Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #litteratrure romantique erotique catégorie

Bonjour aujourd'hui mercredi je vous propose ma chronique concerannt : "LA MOME HULOTTE"

« LA MOME-HULOTTE »

Andrea B. CECIL

Auto-Edition

5 avril 2018

120 pages

 

 

Présentation

 

Rose Magras, célèbre romancière à succès, mène une vie un brin mystérieuse et assez solitaire avec ses deux chats. Elle tolère néanmoins dans son quotidien la présence de son agent littéraire mais également de celle, jeune et dynamique, de sa "môme-hulotte".



Plusieurs événements concomitants mais indépendants vont brusquement bouleverser son petit rythme, révélant finalement au grand jour un secret très bien gardé. Rose, défaite, va finalement devoir se reprendre et se ré-apprendre...
 

 

L'autrice

 

Sourde et autiste Asperger, Andrea B. CECIL est autrice - un terme qui, loin d'être un barbarisme, se revendique. Les personnages principaux de ses romans sont généralement des femmes, héroïnes ordinaires mais engagées dans notre société encore bardée de préjugés. 


Après une formation scientifique et un diplôme en langues, Andrea choisit de s'éloigner de Paris et se consacre désormais à l'écriture. Lorsqu'elle n'est pas scotchée à son écran d'ordinateur pour imaginer ses fictions, elle passe du temps à peindre et dessiner (elle réalise elle-même les couvertures de ses romans), à lire d'autres auteurs indépendants et à rêver d'aller un jour au Japon.


Après la sortie de son 8e roman, « Amer », début juillet 2018, elle travaille en ce moment à l'écriture d'un spin-off basé sur un des personnages secondaires de « Macha » et sur une possible suite pour « La Môme-Hulotte », répondant à une forte demande de son lectorat. 

 

Mon avis

 

Je viens de lire « La Mome-Hutotte » roman de Andrea B. CECIL que j'ai gagné lors d'un récent concours sur la page de l'autrice que je remercie vivement pour cet envoi ainsi que pour les très jolis marque-pages.

 

Andrea B CECIL nous offre un roman féminin aux personnages hauts en couleur et attachants : Rose, célèbre romancière âgée de 66 ans qui aurait eu une relation amoureuse avec une personne très connue.. ; La Môme-Hulotte, son amie, qui à mon avis n'a malheureusement pas un grand rôle dans cette histoire ; Aurélia jeune femme de 48 ans qui, pour l'argent, tentera de piéger notre héroïne....

 

L'histoire est belle et plutôt originale et nous partageons les doutes, les envies, les secrets de ces femmes. L'écriture est fluide, naturelle, agréable.

 

J'ai lu avec plaisir ce roman d'amour érotique, aux dialogues frais, rapides et ponctués d'humour, qui évoque le monde littéraire, la « rapacité » des paparazzis, les non-dits, la peur du vieillissement et également, avec pudeur et délicatesse, le sujet tabou qu'est l'homosexualité féminine.

 

J'attends avec impatience la suite de ce récit et je lirai, assurément, d'autres ouvrages de cette autrice.

 

Bonne lecture.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Bonjour à tous aujourd'hui dimanche, après une courte pause estivale, je vais vous parler de "ET SI L'AUBE NOUS APPARTENAIT tome 2"

« ET SI L'AUBE NOUS APPARTENAIT »
Tome 2
Cendrine ROCA
PUBLISHROOM
326 pages


Présentation

Après le départ de l'homme qui a ravivé son cœur et avec qui elle a vécu une passion fulgurante, Alexandrine retrouve sa vie. Les interrogatoires se succèdent, la police recherche toujours les braqueurs en fuite et compte sur sa coopération, tandis que sa famille est aux petits soins. Obligée de mentir à tous, elle pourra néanmoins compter sur ses plus proches amis, Clarisse et Franck, pour la soutenir. Parviendra-t-elle à se détacher de cet homme dont elle ignore jusqu'au nom ? Et si l'occasion lui était donnée de la revoir, serait-elle prête à tout quitter une dernière fois ?


L'auteure

A 43 ans Cendrine est une épouse et mère épanouie, aimant la lecture et le cinéma. C'est toutefois sa vie professionnelle qui reflète le plus ses centres d'intérêts : l'être humain et ses profondeurs. Elle travaille dans l'aide sociale avec conviction, et continue toujours de croire aux capacités de l'homme.


Mon avis

Je remercie Cendrine ROCA de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, son roman « Et si l'aube nous appartenait tome 2 ». J'avais lu et beaucoup aimé le précédent opus et j'ai retrouvé avec plaisir Alexandrine ainsi que la plume fluide et douce de l'auteure.

Au fils des mots de Cendrine ROCA, nous percevons les sentiments de notre héroïne qui, après avoir retrouvé sa famille, se sent seule, vide, perdue  sans celui avec lequel elle a vécu une passion torride et qu'elle appelle « mon amoureux », ne connaissant même pas son prénom.. 

L'histoire est intéressante, palpitante et pleine de rebondissements. Les personnages sont extrêmement bien décrits tant sur le plan personnel que psychologique et très attachants. Clarisse et Franck sont des amis fidèles, sympathiques, vrais,  que l'on a l'impression de connaître... Les dialogues sont vivants et dans un franc parler.

J'ai beaucoup aimé ce second tome fort émouvant  et bouleversant sur l'amour fou et l'amitié que j'ai lu pratiquement d'une traite tant j'avais hâte d'en connaître le dénouement et refermé à regret.

Très bon moment de lecture !

Voir les commentaires

Bonjour à tous aujourd'hui vendredi je vous propose mon avis concernant : "DON'T LOVE (ME)"

« DON'T LOVE (ME)

Marie MEYER

Editions ADDICTIVES

6 juin 2018

373 pages

 

Présentation

Quand le destin fait des siennes…

***

Ne me cherche pas, Jenna… grogne Thomas. 
Il approche de nouveau ses lèvres de la peau tendre sous mon oreille.

Petite chose susceptible, soupiré-je alors que sa langue humide m’envoie des signaux qui me font perdre la raison.
– Je pensais t’avoir montré l’étendue de ma petite chose tout à l’heure, rétorque-t-il. 

Il sourit contre mon épiderme frissonnant, visiblement ravi de l’effet qu’il a sur moi.

Justement, à ce propos…

  • Je t’écoute, m’encourage-t-il tout en poursuivant sa douce torture.

Prétentieux…

  • Moi ? ricane-t-il innocemment, alors que ses doigts succèdent à sa bouche dans un frôlement envoûtant.
    – La modestie t’étouffe.

C’est une morsure pas plus douloureuse qu’une piqûre de moustique qui répond à mon attaque délibérée, mais je tiens à garder l’avantage de cet échange. 


***

Forte et déterminée, Jenna tient d’une main de maître le bar que son grand-père lui a légué. Dans sa vie, tout est bien réglé, au millimètre près.

Quand elle rencontre Thomas, garagiste le jour et chanteur de rock la nuit, elle est aussitôt bouleversée. Par sa voix, son charisme et sa gentillesse.

Alors que leur désir est réciproque, Jenna apprend une mauvaise nouvelle. La pire qui soit.

Quand la mort est une promesse, l’amour est la plus brève des étincelles…

 

 

 

Mon avis

 

 

Je remercie les Editions ADDICTIVES de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, Don't love (me), roman de Marie MEYER, auteure dont j'ai découvert la plume alerte et pétillante lors de la lecture de « Au bout de mes rêves », que j'ai beaucoup aimé.

 

Dans un registre différent, l'auteure nous présente Jenna, jeune femme de 24 ans, forte et indépendante qui gère avec deux amies le bar qu'elle a hérité de son grand-père et Thomas, 25 ans qui lui est propriétaire d'un garage familial de voitures de collection et fait également partie d'un groupe de Rock qui se produit au bar de Jenna.

 

Tous deux ont beaucoup de points communs : ils sont très beaux, ils aiment leur liberté, la musique et leur travail.

 

En alternant le récit de l'un puis de l'autre, Marie MEYER nous raconte une très belle histoire d'amour passionnel, d'une attirance réciproque, dans un style jeune et léger.

 

L'histoire de Jenna est touchante et grâce aux dialogues des protagonistes de ce roman, beaucoup d'émotions et de sensations sont palpables et l'on passe du sourire aux larmes.

 

Bien que peu habituée à ce genre de lecture j'ai beaucoup aimé cette romance sentimentale érotique, très bien écrite, qui se lit facilement et se déroule dans le milieu musical que j'aime beaucoup, où amour, amitié, sentiments entre parents-enfants et grands-parents-enfants et humour sont présents.

 

Très bon moment de détente au cours de cette lecture !

Petite question Marie Meyer : à quand la suite des aventures de ce groupe d'amis bien sympathique  ??

 

Voir les commentaires

Bonjour aujourd'hui samedi voici mon avis concernant "ET SI L'AUBE NOUS APPARTENAIT"

«ET SI L'AUBE NOUS APPARTENAIT »

Tome 1

Cendrine ROCA

PUBLISHROOM

2017

232 pages

 

Présentation

 

Mère et veuve à 40 ans, Alexandrine mène une vie routinière rythmée par son travail et les rencontres avec ses amis Franck et Clarisse. Ne s'autorisant plus à tomber amoureuse, elle sera cependant prise de court par une passion aussi intense qu'éphémère après avoir été prise en otage lors du braquage d'une bijouterie.

 

L’auteur

 

A 42 ans Cendrine est une épouse et mère épanouie, aimant la lecture et le cinéma. C'est toutefois sa vie professionnelle qui reflète le plus ses centres d'intérêts : l'être humain et ses profondeurs. Elle travaille dans l'aide sociale avec conviction, et continue toujours de croire aux capacités de l'Homme et en la puissance de ses sentiments.

 

Mon avis

 

Je remercie Cendrine ROCA pour l'envoi de son roman et de m'avoir ainsi donné l'opportunité de le découvrir, en service de presse.

 

Cendrine ROCA nous présente Alexandrine, quadragénaire Lyonnaise, veuve et mère de famille, qui après avoir dû surmonter de nombreuses épreuves, mène une vie tranquille entourée de ses amis fidèles Clarisse et Franck. Toutefois au cours d'une sortie nocturne, Alexandrine voit sa vie basculer et vit une aventure extraordinaire lorsqu'elle est prise en otage et séquestrée par les braqueurs d'une bijouterie...

 

L'écriture est simple et fluide, l'auteur utilisant un style moderne dans ses dialogues. L'histoire est rythmée, originale et très sensuelle. Cendrine ROCA décrit avec moult détails les scènes d'amour permettant ainsi au lecteur de les imaginer et de ressentir le désir, l'amour que partagent notre héroïne et son kidnappeur, ce mauvais garçon qui, malgré les apparences, est fort attirant et a beaucoup de charme. Nous suivons ce couple insatiable et aux pulsions ardentes pendant quelques jours en Espagne ... Mais s'agit-il d'un coup de foudre ou du syndrome de Stockholm ??

 

Bien que peu habituée à ce genre de lecture, j'ai découvert avec plaisir ce roman romantique et érotique et suis curieuse de connaître la suite de cette histoire d'amour a priori sans lendemain !

 

Bonne lecture !

 

 



 

 

Voir les commentaires