Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

INTERVIEW REALISEE CE JOUR AVEC PASCALE RAULT SUR MON GROUPE FB

INTERVIEW AUTEURE

Pascale RAULT-DELMAS

(Réalisée en 2020)

 

JM : - Bonjour à tous,

 

Notre amie Pascale RAULT-DELMAS a gentiment accepté de se soumettre, récemment, à mes questions.

 

Je partage donc l'entretien que nous avons réalisé et à l'issue duquel vous pourrez, si vous le souhaitez, poser des questions à Pascale qui y répondra selon ses disponibilités.

 

 

 

JM : - Bonsoir Pascale

 

Comment vas-tu ? Es-tu prête à « passer sur le gril » ?

 

Pascale :

Bonsoir Joëlle. Ça va bien, merci. Je suis prête.

 

 

JM : - Peux-tu, tout d'abord, te présenter afin que nos amis puissent mieux te connaître ?

 

Pascale :

Après avoir passé la première partie de mon existence en région parisienne, je vis depuis plus de 30ans à Nice. En 2015, j’ai quitté la compagnie aérienne dans laquelle je travaillais pour me consacrer à l’écriture. Je suis également bibliothécaire bénévole.

Je suis mère de deux enfants, à présent adultes.

 

JM : - Que représente pour toi l'écriture ?

 

Pascale :

C’est un moyen d’exprimer ce que je ressens, ce que j’ai vécu, parfois un exutoire, une évasion. C’est aussi le plaisir de jouer avec les mots.

 

JM : - Peux-tu nous parler de tes ouvrages ?

 

Pascale :

J’ai écrit deux romans et de nombreuses nouvelles, ainsi que des poèmes.

Mon premier roman, La compagnie des livres a été autopublié via Librinova en 2015, puis édité chez Fayard aux éditions Mazarine en 2018.

Le second roman : Un enfant à tout prix est sorti chez Charleston le 15juillet 2020.

Le recueil de nouvelles Embarquement immédiat n’est plus disponible.

Pendant le confinement, j’ai participé à deux recueils de nouvelles solidaires en numérique, l’un avec Librinova : Histoires d’espoir et l’autre avec les éditions Charleston : Emmenez-moi

J’ai également écrit une nouvelle cet été pour le journal Nice-Matin : Lou pounchut, en ligne sur mon blog.

 

JM : - Je crois savoir que tu as participé au concours littéraire de Femme Actuelle en 2015 ainsi qu'au concours de nouvelles Ed EPOINTS en 2016. Peux-tu nous raconter comment tu as vécu ces aventures ?

 

Pascale :

Fin 2014, je n’arrivais pas à trouver d’éditeur pour mon premier roman : La compagnie des livres et j’ignorais encore l’existence de l’autoédition. Le gagnant du concours de Femme Actuelle remportait la publication de son livre chez Les nouveaux auteurs. J’ai voulu tenter ma chance et je leur ai envoyé mon manuscrit qui a été retenu et fait partie des 80 en lice. Je n’ai pas remporté de prix, mais l’expérience a été très enrichissante car elle m’a permis d’être lue par de nombreuses personnes. J’ai été notée et j’ai eu des retours sur lesquels je me suis appuyée pour retravailler mon texte. Ce texte que j’ai présenté à Librinova en octobre 2015 à l’occasion d’un autre concours qui m’a fait découvrir l’autoedition via leur plateforme et m’a valu un coup de cœur de leur part.

Le concours de nouvelles auquel j’ai participé en 2016 était aussi organisé par Librinova, en partenariat avec les éditions epoints et Babélio, sur le thème des voyages. Avec ma nouvelle, intitulée La dernière carte postale, j’ai fait partie des 5lauréats et j’ai gagné sa publication en numérique. C’est ainsi qu’est né mon recueil « embarquement immédiat ».

 

JM : - As-tu d'autres projets d'écriture et souhaites-tu nous en parler ?

 

Pascale :

Je suis actuellement en cours d’écriture de mon troisième roman.

 

 

JM : - Comment écris-tu (carnets, cahiers, directement sur l'ordinateur) ?

 

Pascale :

Je prends parfois des notes quand des idées me viennent, mais je travaille toujours sur l’ordinateur.

 

 

JM : - Comment procèdes-tu pour créer les protagonistes de tes ouvrages et connais-tu, lorsque tu commences à écrire, la fin de l'histoire ou est-ce que tu improvises au fil des mots ?

 

Pascale :

Ce sont mes personnages qui me guident.

 

JM : -As-tu des séances de dédicaces prévues prochainement ?

 

Pascale :

Cette année, c’est très compliqué. Tous les salons où j’étais invitée ont été annulés les uns après les autres.

 

JM : - A qui confies-tu tes manuscrits (amie, membre de ta famille, bêta-lecteur) ?

 

Pascale :

J’ai fait lire mon premier manuscrit à ma famille et mes amis. Cela m’a pas mal déstabilisée. J’ai limité la lecture du deuxième à mon agent littéraire de Librinova et à ma libraire qui me l’avait proposé. Pour le prochain, on verra…

 

JM : - Comment as-tu procédé pour faire publier tes ouvrages ?

 

Pascale :

Tout a commencé grâce à l’autoédition et à librinova, la seule plate-forme qui mette les auteurs en relation avec les maisons d’édition. C’est par leur programme d’agent littéraire que j’ai pu signer mon premier roman chez Fayard. Ensuite, c’est une question de relations. Mais rien n’est jamais acquis. Je ne sais pas encore qui publiera le prochain.

 

 

JM : - Que penses-tu de l'édition numérique ?

 

Pascale :

J’en pense beaucoup de bien puisque c’est le numérique qui m’a permis de vendre plus de 5000 exemplaires de La compagnie des livres quand j’étais en autoedition, que c’est le numérique également qui a permis la sortie d’Un enfant à tout prix à sa date officiellement prévue, en plein confinement, alors qu’il n’était pas possible de l’imprimer. Mais je suis une amoureuse des livres et je privilégie toujours la lecture en format papier.

 

JM : - Lis-tu ? Quel genre ?

 

Pascale :

Je suis une dévoreuse de livres. J’ai une préférence pour les romans historiques, de société, j’adore les sagas. J’aime aussi beaucoup les romans psychologiques sur des thèmes qui font réfléchir. J’aime bien les thrillers mais à petite dose, je ne suis pas trop polars.

 

JM : - J'ai cru comprendre que tu as beaucoup voyagé. Est-ce que tu as trouvé l'inspiration au cours de ces voyages ?

 

Pascale :

Mon inspiration, je la trouve partout. Alors, oui. Je m’inspire surtout des gens que je rencontre.

 

 

JM : Tu dois partir sur une île déserte : quel objet incontournable à tes yeux emporteras-tu ?

 

Pascale :

Aucune idée.

 

 

 

JM : - En dehors de l'écriture quelles sont tes passions ?

 

Pascale :

La lecture, la nature.

 

 

 

JM : - Quelle est ta musique préférée et écris-tu en musique ?

 

Pascale :

Queen, Muse, Rachmaninov, Tchaïkovski. J’adore la musique mais préfère le silence pour écrire.

 

 

 

JM : - Quel est ton film culte ou ta série ?

 

Pascale

Mon émission culte : La grande librairie.

 

 

JM : - Quel est ton plus grand rêve ?

 

Pascale :

Avoir des milliers de lecteurs.

 

 

 

JM : - Si tu devais organiser un dîner littéraire quelles personnes convierais-tu à ta table ?

 

Pascale :

Zola, Victor Hugo, George Sand, Colette, Gisèle Alimi, Jean Dormesson…

 

 

 

JM : - Si tu étais : un fruit, une fleur, un animal : tu serais ?

 

Pascale :

Un oiseau.

 

 

 

 

JM : - As-tu autre chose à ajouter ?

 

Pascale :

Je suis prête à répondre à toutes vos questions, si vous en avez.

 

 

 

JM : - Merci Pascale pour cet agréable moment passé en ta compagnie, ta disponibilité et ta gentillesse.

Merci à toi, Joëlle. C’était un plaisir de répondre à ton interview.

 

 

Les amis, vous pouvez, si vous le souhaitez, poser d'autres questions à Pascale qui se fera un plaisir de vous répondre sous ce post.

 

 

Voici le lien de mon blog, sur lequel vous trouverez toutes les informations concernant ma vie littéraire

https://pascale-rault-delmas.blogspot.com/

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :