Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bonjour à tous aujourd'hui dimanche je vais vous parler d'un COUP DE COEUR : "Une promesse si fragile"

«UNE PROMESSE SI FRAGILE »

Nicole PROVENCE

LES EDITIONS JCL

Octobre 2017

360 pages

 

 

Présentation :

 

Camps, dans le Var, en France, 1873. Dans le village niché au pied de la barre rocheuse de Saint-Quinis, l’industrie du feutre tient la première place. Francis Gastellan, propriétaire des deux plus grandes entreprises de la région, l’une de fabrication du textile, l'autre de mise en forme et de décoration de chapeaux, règne sur la vie de ses ouvriers. 

La belle et charmante Naïs, couturière et fille du contremaître Joseph Caspado, est convoitée à la fois par Francis et par Césaire, les fils du grand patron. Mais seul l’un d’eux obtient ses faveurs. La jalousie puis la haine animent le cœur de l’héritier du patrimoine familial. L'aîné et le benjamin entament une guerre sourde qui pourrait engendrer des répercussions lourdes de conséquences…

Obligée de se soumettre à l’autorité de son père, Naïs se battra pourtant contre vents et marées pour vivre son amour dans les bras de celui qu’elle aime depuis toujours. Les jeunes amoureux réussiront-ils à se libérer de la puissante emprise des conventions et à unir leur destinée ?

 

L'auteur

Nicole Provence est née en 1948 à Châtellerault, une commune située entre Tours et Poitiers, en France. Quelques jours après sa naissance, sa famille quitte la France pour le Maroc, d'où elle revient neuf ans plus tard, abandonnant derrière elle tous ses souvenirs. Affamée de lecture, la jeune Nicole dévore à tout moment des livres avec une prédilection pour les romans d'aventures.


À douze ans, influencée par les récits d'enquête de son père, officier de police judiciaire, elle se lance dans la rédaction de son premier récit, qu'elle n'achèvera pas, prenant conscience très tôt de la rigueur et de la constance que l'on doit à l'écriture. Ne se décourageant pas, au collège, elle se distingue dans les rédactions imposées aux cours de français. Mariée et mère de deux enfants, elle se consacre entièrement à sa famille avant, à quarante ans, de revenir enfin à ses premières amours. Cinq romans, tous parus en France chez divers éditeurs entre 2004 et 2008, viennent récompenser son travail. « Le secret d'Aiglantine» est son premier roman édité chez JCL au début de l'année 2016, suivi en avril 2017 par « La corde du pendu ».

 

Mon avis

Je remercie Les Editions JCL et en particulier Elsa, de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, « Une promesse si fragile », roman de Nicole PROVENCE, auteur dont j'ai lu pratiquement tous les romans, tant j'apprécie sa plume légère et fluide.

 

Etant férue de romans historiques, j'ai été attirée par la très jolie couverture de ce livre qui invite vraiment au voyage et le résumé fort alléchant m'a de suite interpellée.

 

Nicole PROVENCE nous transporte en 1873 à Camps, village Français situé dans le Var et nous fait découvrir avec moult détails le monde des « chapeliers de feutre » et la fabrication des « capades ».


Nous faisons alors connaissance avec la famille Gastellan, plus grand chapelier du village et avec celle des Caspado dont le père occupe les fonctions de contremaître au sein de l'usine de feutre.

 

Naïs Caspado et Césaire Gastellan s'aiment en cachette depuis une année et se sont fait une promesse... Malheureusement, malgré l'amour qu'ils se portent, la belle Naïs devra se soumettre à l'autorité paternelle et épouser Francis, le frère aîné de Césaire...

Les deux amoureux trouveront-ils un jour le bonheur ??

 

De son écriture limpide et poétique, l'auteur dépeint avec grand talent les paysages et les senteurs de la Provence puis du Lyonnais et décrit avec sensibilité les sentiments de ses personnages qui sont très attachants.

 

J'ai beaucoup aimé Naïs, jeune femme volontaire, courageuse, rebelle et féministe à une époque où les femmes étaient soumises à leurs maris et où l'adultère masculin était toléré alors que celui des femmes constituait un délit ! Par contre j'ai détesté Francis, personnage violent, jaloux, fourbe et très égoïste...

 

Dès les premières pages, je me suis totalement sentie happée par cette très belle histoire d'amour fou, interdit et sensuel, que j'ai dévorée d'une traite et qui m'a tenue en haleine jusqu'à la dernière page.

 

J'ai également bien apprécié retrouver Aiglantine la veloutière, Philidor le vigneron-chapelier ainsi que Marguerite son épouse, trois personnages découverts dans les deux précédents romans de Nicole PROVENCE : « Le secret d'Aiglantine » et « La corde du pendu » !

 

Je vous recommande vivement ce livre, aux nombreux rebondissements qui charrie un flot de sentiments et d'émotions fortes et qui fut pour moi un véritable COUP DE COEUR. J'espère lire très bientôt la suite de cette sublime histoire et vous souhaite une bonne lecture !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :