Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bonjour aujourd'hui vendredi voici ma chronique concernant : MEMOIRE DE SABLE ET DE VENT

« MEMOIRE DE SABLE ET DE VENT »

Tome 4

Christine MACHUREAU

Editions du 38

15 octobre 2018

320 pages

 

 

 

Présentation

 

Clara va transformer la mémoire de sa grand-mère, Anne Chauverson, en un mythe qui jalonnera toute son existence. Cette jeune femme rassemble son savoir et ses forces vives pour réaliser les rêves de sa vie, pour tenter d’égaler ses ancêtres, tour à tour guérisseuse, herboriste, libraire, alchimiste, architecte et financier. Elle ne veut déchoir. Poussée par sa formidable soif d’aventure, et la crainte du mariage imposé, elle ira au-delà du possible et les épreuves seront au rendez-vous. 


Et vogue la galère ! Car c’est sur une galère de Maître Jacques Cœur que le monde et ses rudesses vont la blesser. Elle guérira en poursuivant toujours plus loin ses découvertes, à travers les déserts, dans les cités interdites aux chrétiens. Affrica la saisira à bras-le-corps et sur cette terre incandescente elle recevra les plus profondes leçons de sa vie.

Jusqu’à l’aveu d’une solitude irrépressible et intolérable qui la piège à Tombouctou, on la voit se débattre et espérer.


 

L'auteure

Menant de front une vie de famille, une carrière commerciale, des recherches en histoire et en religions anciennes pendant cinquante ans, Christine Machureau s’affirme comme une romancière du Moyen-Âge. Ayant enfin à elle les vingt-quatre heures du jour libérées de toute obligation, c’est avec une écriture précise et une grande rigueur (acquise pendant ses études scientifiques) qu’elle manie l’Histoire, mêlée et enrichie du quotidien. Son souci du détail, de l’atmosphère et de la sensibilité humaine va jusqu’à s’immerger dans les divers pays où la mèneront ses enquêtes et ses recherches.
Une véritable passion des voyages lui fera couramment évoquer avec admiration Alexandra David Neel. Appréhender les horizons lointains est une coutume familiale à laquelle elle n’a pas dérogé. Ces derniers enrichissent considérablement ses romans. Ainsi une expatriation de huit années lui permit l’écriture originale de deux romans se déroulant en Polynésie française.
Elle qualifie son écriture d’« écriture immersive », tant son besoin de peindre l’humanité profonde de tous ses personnages, avec leurs dons, leurs défauts et leurs préoccupations, est vivace.

 

Mon avis

 

Je remercie les Editions du 38 et en particulier Anita de m'avoir permis de lire, en service de presse, « Mémoire de sable et de vent « , roman de Christine MACHUREAU.

 

Etant une grande fan de cette auteure j'ai lu pratiquement tous ses romans et j'ai découvert avec grand plaisir ce quatrième opus de la saga «Mémoire ». J'ai ainsi retrouvé la plume magnifique et envoûtante de Christine MACHUREAU.

 

Nous sommes en 1444 et dans le tome IV de cette sublime saga historique se déroulant au Moyen Age, nous retrouvons Clara, la petite fille d'Anne.

 

Comme dans les précédents opus, l'auteure nous fait voyager et vivre l'aventure ô combien dangereuse et palpitante de cette jeune femme courageuse et déterminée, fort indépendante pour l'époque, qui a beaucoup de traits communs avec sa grand-mère. En effet, elle est également passionnée par la vie, les nouvelles techniques scientifiques, médicales mais aussi par l'astrologie, l'astronomie et les livres.

 

Après le décès de sa grand-mère, Clara consigne les événements de sa vie sur des feuilles de papyrus et nous la suivons de Toulouse à Marseille puis à Carthagène, Cordoue et Grenade jusqu'à Tombouctou, pays musulman où les femmes chrétiennes ne sont pas les bienvenues... Quel voyage !

 

Comme à son habitude, Christine MACHUREAU décrit à merveille les personnages, les vêtements et les bijoux, les lieux et les traditions culinaires, nous permettant de visualiser les couleurs, les palais, le désert et de sentir les multiples odeurs... Au fil des mots de l'auteure, on se sent transportés immédiatement en ces lieux et à cette époque.

 

J'ai bien aimé outre Clara, les personnages incarnés par Bertrade et son fils Drogon mais également Robert de Remiremont...

 

En quelques mots pour finir j'ai ADORE ce roman très intéressant, extrêmement bien documenté tant sur le plan historique que cultuel et architectural, que j'ai pratiquement lu d'une traite tant j'avais hâte d'en connaître le dénouement.. J'attends donc avec impatience la suite des aventures de Clara..

 

Excellent moment de lecture.

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :