Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bonjour à tous - aujourd'hui jeudi voici ma chronique concernant "LA DAME DES VIGNES HAUTES"

« LA DAME DES VIGNES HAUTES »

Louis-Olivier VITTE

Editions CALMANN-LEVY

France de Toujours et d'Aujourd'hui

13 septembre 2017

270 pages

 

Présentation

 

 

1946. Johanna, quarante ans, vit avec ses beaux-parents dans leur ferme isolée sur les hauteurs de la vallée de la Dordogne. Tous trois attendent le retour de Pierre, prisonnier en Allemagne. Pour survivre, on a vendu presque toutes les terres. Il ne reste qu’une vieille vigne mal exposée, couverte de ronces, que Johanna voudrait faire renaître pour en tirer de nouveau du vin.


La tâche s’annonce rude, d'autant plus que le sol est ingrat. Un inconnu nouvellement arrivé au village propose son aide. L’homme est charmeur, travailleur et s'y connaît en viticulture. Johanna est séduite et bientôt, ne peut détacher ses pensées de lui.

 

Un jour, elle reçoit une lettre annonçant le retour prochain de son mari. Les hommes du pays revenant les uns après les autres de captivité. Pourtant rien ne se passe... Qui a envoyé la lettre et dans quel but ?

 

 

L'auteur

 

Animateur depuis vingt ans pour Radio France, Louis-Olivier VITTE travaille actuellement pour France Bleu Tulle. Il aime à évoquer dans ses romans la vie dans les campagnes du Limousin où ses ancêtres ont pris racine. Passionné de musique baroque, il vit dans une maison de famille à Brivezac, en Corrèze, sur les bords de la Dordogne.


 

Mon avis

 

Merci aux Editions CALMANN-LEVY de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, ce roman de Louis-Olivier VITTE, auteur que je ne connaissais pas.

 

Nous sommes en 1946 en Dordogne où Johanna et ses beaux-parents habitent dans une ferme située en pleine nature. Johanna cultive des vignes et tous trois attendent avec impatience le retour de Pierre, prisonnier en Allemagne. Mais quand reviendra-t-il ??

 

 

Louis-Olivier VITTE, d'une plume alerte, entraîne le lecteur dans la campagne Limousine et fait partager le quotidien très difficile de cette famille qui tente de survivre au gré des saisons.

L'on perçoit le froid intense de l'hiver mais également l'austérité et la méchanceté de Maria, la belle-mère...Quel froid également dans le cœur, l'âme et le corps de Johanna ! Beaucoup de sentiments sont palpables tels que l'amour, la tristesse, la culpabilité, l'angoisse...

 

Je me suis laissée guider par la magie des mots de l'auteur et j'ai lu avec grand plaisir cette histoire simple, tendre, sensible, et très bien écrite que je vous recommande si, comme moi, vous aimez les romans du terroir ainsi que les belles histoires d'amour.

 

Bonne lecture !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :