Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Résultat pour “comme une aurore dans la brume”

Bonjour à tous voici ma chronique concernant : "AZTEQUES LA VOIE DU PAPILLON"

« AZTEQUES »  

« LA VOIE DU PAPILLON »

saison 2

Eric COSTA

FANTASY HISTORIQUE

AUTO EDITE

janvier 2018

282 pages

 

 

Présentation

 

Teotitlan, 1517

Je m'appelle Ameyal.

 

Autrefois, j'habitais un éternel printemps, comme le précise mon nom.

A présent, je dois servir ceux qui ont tout détruit. Les Aztèques.
Personne ne peut s'échapper du harem. Je le sais, j'ai essayé. J'ai failli y laisser la vie et je suis devenue l'objet d'un chantage moral.


Mon seul salut possible : devenir concubine. Je dois trouver un moyen d'entrer à l'école du harem, coûte que coûte, même si la loi me l'interdit.


Si je ne peux fuir par l'extérieur, je m'enfuirai par l'intérieur. Je trouverai les moyens de venger mon village.

 

 

L'auteur

 

Passionné de voyages et d'aventures, Eric COSTA nous emmène dans des univers singuliers, mystérieux et oubliés.

Suspense haletant, course contre la montre, lutte acharnée contre des forces qui dépassent l’héroïne font tout la magie de la saga Aztèques.

 

 

Mon avis

 

Je remercie Eric COSTA pour son extrême générosité et de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, son roman « Aztèques La voie du papillon », suite de « Aztèques Harem », roman que j'ai beaucoup aimé.

Les magnifiques vidéos présentant cette saga et les très belles couvertures, m'ont de suite interpellée et j'ai lu avec grand intérêt ces deux romans.

 

Dès les premières pages, l'auteur nous offre un résumé très précis de la saison 1. J'ai donc retrouvé avec grand plaisir Ameyal, la fille de l'Aigle, esclave intrépide, curieuse et audacieuse qui a réussi à entrer à l'école du Harem. Eprise de liberté, notre héroïne est décidée à exceller dans cette formation qui lui permettrait d'intégrer le Harem et de s'enfuir afin de retrouver et venger son peuple.

 

Parviendra-t-elle à surmonter tous les obstacles qui jalonneront sa route dans un univers impitoyable où haine, jalousie, coups bas et esprit de compétition sont monnaie courante ?

 

L'auteur nous apprend beaucoup sur les codes, règles et enseignements rudes de l'école du Harem et l'on ne peut rester insensible face aux actes de méchanceté gratuite et aux châtiments corporels infligés à notre jeune esclave qui est très attachante et que l'on a sans cesse envie de protéger et de guider.

 

Dans ce second opus, Eric COSTA nous montre la transformation d'Ameyal devenant femme, la découverte de désir et du plaisir et évoque, avec beaucoup de pudeur, l'homosexualité féminine au sein du Harem.

 

Comme dans le précédent tome, les descriptions des personnages, des paysages exotiques et des odeurs sont très bien détaillées et invitent le lecteur à un voyage envoûtant dans la Civilisation Aztèque. Rituels, magie sont également présents et apportent une touche mystérieuse à ce récit.

 

L'écriture est fluide, poétique et très bien rythmée tenant ainsi le lecteur en haleine jusqu'aux dernières lignes et c'est donc avec regret que nous découvrons l'inévitable mot FIN !

 

J'ai beaucoup aimé ce magnifique roman historique mêlant aventure et amour, extrêmement bien documenté, que j'ai dévoré d'une traite et j'espère que l'auteur nous prépare une suite à cette saga féerique et passionnante.

Excellent moment de lecture !

 

Voir les commentaires

Bonsoir à tous voici ma chronique concernant : "SOTCHI FOR EVER"

« SOTCHI FOR EVER »

Anne SELIVERS

Editions ROD

15 septembre 2016

247 pages

 

 

Présentation

 

Dans les montagnes du Caucase, à l'extrémité de la Russie, trois mondes aux modes de vie, religions et coutumes différents cohabitent, s'affrontent et se détestent...

 

 

L'auteur

 

Née en 1971, Française d'origine Russe par ses grands-parents qui ont quitté la Russie à la Révolution, Anne SELIVERS (de son vrai nom Anne Seliverstoff) s'est mise à l'écriture après avoir travaillé comme courtier en art russe pendant quinze années.

 

 

Mon avis

 

Je tiens à remercier Anne SELIVERS pour son extrême générosité et les Editions ROD de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, « Sotchi For Ever ». J'ai découvert récemment la très belle plume de cette auteure lors de la lecture de « De Saint-Pétersbourg à Paris » que j'ai d'ailleurs beaucoup aimé.

 

Dès les premières pages Anne SELIVERS relate les circonstances de l'accident de voiture au cours duquel Boris, écrivain Moscovite de renom, a perdu son épouse et ses deux filles.

 

Six mois plus tard, anéanti par cette tragédie, ne parvenant plus à écrire, Boris, sous le conseil de son éditeur, part à Sotchi afin de retrouver l'inspiration. Il séjourne donc dans l'ancienne demeure familiale de son épouse, là ou ils avaient vécu des jours heureux.


Boris parviendra-t-il à surmonter son malheur ?

Quelle est donc cette mystérieuse personne que l'écrivain aperçoit lors d'une promenade nocturne en montagne ?

 

 

L'auteure alterne son récit en nous dévoilant la vie de Boris qui se déroule à l'époque actuelle avec celle de Constantin, officier Russe, sous le règne de l'Empereur Alexandre Ier et nous offre ainsi un mystérieux et très intéressant voyage dans le temps et dans l'espace.

 

Nous partageons le chagrin, les souvenirs, les hallucinations de Boris ainsi que les conversations qu'il entretient, après des soirées alcoolisées, avec sa défunte épouse... Puis nous suivons le parcours de Constantin, ses rencontres, ses combats, ses blessures pendant la guerre du Caucase et enfin sa vie d'ermite dans la solitude et le profond recueillement.

 

L'auteure décrit à merveille les paysages, les traits physiques et les tenues vestimentaires des combattants , leurs armes mais également les coutumes et les diverses religions des protagonistes de ce livre.

 

J'ai beaucoup aimé ce roman historique émouvant, fort bien documenté et très mystérieux qui tient le lecteur en haleine jusqu'au dénouement.

 

Si, comme moi vous êtes passionnés d'Histoire, par la Russie et les mystères liés à la spiritualité, ce livre ne pourra que vous séduire et pour ma part, je lirai assurément d'autres romans d'Anne SELIVERS.

 

Bonne lecture !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Bonjour à tous aujourd'hui mercredi voici ma chronique concernant : "UNE PROMESSE BLEU HORIZON"

« UNE PROMESSE BLEU HORIZON »

Véronique CHAUVY

EDITIONS DE BOREE

15 février 2018

315 pages

 

Présentation

 

Fille de petits commerçants, Céleste a trouvé sa voie : couturière douée, elle vend ses créations à l'un des meilleurs modistes du centre-ville. Tout juste fiancée à Firmin, qui travaille, comme beaucoup d'ouvriers de la région, dans le caoutchouc, sa vie semble suivre un chemin tout tracé ; après le mariage, elle pourra enfin se mettre en ménage et mener sa vie comme elle l'entend... D'autant que son père, déçu qu'aucune de ses filles ne reprenne la quincaillerie familiale, semble ne pas approuver ses choix. Mais en ce début de XXe siècle, la guerre va bouleverser les projets de Céleste. Tandis que Firmin est mobilisé et part au front, le bonheur laisse place à l'attente et à l'angoisse...

 

Extraits :

 

« -Qu'est-ce qu'on peut faire ? La grève ? »

 

  • Il pourra dire ce qu'il veut ! Il n'était pas là, hein ? Il est à la guerre ? Et moi, toute seule, pendant ces neuf longs mois, à me faire un sang d'encre, à craindre sans cesse que cette petite devienne orpheline..
     

  • Calme-toi, tu as bien fait …
     

  • Bien sûr que j'ai bien fait ! Nos hommes nous laissent nous débrouiller, on fait tout en leur absence, on travaille à leur place, on fait bouillir la marmite et il faudrait qu'ils nous imposent le prénom de nos enfants ! Nos enfants qu'on a faits toutes seules !

 

 

 

L'auteure

 

Après des études de droit, un début de carrière dans l'administration scolaire, des engagements associatifs, Véronique CHAUVY se lance dans l'écriture. Elle choisit l'Auvergne, sa terre d'adoption depuis plus de vingt-cinq ans, pour planter le décor de ses romans où le destin de ses personnages traverse la grande histoire. « Une promesse bleu horizon » est son premier roman aux Editions DE BOREE.

 

 

Mon avis

 

Je remercie les Editions DE BOREE et en particulier Virginie de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, « Une promesse bleu horizon », roman de Véronique CHAUVY.

 

L'auteure nous transporte en 1914 en Auvergne où nous faisons connaissance avec Céleste, jeune couturière et son fiancé Firmin, ouvrier chez Michelin , qui préparent leur future union.

 

La première Guerre Mondiale éclate et le jeune homme, part au front. Céleste, indépendante et moderne pour l'époque, décide de prendre sa vie en main. Toutefois, réussira-t-elle à ouvrir à nouveau son cœur ?

 

 

L'auteure décrit avec moult précisions la région de Clermont-Ferrand, la vie des soldats dans les tranchées ainsi que celle de ces femmes, courageuses et déterminées qui ont du remplacer les hommes partis au front, pour vivre d'une part et élever dignement leurs enfants, mais aussi pour faire fonctionner les usines du pays.

 

J'ai bien aimé ce roman régional historique, émouvant et porteur d'espoir qui se lit facilement et avec lequel j'ai passé un bon moment de lecture.

 

 

Voir les commentaires

Bonjour aujourd'hui mardi voici ma chronique concernant : LA VIE REVEE DE GABRIELLE - Muse des RENOIR"

« LA VIE REVEE DE GABRIELLE »

Muse des Renoir

Lyliane MOSCA

PRESSES DE LA CITE

Terres de France

15 mars 2018

368 pages

 

Présentation

 

 

La vie de Gabrielle Renard est un roman. Un roman vrai et en couleurs qui commence en 1894, quand, toute jeune, elle quitte sa Champagne natale pour devenir bonne à Paris chez les Renoir. Sa beauté simple mais rayonnante lui vaut de poser bientôt pour le célèbre peintre. Egalement nourrice du petit Jean, le futur cinéaste, elle contribue grandement à son éducation. De cette complicité, de cette tendresse, Renoir saisit sur la toile les instants pleins de grâce. Gabrielle suit la famille au gré de ses pérégrinations et de ses secrets, et côtoie de grands artistes : Manet, Degas… Toujours disponible quand le maître la réclame comme modèle, toujours admirative, de plus en plus experte en art…

Ainsi va la vie hors du commun de Gabrielle dans l’intimité de deux artistes majeurs du XX siècle.

 

 

L'auteur

 

Journaliste culturelle, Lyliane MOSCA a notamment publié « Les Gens de Laborde » (2009) et « Une femme en mauve », préfacé par Philippe Besson (2014). Elle est l'auteur aux Presses de la Cité de « La Villa Amarante » (2015) et des « Amants de Maulnes » (2017).

 

 

Mon avis

 

Je remercie les Editions PRESSES DE LA CITE et en particulier Laeticia de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, « La Vie rêvée de Gabrielle », roman de Lyliane MOSCA et ainsi de découvrir la plume élégante et fluide de cet auteur.

 

Etant passionnée par les œuvres des « impressionnistes » et plus particulièrement celles d'Auguste Renoir, j'avais très envie de connaître la vie des Renoir et celle de leur muse : Gabrielle Renard.

 

Je me suis donc laissé porter par les mots de l'auteur qui dresse un très beau portrait de cette jolie jeune fille et nous conte son étonnant destin. Après avoir quitté sa Champagne natale, Gabrielle devient bonne chez les Renoir, fidèle servante, nounou mais également modèle préféré du peintre puis image idéaliste de la femme pour son fils Jean, le cinéaste.

 

Nous partageons le quotidien de Gabrielle, son extrême attachement au petit Jean qu'elle chérira toute sa vie comme son propre enfant. Nous la suivons de Paris à Cagnes-sur-Mer aux côtés de la famille Renoir, dans l'intimité du peintre et de ses secrets, puis aux Etats-Unis...

 

Au fil des mots de l'auteur l'on perçoit aisément les couleurs des peintures de Renoir ainsi que les lumières qui inspiraient l'artiste.

 

J'ai beaucoup aimé le personnage de Gabrielle, femme simple au grand cœur, tendre, extrêmement dévouée à son maître ainsi qu'à sa famille.

 

J'ai ADORE ce sublime roman, extrêmement bien écrit, émouvant et fort intéressant que j'ai lu pratiquement d'une traite tant il me passionnait ! Un petit bijou de littérature à découvrir sans hésitation.

 

Excellent moment de lecture.

 

 

Voir les commentaires

Je vous propose mon avis concernant : JULIE BON PAIN

« JULIE BON PAIN »

Albert DUCLOZ

EDITIONS DE BOREE

TERRE DE POCHE

Février 2018

512 pages

 

Présentation

 

La belle Julie doit faire face à un coup du sort : son époux Rémi est victime d'un grave accident. Volontaire et fière, elle assume désormais seule l'éducation de ses trois enfants et l'exploitation du domaine. Or l'embauche de Florent, exilé de son Alsace natale, va bouleverser son quotidien et susciter bien des inimitiés. Sera-t-il celui qui lui permettra de réaliser enfin son rêve ?

 

Extraits

 

Dans ses yeux, sur ses traits,

au timbre de sa voix,

elle avait lu son sérieux.

 

  • « Ce matin, ne mens pas, je t'ai surprise dans les bras de cet homme.

  • Florent, cet homme, comme tu dis, m'a comprise et apporté un grand soulagement. Au contraire de toi, avant même ton accident, il va m'aider à réaliser un projet qui depuis des années me tient à cœur. Je me suis retrouvée tellement heureuse et transportée de joie que sans pouvoir m'en empêcher je me suis jetée contre lui pour l'embrasser.

  • Et quel est ce projet ?

  • Tu le sauras quand le temps sera venu. »

 

L'auteur

 

Pour son propre plaisir, Albert DUCLOZ écrit depuis l'enfance romans, poésies, contes et nouvelles. Pourtant, après une carrière de directeur d'établissement de soins, ce n'est qu'en 2002 qu'il publie son premier roman « Citadelles d'orgueil ». En 2007, il obtient le prix Claude Favre de Vaugelas pour « Les amants de juin ». « Pascalou » est son dixième roman aux Editions DE BOREE.

 

Mon avis

 

Je remercie les Editions DE BOREE et en particulier Virginie de m'avoir permis de lire, en service de presse, « Julie Bon pain », roman d'Albert DUCLOZ. J'ai lu récemment et beaucoup aimé « Pascalou » de cet auteur.

 

Albert DUCLOZ nous emmène à St-Geneys en Haute-Loire, dans les années 50 et nous faisons connaissance avec Julie, fille d'agriculteurs qui, depuis l'accident de son époux Rémi, dirige seule l'exploitation de sa mère.

 

L'arrivée au village de Florent un jeune Alsacien va-t-elle changer la vie de notre héroïne et lui permettre de réaliser son rêve : faire revivre le four à pain familial ?

 

 

J'ai bien aimé le personnage de Julie, femme courageuse et déterminée, dirigeant les travaux de la ferme tout en soignant son mari handicapé, jaloux et rancunier et s'occupant seule de leurs trois enfants. Par contre j'ai détesté « Louve » mais je vous laisse en découvrir les raisons....

 

L'auteur nous conte la vie difficile des paysans à cette époque dans la région au climat rude qu'est l'Auvergne. Il décrit à merveille les paysages au fil des saisons, la vie à la ferme et le métier de boulanger.

 

J'ai beaucoup aimé ce roman régional très bien écrit, triste et tendre à la fois, mettant en scène des personnages authentiques, aux multiples rebondissements et suspense tenant le lecteur en haleine que j'ai dévoré pratiquement d'une traite tant j'avais hâte d'en connaître le dénouement.

 

Si comme moi vous aimez les romans du terroir émouvants mêlant belles histoires d'amour aux difficultés de la vie, ce livre ne pourra que vous séduire.

 

Bonne lecture !

 

 

Voir les commentaires

Bonjour aujourd'hui dimanche voici ma chronique concernant : "L'ETOFFE DES JOURS"

« L'ETOFFE DES JOURS »

Mireille PLUCHARD

Editions DE BOREE

Terre de Poche

Mars 2018

672 pages

Présentation

 

Fils de riches commerçants en tissu, Paul-Marie n'a d'yeux que pour la belle et audacieuse Amandine. Le coup de foudre est réciproque mais les parents n'ont-ils pas d'autres projets pour leurs enfants ? Et la France ne va-t-elle pas se réveiller un matin d'août 1914, au son de la mobilisation générale ?

 

Les élégances, toutes les élégances, celles qui s'exposent et parachèvent la femme et celles silencieuses et bouleversantes du cœur, se révéleront dans la générosité, l'amitié, l'amour et dans la souffrance quand arriveront les sinistres télégrammes du front. Mais Amandine est riche d'idées novatrices et souhaite créer un rayon de prêt-à-porter au sein de la boutique familiale.

 

 

Extraits

« Amandine était tout cela : irritante, prodigieuse

et incroyablement finaude.

 

  • Voulez-vous faire quelques pas avec moi, Mademoiselle ? Je crois que mon frère et votre amie ont.. des choses à se dire.

    Coralie regarda Amandine. Les yeux de cette dernière manifestaient son approbation. Paul-Marie attendit que le jeune couple fût à bonne distance et vint s'asseoir tout près d'Amandine. Il lui prit la main.

  • Je vous ai dit mon nom, jolie demoiselle, mais je ne connais pas le vôtre.

  • Amandine. Amandine Malauthier.

  • Amandine ! C’est beau comme une friandise, c'est à croquer. Comme vous.

  • Je ne me laisse pas croquer par un inconnu, Monsieur. Par personne, d'ailleurs ! »

 

L'auteure

 

Le goût d'écrire est venu à Mireille PLUCHARD lors de ses recherches généalogiques. Est née alors une trilogie, la saga des Teissier, narrant la vie de sept générations de ses ancêtres. Passionnée d'Histoire et d'histoires, Mireille PLUCHARD brosse les portraits de personnages attachants et sait entraîner le lecteur dans des intrigues palpitantes.

 

 

Mon avis

 

Je remercie les Editions DE BOREE et en particulier Virginie de m'avoir permis de lire, en service de presse, « L'Etoffe des jours », roman de Mireille PLUCHARD. J'avais découvert la très belle plume de cette auteure lors de la lecture de ces livres que j'ai beaucoup aimés : « Le petit bâtard » et « Le miroir d'Amélie ».

 

Mireille PLUCHARD nous transporte à Alais (Alès) en 1894 où nous faisons la connaissance des Malauthier et nous conte le destin de cette famille et plus particulièrement celui d'Amandine, la cadette, jeune femme audacieuse, courageuse et déterminée. Face aux nombreux drames de la Première Guerre Mondiale, Amandine réussira-t-elle à mener à bien ses projets ?

 

 

Tous les personnages de ce roman sont attachants et tellement bien décrits par l'auteure qu'ils sont émouvants et authentiques.

 

Dès les premières lignes je me suis laissée emporter par cette histoire prenante, extrêmement bien écrite, romantique à souhait où se côtoient la souffrance et les malheurs de la guerre, la volonté des femmes et leur désir d'émancipation à l'époque mais aussi l'élégance des jolis tissus et des vêtements féminins.

 

De nombreux sentiments sont présents tels que l'amour, l'amitié, la fidélité, la générosité et la bonté.

 

J'ai ADORE ce magnifique roman régional historique que j'ai dégusté avec grand plaisir et dont j'ai tourné la dernière page à regret...

 

Un excellent moment de lecture.

 

Voir les commentaires

Bonjour à tous aujourd'hui mardi voici ma chronique concernant : "LA TENTATION DU PRESENT"

« LA TENTATION DU PRESENT »

Patrick F. CAVENAIR

MARIVOLE EDITIONS

avril 2018

443 pages

 

Présentation

 

Mai 1968, alors que les premiers élans révolutionnaires échauffent le Quartier Latin, Armand, jeune homme solitaire, survit mystérieusement à une mort violente. Un viel homme lui redonne goût à la vie et lui offre la possibilité de revenir la veille de chaque journée pour en changer son cours. Armand comprend qu'il peut ainsi influencer le destin des autres et même l'Histoire, au cours de cette période particulièrement tumultueuse... jusqu'à une limite qu'il ne tarde pas à franchir.

 

Armand se reconstruit et découvre le passé ombrageux de sa famille, la France étudiante et l'amour. Sa passion pour une jolie lycéenne au caractère volcanique l'entraînera au-delà de la raison dans les souterrains clandestins du métro, puis loin des frontières de son pays.

 

Préface de Michel Field :

 

« En entremêlant l'entrée dans l'âge adulte du jeune Armand et le déroulement des « événements », ce roman est un véritable roman d'initiation comme l'aimait le romantisme du XVIIIème siècle. C'est l'histoire d'une mue : celle d'un jeune homme comme celle d'une nation. Au fond, et ce roman l'éclaire, Mai 68 fut « l'adolescence d'une nation ».

 

L'auteur

 

Après la publication en 2013 d'un premier roman, « Fusion froide », Patrick F. CAVENAIR bâtit une fiction envoûtante inscrite dans une époque agitée dont on célèbre les cinquante ans en 2018. Un roman magnifiquement écrit où les rouages du temps égrènent un récit à la construction implacable.

 

 

Mon avis

 

Je remercie les Editions MARIVOLE et en particulier Céline de m'avoir permis de lire, en service de presse, « La tentation du présent », roman de Patrick CAVENAIR.

 

Dès les premières pages, la préface de Michel Field, très intéressante, donne le ton.

 

L'auteur nous transporte en 1968, à Paris où nous faisons connaissance avec Armand, jeune scientifique solitaire qui a eu une enfance difficile et suite à une tentative de suicide, rencontre un vieillard dans le métro qui lui transmet un pouvoir lui permettant de revivre chaque jour autant de fois qu'il le souhaite.....

 

Nous sommes à une période où la révolte étudiante a marqué l'histoire de notre pays. Dans ce roman mêlant science fiction, Histoire, romance, l'auteur ne raconte pas tous les événements de cette période mais ils sont toutefois présents tout au long de son récit. Il décrit plutôt le parcours initiatique effectué par Armand pour passer à l'âge adulte, dans une société en pleine mutation économique, technologique et sociale et il évoque également les non-dits et les secrets de famille.

 

J'ai aimé ce roman très bien écrit et intéressant qui se lit facilement et nous rappelle pour certains ou fait découvrir pour d'autres, au travers des aventures du héros, l'image de la jeunesse de l'époque, en quête de liberté et à la recherche d'un monde nouveau et meilleur....

 

Bonne lecture !

 

Voir les commentaires

Bonjour aujourd'hui vendredi voici ma chronique COUP DE COEUR : AZTEQUES LA CROISEE DES MONDES

AZTEQUES tome 3

« LA CROISEE DES MONDES »

Eric COSTA

mai 2018

Auto-édition

329 pages

 

Présentation

 

Teotitlan , 1517

 

Ameyal, fille de chef téméraire, fière et impulsive, est enfin admise comme concubine.


Le rêve qui se cache derrière son regard de jade : s'évader du harem d'Ahuizotl, le monstre aquatique.
Mais pour y parvenir, elle devra payer le prix.
D'un côté, la liberté et la vie. De l'autre, la mort ou la prison. Entre les deux, un parterre de fleurs sublimes et vénéneuses. Des rivales et ennemies qui ne lui laissent aucun répit. Un maître qui la poursuit. Une alliée folle de désir. Une déesse qui l'a choisie pour servir d'obscurs desseins. Comme s'échapper de cette cage dorée ?

 

L'auteur

 

Passionné de voyages et d'aventures, Eric COSTA nous emmène dans des univers singuliers, mystérieux et oubliées.


Suspense haletant, course contre la montre, lutte acharnée contre des forces qui dépassent l'héroïne font toute la magie de la saga Aztèques.

  • par l'auteur d'Astèques : harem, roman lauréat du Jury AMAZON KINDLE au Salon du livre Paris 2017 -

 

 

Mon avis

 

Je remercie Eric COSTA de m'avoir permis de lire, en service de presse, « AZTEQUES – La Croisée des Mondes » tome 3. J'ai lu et adoré les deux précédents ouvrages de cette magnifique saga et je me suis empressée de découvrir ce nouvel opus dont la magnifique couverture m'avait de suite interpellée.

 

J'ai ainsi pu retrouver Ameyal notre héroïne qui, ayant réussi à entrer au harem, n'a toutefois de cesse de devenir concubine afin de pouvoir s'en échapper et retrouver sa liberté...

Ameyal réussira-t-elle à surmonter toutes les épreuves et les dangers qui l'attendent dans ce milieu où manigances, coups bas, jalousies, trahisons, abus de pouvoir et méchanceté sont monnaie courante ?

 

 

Eric COSTA nous transporte à Toetitlan au XVIème siècle et nous conte donc la suite des aventures de cette jeune fille intrépide, fort attachante et pour laquelle l'on ne peut s'empêcher de trembler à la lecture des multiples péripéties qui jonchent son chemin. Certes Ameyal est forte et courageuse mais tellement naïve que l'on aimerait la conseiller, la consoler et son destin est vraiment hors du commun.

 

L'écriture est sublime et l'histoire pleine de rebondissements imprévisibles tenant ainsi le lecteur sans cesse en haleine jusqu'au dénouement au demeurant fort surprenant mais je ne vous en dirai pas plus et vous laisse le découvrir par vous-mêmes !

 

Les descriptions des personnages sont extrêmement bien détaillées mais également celles des jardins de fleurs que l'on s'imagine aisément humer avec délice et ainsi des images apparaissent sous nos yeux à la lecture des mots de l'auteur. Beaucoup de séduction et de sensualité émanent également de cet ouvrage où les femmes évoluent avec grâce auprès du Maître.

 

J'ai ADORE ce troisième tome à mon avis encore plus passionnant que les précédents, qui fut pour moi un véritable COUP DE COEUR et que j'ai dévoré pratiquement d'une traite ne pouvant me résoudre à le refermer et dont j'ai tourné la dernière page à regret...

 

J'attends  avec impatience la suite de cette magnifique histoire.

 

Excellent moment de lecture.

 

 

Voir les commentaires

Bonjour aujourd'hui lundi voici donc ma chronique concernant "VACANCES EN TERRE INCONNUE"

« VACANCES EN TERRE INCONNUE »

Nathalie BRUNAL

auto-édition

mai 2018

265 pages

 

Présentation

 

Zoé et André, deux jeunes femmes de 25 ans travaillent dans la même entreprise et sont colocataires. L'une est optimiste et souriante alors que l'autre est pessimiste et renfrognée. Malgré leurs différences, elles forment un joli duo d'amies.
Zoé participe à un jeu radio et gagne un séjour d'une semaine. Elle est folle de joie et s'imagine déjà sur une plage de sable fin dégustant un cocktail, les doigts de pied en éventail, le soleil chauffant sa peau. Mais la réalité est tout autre. En effet, Zoé déchante en découvrant son gain. Tout s'écroule ! Adieu île paradisiaque, bonjour grisaille ! Elle envisage de tout annuler, mais Andréa l'encourage à partir. A contrecœur, les voilà en route pour un endroit où elles n'auraient jamais imaginé se rendre pour une semaine pas comme les autres.

 

L'auteure

 

NATHALIE BRUNAL

44 ans

« Assistante maternelle et maman de deux grands enfants, écrire mon premier roman a été comme un défi que je me suis lancé pour étonner mon entourage. Je suis une "dévoreuse" de livres et je lis tous les genres de littérature depuis que je suis en âge de lire. J'aime beaucoup les livres narrant l'histoire du Canada ou de la Nouvelle-Zélande. J'ai découvert le genre " feel-good" il y a quelques années et je me suis évertuée d'écrire un roman qui fait du " bien".

 

 

Mon avis

 

Je remercie Nathalie BRUNAL de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, son dernier roman « Vacances en terre inconnue ». La gentille dédicace et le message de remerciements pour la chronique de son précédent livre « Un bouquet sans mariée », roman que j'avais adoré, m'a énormément touchée.

 

 

Nathalie BRUNAL nous raconte l'histoire de deux amies Zoé et Andréa, insérables mais totalement différentes qui travaillent dans la même entreprise et vivent en colocation.

 

Zoé ayant tenté sa chance à un jeu radio, gagne une semaine de vacances, séjour destination surprise au soleil... Nous découvrons alors toutes les péripéties que les deux copines vont vivre sur leur lieu de vacances et savourons les situations cocasses dans lesquelles Zoé et Andréa vont se trouver !

 

L'écriture est fluide, simple, l'histoire drôle et rondement menée mettant en scène des personnages hauts en couleur et parlant le patois des chtis ! Le personnage de Zoé est attachant, complexée par ses rondeurs et pourtant a beaucoup de charme et de la répartie. Son amie Andréa est également charmante mais ayant tout pour plaire, elle séduit sans mal la gente masculine !

 

J'ai ADORE ce roman pétillant, empli d'humour, très divertissant sur l'amitié, le rêve de vacances idylliques, la télé réalité mais aussi le terroir de la région des Hauts de France, qui se lit très facilement et fait un bien fou !

 

Un excellent moment d'évasion que je recommande à ceux qui ont besoin de se changer les idées et de rire. A emporter sans hésitation dans vos bagages lors de vos prochaines vacances !

 

Bonne lecture.

 

 

 

 

Voir les commentaires

Bonsoir voici mon avis concernant : "LES CONTES ET LEGENDES DU VERCORS ET DU PAYS DES QUATRE MONTAGNES"

« LES CONTES ET LEGENDES DU VERCORS ET DU PAYS DES QUATRE MONTAGNES»

Claude FERRADOU

MARIVOLE EDITIONS

3 mai 2018

154 pages

 

Présentation

Il n’existe à notre connaissance dans les bibliothèques, aucun recueil ancien publié de contes propres au terroir du Vercors, avant le travail remarquable de collectage publié par le Parc Naturel Régional en 1997, et réédité depuis.

« Ce pays fermé, haut dressé sur les plaines passagères, fait de gorges, de défilés, d’escarpements abrupts, de grottes, de forêts épaisses, de rivières encaissées bouillonnantes et vertes, de déserts criblés de trous, ce pays n’a donné naissance à aucune légende  » comme le regrettait Jean Noaro dans sa « Découverte du Vercors » (1979).

Et pourtant…  » Si l’on cédait à la tentation de parler du beau en ce pays, on ferait des volumes. » ainsi que l’a écrit Stendhal dans les « Mémoires d’un touriste ».

Que faire alors pour faire vivre dans notre mémoire collective et dans celle de nos enfants qui deviendra un jour la nôtre, cette grande nef de pierre et de nature foisonnante posée sous l’océan du ciel…?

Le dessein est audacieux : il faut, comme d’autres l’ont si bien fait avant nous, retrouver ou alors réinventer de toutes pièces ce répertoire si rare, à partir des sources orales ou écrites qui restent disponibles. Tel est le projet de Claude FERRADOU membre de la Société des écrivains dauphinois, à partir de souvenirs épars des veillées d’autrefois mais aussi de vieux grimoires notariés ou de notes oubliées d’un curé sur son registre mortuaire…

Il nous présente aujourd’hui quelques-uns de ces contes et nouvelles oubliés qui sont l’âme du pays du Vercors et des Quatre montagnes et de tous ceux qui l’ont habité.

 

L'auteur

 

Claude Ferradou est avocat et écrivain, membre de l’Académie Delphinale et de la Société des écrivains dauphinois. Passionné par l’histoire et le patrimoine du Dauphiné et du massif du Vercors qu’il habite, il est l’auteur de plusieurs ouvrages et articles de revues patrimoniales, dont les Chroniques d’autrefois en Dauphiné (Éditions Bellier 2013), qui réunissent treize histoires tirées du patrimoine écrit de cette ancienne province.
Les Contes et légendes du Vercors s’inscrivent dans ce travail de recherche et de sauvegarde du plus fragile des patrimoines : celui de la mémoire orale du terroir, qu’il convient de préserver avant qu’elle ne s’efface à jamais. Il est adjoint au maire de Villard-de-Lans.

 

 

Mon avis

 

Merci aux Editions MARIVOLE et en particulier à Céline de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, « Les Contes et Légendes du Vercors et du Pays des Quatre montagnes », de Claude FERRADOU.

 

La jolie couverture représentant une région que je connais bien m'a de suite interpellée. Dans ce sympathique recueil de textes courts, extrêmement bien documenté, agrémenté de dessins en noir et blanc, l'auteur partage avec nous quarante contes : les contes de l'Ours, du Sanglier, du Chien et de l'Homme.

 

L'écriture est belle et l'on ne se lasse pas d'écouter Claude FERRADOU nous narrer ces petites histoires fort divertissantes.

 

J'ai bien aimé découvrir ces contes et nouvelles oubliés qui reflètent l'âme d'une région et des « Quatre Montagnes » mais également celle des habitants du Vercors.

 

Bonne lecture !

 

 

 

Voir les commentaires