Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bonjour à tous aujourd'hui mercredi voici ma chronique concernant "LES FOLLES ANNEES D'ANA"

« LES FOLLES ANNEES D'ANA »

Marie-Claude GAY

Editions DE BOREE

14 septembre 2017

448 pages

 

Présentation

 

Ushuaïa, décembre 1918. Isolée dans l'univers implacable de la Terre de Feu, Ana, adolescente, vit aux côtés de son père. Marquée par la désertion de sa mère, elle brûle de savoir ce qui se passe derrière les montagnes, rêvant de partir à la recherche de la fugitive. Ayant hérité des dons en dessin de son arrière-grand-mère, elle se passionne pour la couture, crée et réalise ses vêtements. Sur cette île perdue, se trouve un bagne enfermant de dangereux prisonniers. Agressée par l'un deux, la jeune fille se cache sur un cargo français qui prend la mer. Après bien des péripéties, le bateau arrive au Havre en juillet 1919. Ana rejoint la capitale la veille du défilé du 14 juillet. Clandestine, elle tente de survivre. Après un emploi à l'usine de sucre Say, où elle ne peut rester, elle est embauchée aux Halles, et doit faire face à des situations périlleuses. Par un curieux hasard, la jeune fille rencontre un grand couturier qui, étonné par son talent, lui offre un poste de modéliste. Le destin va trancher pour elle et des bas-fonds au monde du luxe, Ana, va s'accomplir.

 

L'auteur

Après une carrière enrichissante de directrice d'un organisme de formation, Marie-Claude GAY est aujourd'hui l'auteur de nombreux romans à succès. Alliant vivacité de plume et style bien trempé, les femmes sont au cœur de ses intrigues.

 

Mon avis

Merci aux Editions DE BOREE et en particulier à Virginie de m'avoir permis de lire, en service de presse, « Les folles années d'Ana », roman de Marie-Claude GAY, auteur que je ne connaissais pas et ainsi de découvrir sa plume vive et élégante.

 

La très jolie couverture de ce roman et le résumé alléchant m'ont de suite interpellée.

 

L'auteur nous emporte à Ushuaïa en 1918 et nous faisons connaissance avec notre héroïne, Ana, jeune fille perturbée, née de parents Français qui vit seule avec son père sur la Terre de Feu. Ana n'a qu'un rêve : partir en France afin de retrouver sa mère qui l'a abandonnée lorsqu'elle était toute petite.

 

Marie-Claude GAY nous conte la vie tumultueuse d'Ana qui se révèle être une jeune fille très attachante, déterminée, fort courageuse et extrêmement douée pour la couture. Nous partageons tout d'abord les péripéties de son voyage et puis son arrivée à Paris et nous tremblons à maintes reprises, en découvrant les aventures dangereuses de cette fille qui se retrouve seule, sans papiers, dans ce pays qu'elle désirait tant découvrir.

 

L'auteur décrit avec beaucoup de précisions les bas quartiers, le monde de la prostitution, le travail dans les Halles à l'époque ainsi que dans les usines, les conditions de vie difficiles du petit peuple après la guerre mais également, en opposition, la vie fastueuse des personnes aisées et des grands couturiers pendant la période des années folles...., les nuits dans les cabarets tels que « Le bœuf sur le toit », le « Chat Noir »...

 

Nous assistons également au commencement de l'émancipation des femmes qui coupent leurs cheveux, se vêtissent de robes plus courtes, ne portent plus de corset et osent sortir dans les bars et restaurants afin de profiter un peu de la vie comme le font les hommes.

 

J'ai apprécié le clin d’œil culturel de l'auteur lorsqu'elle évoque Sacha Gitry, Jean Cocteau, Yvonne Printemps, Anna Pavlova mais aussi Coco Chanel, grande dame du milieu de la haute couture.

 

J'ai bien aimé ce roman aux multiples rebondissements, intéressant, prenant et émouvant que j'ai lu pratiquement d'une traite tant l'histoire me tenait en haleine et ne pouvant me résoudre à le refermer avant d'en connaître le dénouement.

 

Bonne lecture 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :