Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #roman historique catégorie

Bonjour à tous! aujourd'hui mardi je vais vous parler de ce roman :« LA CORDE DU PENDU »

« LA CORDE DU PENDU »

Nicole PROVENCE

Editions JCL

Avril 2017

Roman historique, policier

376 pages

 

RESUME :

Bien qu'il avait réussi à se camoufler, Honoré Angéolas est pendu lors d'un soulèvement de rebelles fidèles à Bonaparte. Qui l'a trahi ?

 

Cinquante ans plus tard, son petit-fils Philidor sombre dans le désespoir : une terrible maladie qui ravage les vignobles français s'est attaquée à sa culture. Pourra-t-il sauver les vignes d'Honoré, l'héritage de son grand-père, celles auxquelles il tient plus que tout ? Néanmoins, les tourments de Philidor s'atténuent grâce aux yeux vert émeraude de la belle Appoline.

 

Aux lendemains d'une altercation entre le jeune vigneron et Antoine Grillet, ce proche parent par alliance qui souhaite la destruction de toute sa plantation, deux corps éventrés sont découverts sur le plateau de pendaison. L'enquêteur Gontard et appelé à investiguer. Pour quel motif ces anciens insurgés, qui avaient échappé à la corde, ont-ils été assassinés ?

 

Des souvenirs de trahison remontent à la surface... et tous les soupçons se portent sur Philidor, à tort ou à raison.

 

L'AUTEUR :

Nicole Provence, affamée de lecture, dévore les livres avec une prédilection pour les romans d'aventures. Elle a publié six romans à succès parus en France et au Québec chez divers éditeurs entre 2004 et 2016.

 

AVIS :

 

J'ai découvert en 2016 la très belle plume de Nicole PROVENCE avec « le secret d'Aiglantine », roman que j'ai beaucoup aimé et j'ai ensuite lu pratiquement tous les livres de cet auteur.

 

Je viens de terminer la lecture de la «Corde du pendu ». Nicole PROVENCE nous transporte, fin du XIXème siècle à ST-Andéol-le-Château où l'adjudant Gontard et son adjoint Blavet, gendarmes à cheval, enquêtent sur le meurtre mystérieux de deux vieillards : Grillet et Rivaux. Nous faisons la connaissance de Philidor, le joli garçon, Marguerite, l'amoureuse très réservée et Appoline la charmeuse, tous ces personnages sont très attachants.

 

Ce roman est fort bien documenté tant sur le plan historique que régional. L'écriture est limpide et très agréable à lire. L'auteur dépeint avec talent les paysages du Lyonnais ainsi que les sentiments de ses personnages et l'on perçoit aisément la haine, la révolte, le désir de vengeance face à la trahison et aux secrets de famille, mais également le désespoir de Philidor du fait de la perte de ses vignes atteintes du phylloxéra.

 

J'ai adoré ce livre au suspense constant où l'action est bien menée et l'énigme très prenante tenant ainsi le lecteur en haleine. Je l'ai dévoré d'une traite, attendant avec impatience le dénouement de l'enquête diligentée avec professionnalisme par Gontard (personnage rencontré précédemment dans « Le secret d'Aiglantine » et en dilettante par son adjoint (ce qui m'a fait sourire à maintes reprises), tout ceci avec les moyens des forces de l'ordre de l'époque !

 

Je recommande vivement ce roman magnifique et envoûtant. Si, comme moi vous aimez les romans historiques, les intrigues policières et les belles histoires d'amour, vous passerez un excellent moment de lecture !

 



 

 

 

Voir les commentaires

Bonjour à tous aujourd'hui vendredi je vais vous parler de ce roman : « L'INSOUMISE DE CARENNAC »

« L'INSOUMISE DE CARENNAC »

Corinne JAVELAUD

Mai 2017

City Editions- Terre d'Histoires

272 pages

 

RESUME :

« Passions, haines et vengeances familiales au cœur de la Dordogne »

1906, à Carennac, sur les bords de la Dordogne, une rivalité ancestrale oppose deux familles, les Liféri et les Desobières. Les uns sont bateliers, les autres marchands de père en fils. Rien ne semble pouvoir éteindre l'hostilité des deux familles.

Pourtant, malgré les rancœurs et les haines nées des générations plus tôt, Amaury Liféri et Lorène Desobières tombent amoureux. Contre l'avis de leurs parents, ils se marient en secret.

Mais cette union, placée sous le signe de la désapprobation, n'est-elle pas forcément vouée à l'échec ? D'autant que Lorène l'insoumise aspire à devenir institutrice à cette époque où c'est encore un métier d'hommes. Et quand un fils naît, il se révèle handicapé par une infirmité. Le lourd passé familial semble entretenir une malédiction que rien ne peut conjurer....

 

« la volonté d'une femme est plus forte que le destin »

 

L'AUTEUR :

 

Après des études de lettres et d'histoire de l'art, Corinne JAVELAUD se consacre désormais à l'écriture. Elle a publié plusieurs romans à succès, notamment La demoiselle du Mas du Roule et La dame de la Villa Saphir puis L'oubliée de la ferme des Brumes. Elle a reçu le prix de l'Académie des Belles Lettres et Beaux-Arts en 2009.

 

AVIS :

Merci à Corinne JAVELAUD et aux Editions TERRE D'HISTOIRES de m'avoir permis de lire, en service de presse, « L'insoumise de Carennac ». J'ai découvert récemment la plume envoûtante et fluide de cet auteur lors de la lecture de « L'oubliée de la ferme des Brumes », puis de « La dame de la Villa Saphir », romans que j'ai beaucoup aimés.

 

L'auteur nous emporte en Dordogne en 1906 et nous conte le destin de Lorène qui, après avoir désobéi à son père en épousant Amaury, mène un combat pour son émancipation et devient institutrice, métier à l'époque réservé aux hommes.

 

Tous les personnages de ce livre sont attachants mais ma préférence va toutefois vers Lorène, cette jeune femme « insoumise » et forte qui doit se battre face aux mensonges, aux affronts et aux trahisons de son époux et qui, malgré tout, remplit dignement son rôle, au demeurant très difficile , de mère d'un enfant infirme.

 

Ce roman très intéressant, fort bien documenté tant sur le plan historique que régional, fait découvrir aux lecteurs l'univers des gabarriers de la Dordogne, des riches marchands et des vignerons de Bergerac au XXème siècle et fait voyager jusqu'au Sénégal.....

 

L'auteur dépeint avec précision les relations entre les personnages et l'on perçoit aisément la haine entre les familles Desobières et Liféri, la rivalité et le désir de vengeance mais également l'amour et l'amitié.

 

Je recommande vivement ce roman extrêmement bien écrit et très agréable à lire et si comme moi vous aimez les récits historiques et régionaux, ce livre ne pourra que vous séduire !

 

Bonne lecture.

 

 

Voir les commentaires

Bonjour à tous aujourd'hui mercredi je vais vous parler de ce livre que j'ai trouvé à la bibliothèque de mon village : « JON L'ISLANDAIS »

« JON L'ISLANDAIS »

Bruno d'Halluin

Gaïa

2010

445 pages

 

RESUME :

Au XVème siècle, des vaisseaux triomphants sillonnent les mers et se disputent la découverte de nouveaux continents. Une époque vertigineuse où un océan peut encore être découvert au détour d'une forêt. Mais à l'heure où des hommes tentent de repousser les limites du monde, un peuple brillant sombre dans l'oubli.
Jon Thorsteinsson est le dernier héritier des Vikings du Groenland. Enlevé à l'âge de sept ans par les Anglais, il doit quitter l'Islande et devient domestique à Bristol. L'océan qu’il traverse pour la première fois le fascine. Et c'est bientôt un jeune marin exceptionnellement doué qui reprend le large, mû par le désir de retrouver sa mère et d'arpenter à nouveau les fjords sauvages et les glaciers de son enfance.

La vie, à l'image de la mer, est imprévisible et réserve bien des surprises au jeune garçon qui file à vive allure dans le sillage des grands explorateurs de son temps.

 

L'AUTEUR :

Bruno d'Halluin est né à Annecy en 1963. Depuis l'enfance, la géographie et l'histoire des grandes découvertes le passionnent. Il partage sa vie entre la Haute-Savoie et la Bretagne, et multiplie les voyages au long cours, avec sac à dos ou sac de marin. Sur son propre voilier, il a vogué jusqu'en Patagonie et au cap Horn lors d'un périple de quatorze mois, puis vers l'Islande dont il a accompli la circumnavignation.

 

AVIS :

Ce premier roman de Bruno d'Haluin, navigateur et voyageur, relate la vie de Jon, Islandais vivant à la fin du XVème siècle. Jon a sept quand il est enlevé par un navire anglais qui l'arrache à sa vie en Islande pour le conduire à Bristol où il est placé au service d'un riche notable et exerce plusieurs métiers. Il apprend la rude vie des tanneurs et la condition de quasi-esclave, méprisé du fait qu'il est Islandais. Mais il n'a qu'une idée en tête, retourner en Islande, pays dont il essaie de garder le souvenir et la langue, et y retrouver sa mère. Y parviendra-t-il ?


J'ai bien aimé ce roman extrêmement intéressant et très bien documenté. L'époque des grandes découvertes maritimes est passionnante et la vie quotidienne en Islande est très bien décrite par l'auteur.

 

Un bon moment de lecture !

 

 

Voir les commentaires

Bonsoir à tous aujourd'hui jeudi je vais vous faire découvrir ce roman :« LE TRESOR DU PAPILLON DE FER »

« LE TRESOR DU PAPILLON DE FER »

Le Livre de raison Londres 1666

 

David GLOMOT

Editions De Borée

Roman historique

Collection Vents d'Histoire

Parution : 6 avril 2017

304 pages

 

RESUME :

 

« Sorcellerie et piraterie en 1666 ! »

 

Padraig, géant roux Irlandais, est un jeune contrebandier qui croupit dans une prison Anglaise. Auprès de Tull, son geôlier, ancien corsaire, il découvre l'existence d'un fabuleux butin de pirates. Ce trésor, en plus d'une belle quantité de métal précieux, recèlerait un mystérieux livre écrit par un conquistador, ancêtre de Padraig.

 

Suivez les aventures du contrebandier et de ses complices Jethro l’affranchi, Lizzy la prostituée et Salamander le forban sur la piste du papillon de fer. Rodez sur le port de Bristol, traversez l'Atlantique, affrontez les jungles des Caraïbes et les forêts du Canada, espionnez des sorcières sur la lande galloise et échappez aux chasseurs de primes et aux corsaires. Découvrez, en fin Londres en plein cataclysme, en cette terrible année 1666 où la ville s'est embrasée...

 

Aurez-vous le courage de vous embarquer à la recherche du fameux Livre de raison ?

 

L'AUTEUR :

Né en 1976, David GLOMOT est professeur agrégé et docteur en histoire. Ce passionné de jeux de rôles et d'imaginaire géographique aime lier le temps et l'espace en explorant des époques et des lieux hors du commun, ou en étudiant les contrés de fiction qui peuplent la littérature, comme L'Ile au trésor de Stevenson ou l'Arkham de Lovecraft.

Musicien, il ne se sépare pas facilement de sa guitare électrique. Il n'est donc pas étonnant qu'il aime à cacher dans ses textes des allusions à ses jeux de simulation et à ses groupes de rock préférés....

AVIS :

Merci aux Editions DE BOREE de m'avoir permis de lire, en service de presse, ce roman de David GLOMOT et de découvrir la plume enlevée de cet auteur que je ne connaissais pas.

 

David GLOMOT nous emporte au XVIIème siècle dans une prison Anglaise où croupit, Padraig un jeune contrebandier Irlandais et où Tull, son gardien, un ancien corsaire, lui dévoile l'existence d'un fabuleux butin et d'un mystérieux livre écrit par un de ses ancêtres, un conquistador Espagnol... C'est alors le début d'une grande aventure !

Embarquement immédiat pour un voyage à la recherche du fameux « Livre de Raison ».....

 

Au fil des pages l'auteur nous invite effectivement à un voyage intense entre Londres et le Nouveau Monde et nous fait découvrir la vie des pirates, des esclaves noirs, des sorcières, des grands aventuriers et des prostituées, la misère des uns face à la richesse des autres, dans le monde sombre de l'époque où il ne faisait, apparemment pas bon vivre...

 

J'ai lu avec plaisir ce thriller historique assourdissant et noir sur la quête d'un trésor certes mais aussi de liberté, d'évasion et de savoir... J'ai bien aimé cette histoire de pirates et d'amitié, très divertissante et bien documentée sur le plan historique qui m'a tenue en haleine jusqu'au dénouement auquel je ne m'attendais pas du tout !!

 

Si comme moi vous êtes fans de romans historiques, de STEVENSON et d'Alexandre DUMAS, ce livre très dense et fort prenant ne pourra que vous séduire et pour ma part j'attends la suite avec impatience !

 

Voir les commentaires

Bonjour à tous aujourd'hui vendredi je vais vous parler de ce roman que j'ai acheté récemment : « LES CARNETS D'ESTHER »

« LES CARNETS D'ESTHER »

FLORENCE ROCHE

FRANCE LOISIRS

Mars 2014

394 pages

 

RESUME :

Juillet 1942, deux petites filles dorment dans un berceau. L'une sera raflée, l'autre pas. Vingt ans plus tard, une jeune femme en quête de vérité remonte le cours du temps...

 

1961. Esther, jeune femme impétueuse est une créatrice de mode et une femme d'affaires brillante. Elle dirige avec Bertrand, son père, leur société familiale de confection. Jusqu'au jour où Bertrand est assassiné. Brisée par le chagrin, Esther décide de rechercher la vérité.


Quel rôle ont joué les frères d'Esther, violemment opposés à leur père ? Et qui est Gladys la mystérieuse fiancée du fils aîné, débarquée dans le domaine familial juste avant le drame ? A moins que la mort de Bertrand ne soit liée aux terrifiants secrets de son passé durant la guerre ?
Esther, qui ira jusqu’à New York pour trouver des réponses risquera d’y perdre toutes ses certitudes...

 

AVIS :

J'ai acheté récemment ce roman de Florence ROCHE et comme pour tous les livres de l'auteure, je me suis laissée emporter par cette très belle histoire, triste certes mais qui m'a happée dès les premières lignes. L'histoire, certes romancée, est extrêmement bien documentée sur le plan historique de l'époque. L'écriture est très agréable à lire, poétique, pudique.

Florence ROCHE nous fait vivre la traque haletante d'Esther, personnage très attachant, à travers les continents afin de découvrir la vérité sur la mort de son père mais aussi pour connaître ses origines.

Au fil des pages, nous voyageons entre le passé et le présent et prenons connaissance, avec Esther, des écrits laissés par Elzear, un ami de Bertrand qui a été déporté et qui a relaté sur des carnets son quotidien dans les camps de concentration. J'ai été très touchée par ses révélations. Le suspense m'a tenue en haleine du début jusqu'à la fin et j'ai lu ce roman en deux soirées !!!

J'ai beaucoup aimé ce livre très émouvant sur les relations père-fille, la seconde guerre mondiale, les rafles, la déportation et sur les lourds secrets de famille mais je vous laisse découvrir le dénouement auquel je ne m'attendais pas du tout.....

Bonne lecture !

Voir les commentaires

Bonjour à tous aujourd'hui samedi je vais vous parler de ce roman : «OLYMPE »

«OLYMPE »

Hubert de MAXIMY

Septembre 2016
Terres de France
360 pages

RESUME :

En 1793, au Puy-en-Velay, Olympe, veuve du tanneur Chambeyrac, est la proie de deux hommes qui cherchent à la déposséder de ses biens, mais aussi de ses droits. Prête à tout pour ses enfants, Olympe va déployer l'énergie de son puissant tempérament et son irrésistible séduction.

 

L'an II. La Terreur. Un accident de chasse débarrasse Olympe de son barbon de mari et la propulse à la tête de la tannerie familiale. A vingt-huit ans, elle doit affronter l'avidité de la bourgeoisie locale prête à tout pour faire main basse sur son patrimoine. Aidée d'un avocat retors et d'un notaire amoureux, mais aussi de deux gamins dont son fils aîné, Olympe est bien décidée à en découdre pour préserver l'avenir de ses quatre enfants.
 

A ses côtés, ses anciennes compagnes de couvent : Anaïs, la boiteuse, et Euphrasie, l'aristocrate déchue. Toutes trois vont spéculer sans vergogne sur les biens nationaux, mettant à mal les intérêts des plus puissants. 
 

En place de la fortune, n'est-ce pas la prison, voire la guillotine, qui attend nos aventurières ?

 

AVIS :

J'ai pris récemment ce livre à la médiathèque de mon village. Olympe est un roman passionnant sur la condition féminine et sociale dans une époque trouble de l'Histoire de France. Je l'ai lu d'une traite tant les rebondissements tiennent le lecteur en haleine. Les personnages sont très attachants, ces femmes fortes et déterminées et les enfants m'ont beaucoup émue.

 

Si comme moi vous aimez les romans historiques et du terroir ainsi que les belles histoires d'amour, vous passerez un excellent moment de lecture.

 

 

 

Voir les commentaires

« LA DAME DE LA VILLA SAPHIR »

« LA DAME DE LA VILLA SAPHIR »

Corinne JAVELAUD

CITY EDITIONS

3 JUIN 2015

238 pages


 
RESUME :
1920, côte Atlantique française. En ce début des Années Folles, Anaïs Gersaud, la jeune veuve qui vient d’hériter de la Villa Saphir, chasse sa mélancolie grâce à James, un séduisant peintre américain. Lorsqu’il visite l'ancien vignoble familial à Cognac, James découvre que la jeune femme est profondément perturbée par les interrogations qui planent autour de son défunt mari.
Quels sont ces douloureux secrets qui semblent entacher l’histoire du vignoble et de la famille ? C’est de l’autre côté de l’Atlantique, dans une Amérique en pleine Prohibition que l’héritière va devoir chercher la clé du mystère. Et ce qu’elle va découvrir bouleversera forcément sa vie...
Secrets de famille, mensonges et trahisons au cœur des Années Folles.


AVIS 

J'ai découvert il y a quelques mois la très belle plume de Corinne JAVELAUD par le roman « l'oubliée de la ferme » que j'ai beaucoup aimé et j'ai donc décidé de lire « la dame de la Villa Saphir » dont je vais vous parler :

 

L'auteure nous fait partager le destin d'Anaïs, jeune veuve héritière de la Villa Saphir, héroïne attachante et courageuse et nous fait voyager entre Royan et Cognac, dans les années 20 puis à Boston en Amérique en pleine Prohibition.

 

Anaïs fait la connaissance de James et tombe amoureuse de cet artiste peintre Américain, désinvolte et déterminé à percer en France avec l'art abstrait.

 

Toutefois Anaïs est perturbée par de nombreux secrets de famille tels que le suicide sans explication de son père, un vigneron taiseux de Cognac et sur la mort mystérieuse de son époux François, survenue quelques années plus tôt. Elle va donc chercher à élucider la clé de ces mystères.

 

J'ai beaucoup aimé ce roman à suspense, léger et agréable à lire, aux nombreux rebondissements et très bien documenté tant sur le plan culturel qu'historique.

 

Les passages sur la fabrication du cognac ainsi que ceux sur l'émancipation de la femme dont le statut était très différent en Amérique dans les années Folles, m'ont particulièrement intéressée.

J'ai toutefois été fort surprise par la fin de l'histoire qui est vraiment inattendue...

A découvrir absolument et bonne lecture !

Voir les commentaires

« CIEL D'ACIER »

« CIEL D'ACIER »

Michel MOUTOT

Arléa

523 pages

 

 

 

RESUME :

 

L'histoire commence le 11 septembre 2001 à New-York, John Laliberté, indien Mohawk, iron worker assiste à l'effondrement des tours jumelles. Il s'engage avec les secours à la recherche et au sauvetage des survivants. Il découpe les poutres d'acier et cherche également un outil ayant appartenu à son père, Jack, qui avait perdu la vie en participant à la construction du World Trade Center. Les amis de Jack avaient, en son honneur, caché sa « clé à mâchoire » au sommet de la tour nord. La spécialité des iron workers est de construire et déconstruire. Une fausse légende prétend qu'ils n'ont pas le vertige. Pour John les tours font partie du patrimoine familial.

 

Trois époques sont relatées :

1907 – construction et effondrement du pont Québec (pont enjambant le St Laurent) - (Manish le riveteur de ponts) ;

1970 – construction du - (Jack Laliberté dit Tool)

2001 – Attentats du 11 septembre – (John dit Cat).

 

 

AVIS :

 

J'ai lu ce livre dans le cadre du Festival du Premier Roman de Chambéry et je souhaite vous faire part de mon avis :

 

J'ai beaucoup aimé ce livre qui se lit d'une traite et il est difficile de le lâcher. Il , nous emporte dans l'univers des iron workers pendant trois générations. Nous vivons leurs drames, combats, histoires d'amour et de mort.Cette histoire est passionnante et apprend beaucoup sur l'Amérique et sur les Mohawks.

 

J'ai été particulière émue à la lecture du passage relatant l'hommage de John à son père en septembre 2012.

 

UN EXCELLENT MOMENT DE LECTURE !

 

 

Voir les commentaires

« LES JARDINS DE CONSOLATION »

« LES JARDINS DE CONSOLATION »

Parisa REZA

GALLIMARD

308 pages

 

 

 

RESUME :

 

Ce roman retrace l'évolution historique de l'Iran de 1920 à 1953 au travers du parcours d'une famille de paysans illettrés mais amoureux : Talla et Sardar. Leur fils, Bahram suivra de brillantes études et prendra part aux bouleversements politiques de l'Iran.

 

AVIS :

J'ai lu ce livre dans le cadre du Festival du Premier Roman de Chambéry et je souhaite vous faire part de mon avis :

 

J'ai beaucoup aimé ce joli roman d'amour qui se lit d'une traite. Le récit est clair et bouleversant, le style poétique. On apprend beaucoup de la vie en Iran à cette époque.

 

TRES BON MOMENT DE LECTURE !

 

 

Voir les commentaires

Bonjour à tous aujourd'hui samedi je vais vous parler de ce roman : LES ENFANTS DE PERSONNE »

« LES ENFANTS DE PERSONNE »

Anne BARTHEL

Editions Lucien SOUNY

L'Histoire des Pays

septembre 2016

160 pages

 

 

 

MON AVIS :

 

Je viens de terminer le roman d'Anne BARTHEL « Les enfants de personne » au cours duquel l'auteure retrace la vie de John BOST, un jeune musicien qui, à la sortie d'un éblouissant concert, décide de renoncer à la musique, de fuir le succès et de consacrer sa vie aux plus démunis.

 

Anne BARTHEL rend hommage à un homme extrêmement généreux que l'on ne peut qu'admirer et aimer, ce pasteur Calviniste du XIXème siècle , épris de religion et empli d'amour pour son prochain qui fut un pionnier de l'action sociale en faveur de ceux que le monde de l'époque rejetait et qui fit construire des « asiles » dont le premier bâtiment fut créé dans le Périgord en 1848. pour les orphelins, les personnes handicapées, « les idiots » et les vieillards ,

 

L'auteure nous fait découvrir l’œuvre colossale réalisée par John et son épouse Eugénie, qui n'ont eu de cesse, tout au long de leur vie, que d'accueillir ces personnes, de pourvoir à leur éducation et d'offrir à certains une réinsertion par le travail.

 

L'écriture est belle et fluide. J'ai été littéralement envoûtée par cette magnifique histoire, émouvante et captivante, très bien documentée sur le plan historique et aux personnages fort attachants. L'émotion est grande et j'avoue avoir eu, à plusieurs reprises, l’œil humide et des frissons à la lecture de certains passages de ce livre....

 

Je recommande vivement ce roman historique bouleversant qui montre bien ce que signifie « être humain » dans notre monde... Bonne lecture !

Voir les commentaires

<< < 10 11 > >>