu la chance de visiter les très beaux châteaux du Val de Loire et, bien que très jeune à l'époque, la sublime tapisserie du Château d'Angers m'avait interpellée par sa beauté.

 

Dans cette saga se déroulant du Moyen Age à la Renaissance, l'auteur nous conte, en mêlant les grands moments de l'Histoire, la vie de trois générations de femmes. Tout d'abord Clarisse, jeune fille déterminée et courageuse qui possède des dons artistiques lui permettant d'exercer le métier de son père : lissier, puis Léonore, sa petite fille et enfin Isabelle, son arrière petite-fille...

 

Ainsi nos héroïnes vont rencontrer, tout au long de leur vie,  de nombreux personnages historiques féminins qui vont jouer un grand rôle dans leur destin... 

 

Les descriptions précises apportées par Jocelyne GODARD nous permettent d'imaginer aisément « l’Apocalypse de St-Jean », magnifique tapisserie exposée au Château d'Angers.

Nous découvrons également les horreurs de la guerre, la famine, la peste, la pauvreté qui accablent le peuple de France face au luxe et aux plaisirs des maisons d'Anjou et de Bourgogne.

 

L'écriture est belle et très agréable. Les traits physiques et de caractère des personnages sont extrêmement bien décrits.

 

J'ai beaucoup aimé ce roman historique fort bien documenté, très instructif qui m'a beaucoup appris sur le monde des tisserands mais également sur la condition féminine de l'époque et sur la vie de la Cour.

 

Bonne lecture !

 

 

 

 

Voir les commentaires

Bonjour à tous aujourd'hui lundi voici ma chronique concernant "L'ENFANT DES DEUX TERRES"

« L'ENFANT DES DEUX TERRES »

Martial DEBRIFFE

TERRE D'HISTOIRES

Poche City

23 août 2017

356 pages

 

Présentation

 

MENSONGES ET TRAHISONS

DANS LA TOURMENTE DE L'HISTOIRE

 

 

Paris, 1942. La vie de Frédéric, onze ans, bascule quand son père, membre de la Résistance, est éliminé par les nazis. Le jeune garçon est envoyé en Alsace, chez ses grands-parents où il devrait être plus en sécurité.

 

Dans le petit village, de l'autre côté de la ligne bleue des Vosges, les habitants vivent entre la détestation de l'occupant allemand et la peur d'être arrêtés. Pour se fondre dans la masse, Frédéric devient Fretz et il apprend l'allemand. Tant bien que mal, la vie reprend son cours.

Jusqu'à l'arrivée d'un étrange soldat de la Wehrmacht. Dur et froid, l'homme est là dans le but de démanteler un réseau de résistants. Mais pourquoi s'intéresse-t-il autant au petit Frédéric ? Dans les méandres de son histoire familiale, Frédéric va découvrir de sombres secrets qui vont bouleverser sa vie.

 

 

L'auteur

 

Martial DEBRIFFE a publié une dizaine de romans historiques et de terroir, notamment « Le Temps des Illusions « . Membre de l'Académie des Sciences, des Lettres et des Arts, il vit dans un petit village Alsacien, source d'inspiration parfaite pour l'écriture de ses sagas.

 

 

Mon avis

 

Je remercie Martial DEBRIFFE pour son extrême générosité et de m'avoir permis de lire, en service de presse, son roman « L'enfant des deux terres ».

 

L'auteur nous emmène en 1942 à Paris où Frédéric, jeune garçon âgé de dix ans, vit paisiblement avec ses parents Jeanne et François jusqu'au jour où son père est tué par la Gestapo et sa mère portée disparue. Le jeune enfant, accompagné d'une amie de la famille, part en Alsace retrouver ses grands parents.

 

Frédéric (alias Fretz) parviendra-t-il à échapper aux Nazis ? Est-il de confession juive ? Retrouvera-t-il sa maman  et réussira-t-il à connaître les secrets liés à sa naissance?? Telles sont les questions que le lecteur se pose à la lecture de ce roman...

 

Martial DEBRIFFE nous fait vivre l'histoire de ce jeune garçon meurtri, déchiré, bouleversé, se déroulant pendant la période o combien terrible que fut la Seconde Guerre Mondiale, où l'Alsace était annexée par le Reich et au cours de laquelle la Résistance a joué un rôle important pour la libération de la France.

 

L'histoire est belle, triste, émouvante et pleine de rebondissements. Les secrets sont lourds et fort bien gardés, l'auteur dévoilant, au fil des lignes, tout en douceur, quelques indices et réponses à nos interrogations. Comme dans tous les romans de cet auteur, l'écriture est fluide, belle, vivante.

 

J'ai beaucoup aimé ce roman, agréable à lire, fort bien documenté tant sur le plan historique que régional, que j'ai lu d'une traite ne pouvant me décider à le refermer avant d'en connaître la fin.

 

Si comme moi vous aimez les romans du terroir historiques et l'Alsace, ce livre ne pourra que vous plaire. Bonne lecture !

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Bonjour à tous aujourd'hui mercredi je vais vous donner mon avis sur OSIPOV UN COSQUE DE LEGENDE Tome 3

« OSIPOV UN COSAQUE DE LEGENDE »

- Tome 3 : Orage sur les Balkans -

EDITIONS ROD

1er septembre 2017

211 pages

 

Présentation

 

 

En 1913, le jeune lieutenant de Cosaques Alexandre Osipov a brillamment accompli la mission dont il a été chargé par le tsar Nicolas II en personne : accompagner un aristocrate anglais, lord Pelham, dans son voyage de Saint-Pétersbourg à Constantinople. Ce long périple à travers la Russie et l’Asie Centrale, mené dans des conditions difficiles, parfois dramatiques, a forgé son caractère et créé un lien fort avec le chef de l’expédition.


Dans la capitale ottomane, où sa mère et son grand-père, le comte Krilov, l’attendent, courent des bruits persistants de guerre avec les États voisins. La présence sur place de ce jeune officier amène le redoutable colonel Griboyedov, chef des services de renseignements de l’armée russe, à lui confier une nouvelle mission : suivre les opérations militaires, si l’orage qui couve sur les Balkans venait à se déclarer. 

Dans ce livre, nous plongeons avec Alexandre Osipov en plein milieu d’un conflit où sauvagerie et héroïsme sont inextricablement mêlés, et qui préfigure celui qui embrasera toute l’Europe un an plus tard.

 

L'auteur

 

Philippe EHLY, conseiller juridique et commercial, a longuement voyagé en Asie, tant professionnellement que pour satisfaire sa passion pour l'histoire et l'archéologie.

 

Mon avis

 

Un grand MERCI à Philippe EHLY pour son extrême générosité et de m'avoir permis de lire, en service de presse, « OSIPOV UN COSAQUE DE LEGENDE tome 3 ».

 

Ainsi après lecture des deux précédents tomes de cette saga historique que j'ai vraiment adorée, j'ai retrouvé avec un immense plaisir Osipov notre héros, lieutenant du Régiment de Cavalerie des Cosaques de la Garde, personnage fascinant, jeune certes mais très cultivé, courageux et fort rusé...

 

Nous sommes en 1912 à Constantinople et nous assistons aux retrouvailles entre Sacha et Régina sa mère qui, en présence du Comte Krilov, lui dévoile les secrets liés à sa naissance.

 

Après nous avoir fait voyager en Russie, en Asie Centrale, Philippe EHLY nous entraîne maintenant dans les Balkans aux côtés d'Osipov – alias Sandy – qui se voit investi d'une mission d'espionnage et occupe les fonctions de journaliste reporter de guerre pour le « Daily Mail ».

 

L'auteur nous dévoile un pan de l'histoire peu connue que fut la guerre entre la Turquie et les Etats Balkaniques et relate avec décence, sans ajouter trop de descriptions sanguinolentes mais toutefois avec justesse, les horreurs de ces combats.

 

J'ai beaucoup apprécié la touche romanesque apportée par l'auteur lorsqu’il nous conte les aventures amoureuses d'Osipov et les personnages féminins sont sublimes.

 

Je ne puis que réitérer mes précédents avis émis après lecture des deux premiers tomes : cette saga est admirablement bien documentée sur le plan historique. Les descriptions des vêtements, des armes, des habitations et de leur mobilier, des faits de guerre, des traits tant physiques que de caractère des personnages extrêmement bien détaillées et les dialogues o combien vivants ! Au risque de me répéter, je dirais qu'au fil des mots de l'auteur, l'on s'imagine aisément en train de regarder un très beau film et que le temps passe très vite !

 

J'ai ADORE ce magnifique roman, palpitant et très intéressant avec lequel j'ai passé un excellent moment de lecture et que j'ai refermé à grand regret..

 

Bonne lecture !

 

Voir les commentaires

Bonjour à tous aujourd'hui lundi je vais vous proposer mon avis sur "LE TEMPS DES ILLUSIONS"

« LE TEMPS DES ILLUSIONS »

Martial DEBRIFFE

TERRE D'HISTOIRES

8 février 2017

301 pages

 

 

Présentation

 

« SA PATRIE N'A PAS DE FRONTIERES.

PARTOUT OU IL PEUT FAIRE DU PAIN, IL EST CHEZ LUI »

 

1870, Paris est assiégée par les Prussiens. Dans la capitale au bord de la famine, un boulanger est dénoncé : il aurait dissimulé de la farine et soutiendrait l'ennemi. Après avoir échappé au lynchage, Barthélémy Delhommais est contraint à l'exil et se réfugie avec sa famille dans un petit village Alsacien.

 

Les Delhommais tentent de reconstruire leur vie dans cette Alsace Prussienne. Mais dans la famille, le silence est pesant et les non-dits commencent à faire vaciller le fragile équilibre. Pourquoi leur fille Guillemette a-t-elle l'impression que ses parents lui cachent quelque chose ? Quant au fils cadet, il étouffe ses soupçons en se réfugiant dans un obscur groupe d'agitateurs politiques.

 

A leurs périls, les enfants Delhommais vont découvrir les mensonges jalonnant leur histoire et les douloureux secrets de leurs parents...

 

 

L'auteur

 

Martial DEBRIFFE a publié une vingtaine d'ouvrages dont neuf romans historiques et de terroir. Membre de l'Académie des Sciences, des Lettres et des Arts, il vit dans un petit village Alsacien, source d'inspiration parfaite pour l'écriture de ses sagas.

 

 

 

Mon avis

 

Je remercie Martial DEBRIFFE pour son extrême générosité et de m'avoir donné l'opportunité de découvrir son roman « Le temps des illusions » dont la très jolie couverture et le résumé fort alléchant m'ont de suite interpellée. Je connaissais la plume alerte et poétique de cet auteur ayant lu il y a quelques années « Les Peyrie », roman que j'ai beaucoup aimé.

 

 

Martial DEBRIFFE nous emporte dès les premières pages en 1870, dans un Paris assiégé par les Prussiens où vivent Barthélémy Delhommais et sa famille. Ce boulanger, suite à une dénonciation, est contraint de s'enfuir dans un petit village Alsacien.

 

L'auteur nous fait vivre les terribles épreuves traversées par Madeleine l'épouse et les enfants Guillemette et Jean-Baptiste lors de leur fuite en Alsace où ils devraient pouvoir refaire leur vie....

 

Martial DEBRIFFE nous plonge dans l'Histoire de l'Alsace Prussienne en nous contant la vie tourmentée, jalonnée de non-dits, de mensonges et de trahisons de cette famille dont les protagonistes sont au demeurant fort attachants, passionnés, volontaires et tellement vrais.

 

L'histoire, aux nombreux rebondissements est triste certes mais très belle. Quant aux douloureux secrets de famille, ils sont bien gardés, l'auteur les dévoilant avec parcimonie au fil des pages...

 

J'ai beaucoup aimé ce roman très émouvant, extrêmement bien documenté sur le plan historique que j'ai dévoré pratiquement d'une traite ne pouvant le refermer tant j'avais hâte d'en connaître le dénouement qui est, je dois le dire, très surprenant !

 

J'ai vraiment passé un excellent moment de lecture et si comme moi, vous aimez les romans historiques et les belles histoires d'amour, ce livre ne pourra que vous séduire.

 

Bonne lecture !

 

 

 

 

Voir les commentaires

Bonjour aujourd'hui samedi je vous propose mon avis sur ILLINOIS

« ILLINOIS »

tome 1

Olivier-Charles SCHWARTZ

AMAZON DIRECT PUBLISHING

19 juillet 2017

676 pages

 

Présentation

 

ILLINOIS est un vaste roman retraçant le destin de personnages au cours de la guerre de Sécession qui déchira tout un peuple. En choisissant d’axer son récit du côté nordiste, dans les plaines du Midwest, l'auteur a reconstitué une époque, des mœurs et les enjeux qui ont changé l’avenir d’une nation, à travers un ouvrage où il a voulu retrouver le souffle et le profond lyrisme des grandes épopées. Ce roman d’amour et d’histoire, aux accents contemplatifs, offre une vision de la vie en Illinois dans les années 1860, autour du personnage principal, la belle et mystérieuse Greer Swaneson, ainsi que de plusieurs familles. Le Nouveau Monde, avec son idéal de civilisation, est un rêve qui se brise ; tous vivent les ultimes moments d’une nation en chemin vers le chaos… En Illinois, dans le comté de Faithfulhaven, où la vie s’écoule paisiblement avant la saison des moissons d’orge et de blé, Greer Swaneson refuse la destinée de toutes les jeunes filles à marier et de se laisser emprisonner par les sentiments. Tandis que ses parents, un docteur de campagne respecté et son épouse issue de la haute société de l’Est, prennent une part active dans la vie du comté, et que sa sœur cadette se mêle aux jeunes gens de leur âge, Greer préfère suivre un chemin plus solitaire et se tient éloignée des avances de certains voisins ou des marques d’intérêt du jeune major Hansrreuter revenu prendre en charge ses terres. Alors que de nombreuses voix s’élèvent contre l’esclavage qui sévit dans le Sud et que l’élection d’Abraham Lincoln à la présidence du pays provoque une rupture entre les Etats, la réalité des injustices auxquelles fait face la Nation, et celles du conflit naissant, viennent s’immiscer jusqu’à Faithfulhaven où certains fuient leurs sentiments quand d’autres choisissent l’être qu’il ne faudrait pas aimer dans un tel contexte. C'est les prémices d’une grande guerre fratricide désormais à l’œuvre, et de destins bouleversés par son irruption, qui sont ainsi retracés dans ce premier tome de ILLINOIS.

 

L'auteur

 

 

Olivier Charles Schwartz est né à Paris où il vit.
Très tôt il entre dans la lecture au travers les œuvres qui mêlent Histoire et destins individuels, tels ceux de Tolstoï. En même temps qu'il découvre toute la période de l'âge d'or du cinéma américain, il s'attache aux auteurs emblématiques. Il entreprend alors, en parallèles de recherches historiques sur les Etats-Unis, de créer son propre roman. Pendant quelques années il élabore une trame et développe ses personnages. Alternent ainsi les périodes de travail intensif et d'autres où il laisse de côté son ouvrage; mais il y revient toujours et, lorsqu'il pense avoir construit un récit, vécu lui-même suffisamment pour se lancer, il se met à l'écriture. Quatre années ont été nécessaires à la rédaction du premier tome d'ILLINOIS. Il sait qu'un ouvrage de cette ampleur, un genre de fresque habituellement écrite en anglais, la complexité aussi des trames narratives mêlant divers destins, est un risque de voir son roman écarté. Pourtant, un jour l'éditrice Caroline Lépée, alors directrice de XO éditions, l'appelle au téléphone et lui exprime sa vive émotion à sa lecture. Elle lui propose de l'éditer. Mais un mois plus tard, elle quitte cette maison d'édition et sa remplaçante ne garde pas l'ouvrage... Olivier C. Schwartz décide de se lancer sur Amazon Direct Publishing, afin de voir, au-delà les retours qu'il a déjà eu, si son roman trouvera ses lecteurs. Il termine actuellement l'écriture du second Tome de ILLINOIS.

 

 

Mon avis

 

Un grand Merci à Olivier-Charles SCHWARTZ pour sa générosité et de m'avoir donné l'opportunité de découvrir, en service de presse, son roman « ILLINOIS » mais aussi sa plume élégante et poétique.

 

Dès la première phrase de ce roman décrivant Greer l'héroïne, j'ai de suite compris que cette histoire allait me séduire. L'auteur nous emporte en 1860 dans le Comté de Faithfulhaven en Amérique quelques temps avant la guerre de Sécession et nous fait partager la vie de personnes fort attachantes telles que Greer, la solitaire, Sonia sa sœur, le Docteur Swaneson et Anna son épouse, Peter le fermier et bien d'autres... et ce jusqu'à la guerre.

 

Olivier-Charles SCHWARTZ décrit à merveille les protagonistes de son roman ainsi ils deviennent familiers, tellement vrais, sincères et envoûtants. Il dépeint également très bien les paysages de l'Illinois et au fil des saisons et des pages, nous sommes littéralement transportés dans cette nature paisible, splendide où l'on hume aisément les parfums odorants de la campagne et l'on entend le clapotis de l'eau des rivières...

 

Les descriptions des vêtements et notamment des robes à crinolines portées par les dames, à l'époque, lors des dîners ou des bals, sont fabuleuses.

 

J'ai beaucoup aimé ce très beau roman d'amour et de guerre, extrêmement bien documenté sur le plan historique, très bien écrit, qui m'a émue et que j'ai dévoré pratiquement d'une traite malgré ses 676 pages. J'attends donc avec impatience la suite de cette belle histoire tout aussi passionnante que bouleversante et vous invite à découvrir absolument cet excellent roman.

 

Bonne lecture !

 

 

 

 

 


 

 

Voir les commentaires

Bonjour aujourd'hui voici ma chronique concernent "L'HERETIQUE"

« L'HERETIQUE »

Christine MACHUREAU

LES EDITIONS DU 38

27 juillet 2015

294 pages

 

Présentation

 

À grand renfort de bulles pontificales, le Pape Honorius a lancé les chevaliers de France contre ceux du Languedoc. Le choc est effroyable ! Moult existences en seront détruites à jamais, ou marquées pour toujours. « La croisade contre les Albigeois » n'en fut qu'une parmi tant d'autres, en ces temps d'espoir et de martyr. En retrait, les Templiers s'affairent, mais la terreur et les massacres cernent leurs maisons templières. Hugues de Mandrague, malgré lui, va être intimement mêlé à la vie de Margot, jeune cathare en fuite. Dans cette atmosphère délétère, Dieu en est à son crépuscule. Margot, animée d'une folle soif de vengeance, résiste. Seule face à l'horreur des bûchers, elle nourrit sa rancœur. . . Simon de Montfort disparaît dans la tourmente. Margot grandit, violentée par l'époque et durcie par les blessures. Alors, un projet, un mystère, une recherche, quelque chose de prodigieux va saisir sa vie tout entière et la jeter sur les pistes caravanières, entre Damas et Bagdad. Elle accompagne des Templiers chargés d'une mission secrète sur les bords de l'Euphrate. De Roquefixade aux faubourgs de Bagdad, une vie s'écoule entre Dieu et l'amour. . . La fabuleuse relique sera-t-elle rédemptrice ? Les désillusions du chevalier templier Hugues de Mandrague se dissoudront-elles dans les sables du désert ? Margot, saisie par la fièvre et les mirages orientaux, reviendra-t-elle en Occident ? Ils auront accompli un voyage qui changera ad vitam aeternam le visage de la Chrétienté occidentale.

 

L'auteur

 

Menant de front une vie de famille, une carrière commerciale, des recherches en histoire et en religions anciennes pendant cinquante ans, Christine Machureau s’affirme comme une romancière du Moyen-Âge.

 

Ayant enfin à elle les vingt-quatre heures du jour libérées de toute obligation, c’est avec une écriture précise et une grande rigueur (acquise pendant ses études scientifiques) qu’elle manie l’Histoire, mêlée et enrichie du quotidien. Son souci du détail, de l’atmosphère et de la sensibilité humaine va jusqu’à s’immerger dans les divers pays où la mèneront ses enquêtes et ses recherches.

Une véritable passion des voyages lui fera couramment évoquer avec admiration Alexandra David Neel. Appréhender les horizons lointains est une coutume familiale à laquelle elle n’a pas dérogé. Ces derniers enrichissent considérablement ses romans. Ainsi une expatriation de huit années lui permit l’écriture originale de deux romans se déroulant en Polynésie française.

 

Elle qualifie son écriture d’« écriture immersive », tant son besoin de peindre l’humanité profonde de tous ses personnages, avec leurs dons, leurs défauts et leurs préoccupations, est vivace.

 

Son épopée La Mémoire froissée fut un succès. Suivirent : D’or de sang et de soie, puis l’Hérétique, qui lui apportèrent un lectorat fidèle.

 

Malgré ses multiples occupations, elle prit le temps d’obtenir un brevet de parachutiste, de faire de nombreuses expositions de peinture à l’huile.

Son temps présent est totalement occulté par la création qui lui tient à cœur : reprendre un grand mythe de l’humanité pour en faire une réalité. 

 

 

Mon avis

 

Merci aux Editions du 38 et en particulier à Anita de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, « L'hérétique », roman de Christine MACHUREAU, auteur dont j'ai découvert la plume envoûtante et délicate lors de la lecture de la saga « La mémoire froissée », série que j'ai vraiment beaucoup aimée.

 

L'auteur nous transporte au XIIIème siècle en Occitanie et nous conte le destin de Margot, fillette de 11 ans qui voit sa mère et son petit frère périr brûlés vifs dans l'incendie de la ferme familiale, provoqué par deux chevaliers et un Templier..

 

La jeune fille déterminée, courageuse, révoltée et passionnée n'aura de cesse que de vouloir venger sa famille et nous suivons donc, au fil des pages, les épisodes souvent douloureux de sa vie, les rencontres qu'elle fera dans ce monde cruel et brutal du Moyen-Age, époque où certains n'hésitaient pas à tuer, au nom de la papauté, toute personne qui n'adhérait pas à la religion de l'église romaine..

 

L'écriture est sublime et alerte. L'histoire est belle, triste mais captivante.

 

Christine MACHUREAU nous offre vraiment un grand moment d'évasion de par les descriptions fort intéressantes et précises qu'elle apporte à son récit, extrêmement bien documenté sur le plan historique, et elle mêle avec brio l'Histoire à la vie romanesque de notre héroïne qui est au demeurant très attachante. Toutefois certains personnages sont détestables mais je vous laisserai le découvrir par vous-mêmes !

 

J'ai ADORE ce livre historique mystérieux et très instructif que j'ai lu pratiquement d'une traite, ne pouvant me résoudre à le refermer tant il me passionnait !

 

Bonne lecture.

 

 

 

Voir les commentaires

Bonjour aujourd'hui lundi voici ma chronique "OSIPOV UN COSAQUE DE LEGENDE" AVANT L'ORAGE TOME 2

« OSIPOV UN COSAQUE DE LEGENDE »

« Avant l'orage » tome 2

Philippe EHLY

Editions ROD

juillet 2017

301 pages

 

Présentation

Après avoir survécu à l’attaque de brigands afghans, Osipov, lord Pelham et leurs compagnons poursuivent le périlleux voyage d’exploration qui les mène de Saint-Pétersbourg à Constantinople, dans des conditions souvent dramatiques.

Sur leur route, ils rencontrent des personnages hauts en couleur comme le gouverneur d’Herat, un certain Lawrence, qui deviendra célèbre cinq ans plus tard, Gulbekian, l’homme aux « cinq pour cent », ou le Grand-Duc Nicolas Nicolaïevitch, tandis qu’en Russie, le Tsar, le comte Krilov et Regina Murray prennent des décisions lourdes de conséquences.

Une fois de plus, Osipov nous entraîne dans le monde fascinant et brutal de l’Asie centrale dans les dernières années de paix avant la Grande Guerre.

 

L'auteur

 

Philippe EHLY, conseiller juridique et financier a longuement voyagé en Asie tant professionnellement que pour satisfaire sa passion pour l'histoire et l'archéologie.

 

 

Mon avis

 

Je tiens à remercier Philippe EHLY pour sa générosité et de m'avoir donné l'opportunité de lire son roman « Osipov  un Cosaque de légende – avant l'orage - tome 2».


Dans ce second livre, Philippe EHLY poursuit le récit du voyage initiatique en Asie Centrale entrepris par Osipov, notre jeune officier de la Cavalerie Cosaque et nous suivons avec grand plaisir la caravane de cavaliers dirigée par Lord Pelham et ses compagnons, tous épris d'aventures. Le voyage vers le sud est mouvementé et se déroule sous des conditions climatiques extrêmes les contraignant à braver grand froid, tempêtes de neige et blizzard.


 

Osipov, jeune homme brillant et très intelligent, parvient à se faire passer pour un jeune persan devenant ainsi « Ali », puis pour un Anglais se nommant « Montgommery » et sert ainsi, sans risque, d'interprète à l'explorateur Anglais!


 

J'ai beaucoup aimé découvrir les secrets liés à la naissance de notre héros et le portrait flateur que l'auteur dresse de Régina Murray, la mère d'Osipov. Quant au comte Krilov, malgré son tempérament excessif et autoritaire, il m'est finalement apparu comme un personnage attachant...


 

Je ne peux que réitérer les précédents commentaires que j'ai portés sur le premier tome. L'auteur a vraiment le don de captiver l'attention du lecteur par les très belles descriptions qu'il nous offre des pays et de leurs coutumes, des animaux, des vêtements, des recherches et expériences scientifiques. Au fil des lignes, nous avons l'impression de voir, d'entendre et de connaître les personnages de cette saga qui ferait, à mon simple avis, un bon scénario de film...


 

Ainsi j'ai dévoré ce magnifique roman historique ponctué d'une touche romanesque, fort bien documenté, que j'ai ADORE, lu pratiquement d'une traite, ne pouvant me résoudre à le quitter tant j'avais hâte d'en connaître le dénouement !


 

Bonne lecture.


 

 

Voir les commentaires

Bonjour à tous aujourd'hui jeudi voici ma chronique concernant : OSIPOV UN COSAQUE DE LEGENDE

« OSIPOV UN COSAQUE DE LEGENDE »

« Avant l'orage » tome 1

Philippe EHLY

EDITIONS ROD

2016

318 pages

 

 

 

Présentation

 

OSIPOV - Un Cosaque de Légende 1912-1922

 

« Dès son adolescence, il avait développé un talent très particulier, disait de lui le général Sparkov, convaincre des hommes adultes et responsables de faire toutes sortes de choses qu’ils n’auraient jamais osées autrement. »

 

Les livres constituant la saga Osipov racontent la vie d’Alexandre Osipov, un jeune officier de la cavalerie cosaque, des derniers moments de la paix avant Sarajevo jusqu’aux années qui ont suivi le premier conflit mondial. Né sans père, élevé dans une académie militaire pour enfants pauvres, il fut l’interprète d’un lord fou de voyages et d’explorations, journaliste-espion dans les Balkans en feu, colonel dans la cavalerie cosaque, redouté par les armées d’Enver Pacha et couvert de décorations par ses supérieurs. Fidèle lucide de la monarchie, il devint un proche de Trotsky et organisa le coup d’État antibolchevique de Tashkent avant de piller la banque d’État et ses trésors accumulés.

 

Les deux tomes intitulés « Avant l’Orage » sont le récit de sa première grande aventure : un voyage semé d’embûches, de Saint-Pétersbourg à Constantinople, en compagnie de lord Pelham, de ses amis et de son loup.

 

L'auteur

 

Philippe EHLY, conseiller juridique et financier a longuement voyagé en Asie tant professionnellement que pour satisfaire sa passion pour l'histoire et l'archéologie.

 

 

Mon avis

 

Je tiens à remercier Philippe EHLY pour sa générosité et de m'avoir donné l'opportunité de lire le tome 1 de son roman « Osipov  un Cosaque de légende». J'ai découvert cet auteur il y a quelques mois lors de la lecture de « Charlotte à l'ordinateur », roman d'un genre tout à fait différent, que j'ai beaucoup aimé.

 

L'auteur nous emporte en Russie en 1911 et nous conte la vie héroïque et aventureuse d'Alexandre Osipov – dit Sacha -, jeune officier de l'Armée Impériale ayant reçu mission du Tsar Nicolas II, d'accompagner un explorateur Anglais de Petersbourg à Constantinople.

 

Ainsi, au cours de ce voyage fort dangereux, le cadet de l'Académie Cheremeter (école militaire), jeune homme brillant, fascinant et courageux, va servir d’interpréte à Lord Edward Pelham et assurera les fonctions de Lieutenant Cosaque de la Garde.

 

Philippe EHLY nous fait voyager en compagnie des protagonistes de son roman, dans le train allant de Petersboug à Tashkent en Ouzbékistan, puis découvrir l'exploration du Ferghana en hiver, les combats avec des loups et suivre la caravane de cavaliers dirigée par notre cosaque, en direction de la ville antique de Balkh en Afghanistan. Que d'aventures périlleuses, dans des conditions parfois dramatiques, nos héros vont-ils vivre et que la route est longue jusqu'à Constantinople !

 

L'auteur décrit à merveille les tenues vestimentaires de ses personnages ainsi que les diverses armes utilisées par les combattants.

 

Etant férue d'Histoire et passionnée de l'Empire Tsariste, j'ai pris un très grand plaisir à suivre l'épopée d'Osipov et j'ai apprécié la touche féminine apportée à ces récits par la relation entre Régina Murray et son fils Osipov et par le personnage de Katarina Ivanovna avec laquelle le jeune cosaque entretient une correspondance.

 

L'écriture est très belle et limpide. J'ai eu l'impression que, au fil des mots, un film d'aventures se déroulait devant mes yeux, visualisant la beauté, la pauvreté, la tristesse des pays traversés lors de cette expédition et la rudesse du climat et entendant les dialogues...

Toutefois je ne vous en dirai pas plus, vous laissant ainsi découvrir par vous-mêmes cette belle histoire, extrêmement bien documentée sur les plans historique, culturel, cultuel et géographique.

 

Je suis vraiment admirative de l'incroyable imagination de l'auteur et de l'importance des recherches qu'il a dû effectuer pour écrire cette série qui, si j'ai bien compris, comporte neuf tomes !

 

J'ai ADORE ce premier livre et j'ai hâte de retrouver Osipov afin d'en savoir plus sur ses origines familiales et sur son destin. Je vais donc de ce pas lire les prochains tomes !

 

Bonne lecture !

 

 

 

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>