Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

interview auteure beatrice bourrier

INTERVIEW REALISEE CE SOIR AVEC BEATRICE BOURRIER SUR MON GROUPE FB

INTERVIEW AUTEURE

Béatrice BOURRIER

 

 

JM : - Bonsoir à tous

 

Notre amie Béatrice BOURRIER a récemment accepté de répondre à mes questions.

 

Je partage donc avec vous cet entretien à l'issue duquel Béatrice répondra à vos questions, en direct ou plus tard selon ses disponibilités.

 

 

JM : - Bonsoir Béatrice

 

Comment vas-tu ? Es-tu prête à « subir mon petit interrogatoire » ?

 

Béatrice : Subir? Non! Mais participer, trés volontiers!

 

 

JM : - Peux-tu, tout d'abord, te présenter afin que nos amis puissent mieux te connaître ?

 

Béatrice : Oui, avec plaisir. Je suis une fille du sud, née comme l’écrit Paul Valéry “là où j’aurais aimé de naître”, sur les bords de la Méditerranée.

Après des études de Droit, j’ai rejoint l’entreprise familiale puis j’ai décidé de ne me consacrer qu’à la littérature.

 

 

JM : - Peux-tu nous parler de tes livres ?

 

Béatrice : Oui j’ai commencé par écrire des Nouvelles puis j’ai tenté un format plus long, ainsi est né mon premier roman et comme j’avais des tas d’histoires qui se racontaient en moi j’ai écrit d’autres romans qui racontaient l’amour et la mer, les Cévennes et les valeurs et l’Histoire des hommes d’ici.

 

 

JM : - Si ma mémoire est bonne, tes ouvrages sont tous des “romans régionaux”. Pourquoi as-tu choisi ce thème ?

 

Béatrice :A l’instar de l’immense Giono, je n’aime pas beaucoup le terme de “régionaux”. Mes livres sont des romans de littérature générale qui explorent des thèmes universels comme l’amour les liens de famille, fortement ancrés dans une terre, un paysage, une région, un écrin à forte personnalité, qui devient un caractère à part entière mais sans régionalisme.

 

JM : - As-tu d'autres projets d'écriture et souhaites-tu nous en dire quelques mots ?

 

Béatrice : Oui, mon prochain roman est déjà signé,mais Covid oblige sa sortie est reporté!! C’est aussi une magnifique histoire … de famille!

 

 

JM : -As-tu des séances de dédicaces prévues prochainement et où ?

 

Béatrice : l’épidémie a tout annulé: wait and see!

 

JM : - Comment as-tu procédé pour faire éditer tes ouvrages ?

 

Béatrice : J’ai lu et étudié les sorties des éditeurs et je me suis rapprochée de ceux qui publiaient des textes qui exploraient des sujets que j’aimais traiter.

 

JM : - Es-tu sensible à la critique littéraire et penses-tu que les blogs, les réseaux sociaux aident les auteurs à promouvoir leurs écrits ?

 

Béatrice : oui, et notamment les blogs littéraires sont une aide précieuse pour permettre à l’auteur de présenter son roman, de lier de nouvelles relations avec les lecteurs, faire connaitre son travail au plus grand nombre, incontestablement, les blogs littéraires sont un des meilleurs côtés d’Internet

 

JM : - Quand écris-tu (la nuit, le jour) et pendant combien d'heures ? En combien de temps écris-tu un roman ?

 

Béatrice : Tous les jours de la semaine, de 14h30 à 18h30

 

JM : - A qui confies-tu tes manuscrits (ami, membre de ta famille, bêta lecteurs) ?

 

Béatrice : ma famille, mon mari, ma mère, ma belle-fille qui est prof de français et ne laisse rien passer … pour mon plus grand bonheur!

 

JM : - Que ressens-tu lorsque tu écris le mot FIN ?

 

Béatrice : Un étrange soulagement, teinté de nostalgie, la sensation du travail accompli, comme l’arrivée au terme d’une aventure et en même temps, un sentiment de liberté puisque je vais laisser cette histoire voguer vers sa vie et l’excitation de rencontrer de nouveaux personnages pour mon futur roman

 

JM : - Quel est ton plus beau souvenir d'auteur ?

 

Béatrice : Ma première dédicace où tous les habitants de ma commune et des alentours sont venus, j’ai signé plusieurs centaines de livres en une soirée, ça ne s’est plus reproduit à cette échelle!

 

JM : - Quels sont les auteurs qui t'ont donné l'envie d'écrire ?

 

Béatrice : Giono bien sûr déjà cité mais aussi Delerm, Mauriac, Ovide Duras ou encore Dubois et plus près de moi, Alysa Morgon, Marie Rouanet, Françoise Renaud, Jean-Pierre Védrines ou Marie de Palet

 

JM : - Quels conseils donnerais-tu à des lecteurs qui souhaitent se lancer dans l'écriture ?

 

Béatrice : Ecouter sa voix, suivre sa voie avec plaisir et ténacité et laisser faire…

 

JM : - Où trouves-tu l'inspiration pour créer les protagonistes de tes livres ? Improvises-tu ou est-ce que tu connais la fin de tes histoires avant d'en commencer l'écriture ?

Béatrice : Je l’ai dit, j’ai toujours dans le creux de mon oreille la voix de mon grand-père qui s’éteignait et me racontait son pays, son midi, il m’a laisse un viatique pour une vie entière de romancière! Je ne connais pas la fin de mes romans car il faut leur garder la liberté de s’écrire, cependant en bonne juriste j’ai toujours depuis le début un plan relativement détaillé, les personnages, les intrigues qui vont s’enchainer.

 

JM : - Lis-tu ? Si oui quel genre ?

 

Béatrice : oui beaucoup, de la littérature générale, classique ou moderne. J’ai peu de goût pour les thriller durs ( comme Chattam) j’aime l’élégance de d’Ormesson, Zweig, le travail de la langue comme Milovanoff mais aussi la poésie et René Char dans ses feuillets d’hypnos est totalement sublime

 

JM : - Si tu devais organiser un dîner littéraire qui inviterais-tu à ta table ?

 

Béatrice : Camus pour célébrer les noces à Tipasa, Giono pour la course au Bonheur et Yourcenar pour la femme de culture autant que d’intelligence
 

JM : - Imaginons que tu doives partir sur une île déserte, quel objet incontournable à tes yeux emporterais-tu ?

 

Béatrice : Un gros cahier à ligne horizontale

 

JM : - Quel est ton endroit préféré (pièce de ta maison – région – pays) ?

Béatrice : la terrasse de mon Mas en Cévennes, accroché à la montagne, face au soleil couchant.

 

JM : - Quel mot te définit le mieux ?

 

Béatrice : Contemplative et laborieuse

 

JM : - As-tu des animaux de compagnie ?

Béatrice : oui, une boule de poils qui aboie et répond au nom de Youpi

 

JM : - Quel est ton proverbe préféré ?

 

Béatrice : Quiconque a senti un jour de printemps, l’odeur amoureuse des châtaigniers, comprendra combien ça compte de fleurir souvent.

( Giono)

 

JM : - Quel est ton genre de musique ? Ecris-tu en musique ?

 

Béatrice : la variété française Barbara, Lama, Souchon Voulzy, et la jeune scène, Ioshi, Vianney…

 

JM : - Aimes-tu le cinéma ? Quel est ton film culte ?

 

Béatrice : oui, des comédies pour s’oublier dans le rire, des blockbusters comme Erin Brokowitch, Vous avez un message ou Love actually, oui je sais c’est très midinette !!

 

JM : - Es-tu mer ou montagne ?

 

Béatrice : Pourquoi choisir ? Il y a tant de beauté dans chacune.

 

JM : - As-tu quelque chose à ajouter ?

 

Béatrice : Merci pour le partage mais aussi pour la réflexion que suppose cet exercice, prendre son travail comme objet d’étude et se découvrir toujours de nouvelles motivations littéraires : Merci!

 

JM : - Merci Béatrice pour cet agréable moment passé en ta compagnie, ta gentillesse et ta disponibilité.

 

Les amis, vous avez la parole : vous pouvez si vous le souhaitez poser d'autres questions à Béatrice qui y répondra sous ce post.

 

HTTPS://www.facebook.com/beatrice.bourrier

 

 

 

Voir les commentaires