Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bonjour à tous aujourd'hui jeudi voici ma chronique concernant "LA DESCENTE DES ANGES"

« LA DESCENTE DES ANGES »

Emmanuel PROST

Editions DE BOREE

Terre de Poche

14 septembre 2017

510 pages

 

Présentation

 

Quarante ans déjà se sont écoulés depuis la terrible catastrophe de Courrières : quarante ans déjà que le fiancé d'Oriane, Louis, a disparu...

 

Le demi-siècle qu'Oriane vient de traverser n'a été qu'une succession de tragédies mais ce jour restera gravé à jamais dans sa mémoire. Le jour où tout a basculé. Le jour où Louis a gagné la fosse 4 pour descendre à la place de son meilleur ami, Edmond. Une décision de dernière minute qui a donné à la vie d'Oriane une tout autre destinée.

 

« C'était la folie destructrice des hommes.... »

 

  • Mais papy, il y était à la mine le jour de la catastrophe ? demanda le jeune garçon.

  • Non ! Il ne s'était pas levé ce matin là.

 

Oriane Doriel semblait enfin disposée à parler : Camille voulait en profiter.

 

  • Mais alors, ça lui a sauvé la vie de ne pas se lever ? demanda-t-il .

  • Non, même pas, répondit Oriane. Il était moulineur. C'était un travail en surface. Il n'aurait donc de toute façon pas pu être au cœur de la catastrophe.

 

Ce qu'elle taisait à son petit-fils, c'était que, si Edmond Doriel s'était levé ce jour-là, son meilleur ami n'aurait pas été obligé de prendre sa place au dernier moment. Et Oriane ne savait pas comment cela avait pu être possible, mais Louis Dehaucourt n'était, lui, pas resté au moulinage.
Il était descendu.


Et jamais il n'avait refait surface.

 

L'auteur

 

Emmanuel Prost est l'auteur de :



"Kamel Léon" (Editions Aconitum, 2010)

Un roman atypique où l'univers fantastique-réaliste dans lequel il plonge son personnage sert surtout de prétexte pour traiter avec bonne humeur du quotidien d'un homme ordinaire à qui il arrive des choses extraordinaires.


"Un été 48" (Editions De Borée, 2016)

Les toutes premières vacances, en juillet 1948, pour quatre familles du Pas-de-Calais sur les bords de la Méditerranée. Un été à La Napoule dans le cadre somptueux de ce qu’on appelle déjà le château des mineurs.

"Les Enfants de Gayant" (Editions De Borée, 2015)

Hélène, infirmière de l’hôpital militaire parisien du Val-de-grâce, quitte en 1918 le service des « gueules cassées » pour revenir au pays, dans le Douaisis, une région qui, à l’image de sa population, n’aspire qu’à panser ses plaies et à se reconstruire.


"La Descente des Anges" (Editions De Borée, 2014)

Une saga qui se passe dans le bassin minier du Pas-de-Calais du début du XXème siècle.


"Concerto Sur Le Sornin" (2009)


Un recueil de trois nouvelles avec pour décor Charlieu, la petite ville de son enfance. 


Il a aussi en 2011 participé sur la toile à deux aventures littéraires collectives : "L’Exquise Nouvelle" (aux Editions La Madolière) et "De l’autre côté du mur" (publié sur Lulu.com).

 

 

Mon avis

 

Merci aux Editions DE BOREE et en particulier à Virginie de m'avoir donné l'opportunité de lire , en service de presse, « La descente des anges », roman d'Emmanuel PROST et de découvrir la plume fluide et sensible de cet auteur.

 

Nous sommes au début du XXème siècle à Sallaumines, commune minière du Pas-de-Calais et nous faisons connaissance avec Oriane, jeune orpheline, fiancée à Louis et dont la vie va basculer le 10 mars 1906.....

 

L'auteur nous fait partager l'histoire d'une famille sur plusieurs générations entre 1885 et la fin de la seconde Guerre Mondiale, autour d'Oriane, personnage principal dont la vie sera jonchée d'épreuves, de déceptions et de douleurs.

 

Chaque chapitre du livre donne la parole à un personnage lié de près à l'histoire et ayant pour point commun : la mine.

 

Emmanuel PROST rend un bel hommage d'une part à la Région Nord-Pas-de-Calais et d'autre part aux « gueules noires » ces mineurs de fond dont la vie était très dure, qui étaient très attachés à leur emploi et qui travaillaient courageusement dans des conditions d'insécurité extrêmes, sans repos.

 

Nous assistons au « coup de grisou » le plus meurtrier de toute l'histoire minière européenne : la catastrophe de Courrières, page de l'Histoire de notre pays que l'auteur relate avec grande précision, rendant ainsi ce récit fort intéressant.

 

L'histoire est belle, touchante pleine d'humanité et l'on ne peut que s'attacher aux personnages de cette saga familiale.

 

J'ai bien aimé ce roman bouleversant, ponctué d'une touche de patois et dont le dénouement m'a beaucoup surprise....

 

Bonne lecture !

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :