Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour à tous aujourd'hui lundi je viensde terminer la lecture de : « LES AMES DES GRANDES COMBES » Jean-Louis DESFORGES Editions de BOREE 15 juin 2017 272 pages RESUME : Quand Jean arrive à la ferme des Grandes Combes pour se louer, il doit faire face à deux accueils bien différents : celui méfiant d'Ange Bornillon, le maître des lieux, autoritaire et celui séduisant de Mathilde, sa fille, dont il tombe rapidement amoureux. Au fur et à mesure, Jean apprend à se rendre indispensable et à se faire apprécier, au point que Bornillon lui propose de prendre sa suite . Mais Jean semble porter un lourd secret qui l’empêche d'être heureux. Le révéler pourrait-il le soulager ? Et les âmes des Grandes Combes parviendraient-elles-à l'aider ?? « IL N'EST DE PLUS GRANDE PENITENCE QUE LA SOLITUDE » L'AUTEUR : Fortement marqué par ses lectures des écrivains naturalistes, Jean Louis Desforges est un fin observateur de la condition humaine. Grand lecteur et passionné de Giono, Maupassant, Zola, Steinbeck ou Faulkner, il se distingue par un attachement aux valeurs humanistes et à la terre. Ce cinquième roman aux Editions de Borée reflète parfaitement cet état d'esprit et témoigne d'une rare maîtrise de l'art romanesque. EXTRAITS : - « Tu es la dernière personne que je souhaiterais fâcher. Pardonne ma maladresse, je voudrais tant te ménager, ne pas te mêler à mes problèmes ? Essaie de me comprendre... - Mais comprendre quoi ! S'exclama Mathilde, exaspérée. Tu me demandes toujours de te comprendre, mais que dois-je comprendre, à la fin ? Je ne cherche que cela, te comprendre. Mais comment faire si je ne te vois que de dos, la plupart du temps ? J'ai l'impression d'aimer une ombre qui glisse entre mes doigts à chaque fois que je veux la saisir. - Ne dis pas que tu m'aimes, lui ai-je conseillé. Sors cela de ta tête. Ce n'est pas dans mon crâne, protesta-t-elle en me désignant son cœur  » AVIS : Merci aux Editions de BOREE de m'avoir permis de lire, en service de presse, ce roman et ainsi de découvrir l'écriture poétique, romantique et sensible de cet auteur que je ne connaissais pas. L'histoire se passe dans le Vercors quelques années avant la Guerre de 14-18.  Nous découvrons Jean, un journalier, vagabond Ardéchois courageux, rongé par la culpabilité et le souvenir de Louise, son ancienne compagne. Il réussit à se faire engager à la ferme des Grandes Combes et tombe amoureux de Mathilde, la fille adoptive du maître.Toutefois un lourd secret pèse sur les espérances du jeune homme en matière de bonheur.. L'auteur nous narre donc l'histoire de Jean et ce en écrivant à la première personne. Les descriptions et les états d'âme sonnent ainsi tellement juste. Jean-Louis DESFORGES parvient à nous entraîner sur les chemins du Vercors, par ses descriptions fidèles des paysages sans cesse renouvelés au fil des saisons, mais également sur ceux de l'amour et de l'amitié grâce à la finesse de l'analyse de ses personnages qui sont tellement attachants que l'on aimerait les connaître pour qu'ils deviennent nos amis... Il nous fait partager les très difficiles conditions de vie des pauvres gens qui, à l'époque, se contentaient de peu pour survivre en harmonie. Un vrai bonheur ! L'auteur nous tient en haleine, dévoilant, au fil des pages, par quelques retours en arrière, des bribes du secret de Jean mais toujours avec parcimonie.....L'histoire est belle et tellement prenante que je n'ai pu interrompre ma lecture tant j'avais envie d'en connaître le dénouement, j'ai d'ailleurs lu ce roman en deux soirs. Quel beau roman sur la force de l'amitié et de l'amour ! Que d'émotions ! J'ai souvent eu les yeux embués de larmes....J'ai ADORE ce très beau roman du terroir, très bien écrit, bouleversant, empreint d'humanité et de tolérance et qui fait un grand bien. « Les âmes des grandes combes » sont vraiment de belles personnes ! Je vous recommande donc de le découvrir et vous souhaite une bonne lecture !