Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #roman historique catégorie

Bonjour à tous, Ce jeudi je vais vous parler de ce roman : « UN HIVER AVEC LE DIABLE »

« UN HIVER AVEC LE DIABLE »

Michel QUINT

Editions Presses de la Cité

Collection Terre de France

Parution : 06 octobre 2016

412 pages

 

 

RESUME :

 

D'un regard, il a perçu derrière son incroyable allure de « Garbo brune » un secret, une fêlure. Robert Duvinage est un escroc à la petite semaine, avec le charisme du diable. Hortense Weber a tout pour l'intriguer. Que cache cette institutrice célibataire, une Alsacienne venue s'exiler à Erquignies, avec son bébé sous le bras ?

 

Huit ans après la Libération, en pleine guerre d'Indochine, suspicions et plaies de l'Occupation couvent toujours dans ce bourg près de Lille. A la veille du procès d'Oradour, les tensions sont ravivées par un incendie criminel dans une ferme voisine, qui tue deux élèves d'Hortense. Parce qu'il veut confondre l'assassin et parce qu'il veut veiller sur Hortense, en proie à une peur permanente, Robert suspend un temps ses activités louches et joue l'épicier du bourg. Serait-ce ainsi pour lui un moyen de soulager sa conscience ?

 

L'AUTEUR :

 

Michel QUINT : né en 1949, originaire du Nord, Michel QUINT a reçu le Grand Prix de littérature policière pour «  Billard à l'étage » (1989). Il a également publié « le Bélier noir », « L'Eternité sans faute et « Effroyables jardins », adapté au cinéma par Jean BECKER.

 

MON AVIS :

 

Merci aux Editions PRESSES DE LA CITE de m'avoir permis de découvrir, en service de presse,  ce roman de Michel QUINT.

 

L'histoire se déroule durant l'hiver 1953 dans le Nord de la France. Robert est un escroc qui extorque de l'argent à des jeunes mamans, à la maternité, en leur faisant croire que leur bébé est élu « bébé du mois », et leur remet en échange une photographie de l'enfant. Il rencontre Hortense, jeune mère célibataire, dont il tombe amoureux. Robert lui propose de la raccompagner chez elle, à Erquignies un village proche de la frontière Belge où elle exerce le métier d'institutrice.

 

Mais qui sont vraiment Hortense, l'Alsacienne, Odette, la femme du cafetier, Noëlle la coiffeuse, Pierre le soldat revenu de la guerre d'Indochine, Quels secrets cachent-ils ?

 

L'auteur nous fait partager les conversations des habitants du village sur le procès d'Oradour, la guerre d'Indochine et les divers incendies qui surviennent dans le village. L'on perçoit aisément les relations entretenues par ces villageois, leurs amitiés, les ragots, les jalousies... Certains personnages sont attachants mais d'autres vraiment antipathiques !

 

Je me suis sentie happée par l'histoire dès les premières pages : le suspense est bien mené, l'atmosphère est mystérieuse. J'ai toutefois été surprise par l'écriture de Michel QUINT, la construction des phrases et le nombre impressionnant de virgules : un style particulier certes qui m'a interpellée mais nullement déplu !

 

J'ai beaucoup aimé ce roman, bien documenté sur l'histoire de l'époque et je le recommande vivement à ceux qui ne l'ont pas encore découvert. Bonne lecture !

Voir les commentaires

Bonjour à tous je vais vous parler d'un livre que je viens de terminer : « LE ROMAN D'ELSA »

« LE ROMAN D'ELSA »

Geneviève SENGER

Editions Presses de la Cité

Collection Terre de France

Parution : 16 fevrier 2017

384 pages

 

 

RESUME :

 

1900. Elsa Samuelson, issue de la grande bourgeoisie parisienne, veut devenir médecin. En échange d'un mariage arrangé avec un aristocrate désargenté, elle verra sa détermination récompensée. Au point de sacrifier sa vie de femme et de renoncer à la maternité ?

 

De sa beauté, Elsa Samuelson n'est pas consciente. De sa détermination, elle sait qu'elle peut tirer le meilleur. En ce début du XXe siècle, l'époque sied aux pionnières. Mais comment convaincre son père, riche banquier parisien, de sa volonté d'être médecin ? Elle accepte d'épouser Adrien de Longeville, un aristocrate désargenté ; en contrepartie, elle poursuivra ses études. Dans un domaine où il y a tant à faire pour les futures mères, et particulièrement celles des quartiers populaires, Elsa se sent investie d'une mission. Sa vocation est là, auprès d'elles, en souvenir d'une douleur jamais cicatrisée...


Au point de sacrifier sa vie de femme, de renoncer à l'amour, à Théo, cette rencontre qui tient du miracle, à la maternité ?

 

L'AUTEUR :

 

Née à Mulhouse, Geneviève Senger a découvert très jeune le bonheur des mots et de l'écriture : « Je n'ai jamais cessé de lire, de chercher, de comprendre. D'écrire. Des romans. Pour raconter des histoires, simplement. Pour donner à voir, à sentir, à vibrer. Pour consoler, aussi. Pour essayer de comprendre, toujours. »


Elle s'est tout d'abord fait connaître avec des romans pour la jeunesse. Beaucoup ont été récompensés par des prix littéraires. Auteur de nouvelles pour Côté Femme et collaboratrice pour un journal local, Geneviève Senger vit à Strasbourg, ville d'art et d'histoire au cœur d'une région, l'Alsace, qui est souvent le décor de ses romans dont L'Enfant de la Cerisaie, La Maison Vogel et Les Jumeaux du Val d'Amour.


Le Roman d'Elsa est son troisième livre publié aux Presses de la Cité après Les Larmes et l'Espoir (coécrit avec Elise Fischer) et Un coeur entre deux rives.

 

MON AVIS :

 

Merci aux Editions PRESSES DE LA CITE de m'avoir permis de découvrir, en service de presse,  ce roman de Geneviève SENGER.

 

L'histoire se déroule en 1900. Elsa désire plus que tout devenir médecin et accepte d'épouser Adrien de Longeville, en contrepartie elle pourra étudier la médecine.

 

Mais quel sera son avenir lorsque secrets de famille et non-dits vont ressurgir ??

 

Je connaissais de longue date la plume généreuse et sensible de Geneviève SENGER étant une fan inconditionnelle de ses écrits et j'ai donc lu avec grand plaisir ce roman touchant et émouvant aux personnages vrais et tellement attachants : Elsa, femme moderne et déterminée qui se sent investie d'une mission réservée, à l'époque, aux hommes, Théo et Adrien, tous deux hommes d'engagement, attachés aux valeurs de la famille.

 

J'ai beaucoup aimé ce livre extrêmement bien documenté sur la médecine du XXème siècle, que j'ai lu d'une traite et dont j'ai refermé la dernière page avec regrets..

 

Je le recommande donc vivement à ceux qui ne l'ont pas encore découvert. Bonne lecture !

Voir les commentaires

<< < 10 11